Arts Research Monitor articles, category = Film, video and new media

Culture Track Canada résume les résultats d’une enquête sur l’engagement des consommateurs culturels canadiens ainsi que sur leurs attitudes, leurs comportements et les obstacles à la participation aux activités artistiques et culturelles. « De véritables omnivores culturels » : c’est ainsi que cette enquête caractérise les Canadiens, car au moins la moitié des consommateurs sondés s’étaient intéressés à des activités comme des festivals communautaires (73 %), des expériences culinaires et gustatives (68 %), des attractions historiques ou des musées (66 %), des zoos ou des aquariums (66 %), des festivals de musique (56 %), des spectacles d’humour ou de variété (55 %), des musées de la science, de l’innovation ou de la technologie (54 %), des musées d’histoire naturelle (52 %), de l’art public (51 %) et de pièces de théâtre (50 %).

En se basant sur la perspective du produit, Statistique Canada estime que les retombées économiques directes des produits culturels s’élevaient à 53,8 milliards de dollars au Canada en 2016, ou 2,8 % du PIB. L’estimation des emplois était de 652 400 en 2016, ou 3,5 % des 18,5 millions d’emplois au pays.

Faits saillants sur les arts tirés des données CADAC de 2013

Un résumé accompagne deux rapports plus étoffés qui examinent la situation de 49 diffuseurs d’arts médiatiques et de 45 centres de production d’arts médiatiques « qui reçoivent des subventions récurrentes de la part du Service des arts médiatiques du Conseil des arts du Canada », en se fondant sur une analyse des données financières et statistiques déclarées au CADAC (Canadian Arts Data/Données sur les arts au Canada).

Basé sur un sondage auprès de plus de 2 000 Canadiens (comprenant des échantillons importants de jeunes et d’autochtones), ce rapport présente des données sur la fréquentation des activités liées aux arts et au patrimoine; la participation personnelle aux arts; et les perceptions des activités culturelles et du soutien public des arts. Le rapport conclut qu’il existe « un engagement public élevé envers les arts et la culture au Canada ».

Ce n’est pas seulement le prix d’entrée qui empêche les pauvres et les gens moins scolarisés de fréquenter des activités artistiques

Cet article, qui est basé sur une foule de rapports et de sources de données, postule « qu’il y a une proportion significative de personnes défavorisées économiquement qui ne saisissent pas l’occasion de s’exposer aux arts, même lorsqu’il n’y a pas d’obstacle de temps ou d’argent ». De plus, l’article avance que « l’absence d’un intérêt explicite est de loin le facteur dominant qui éloigne les populations de condition socioéconomique inférieure des activités artistiques ». Une condition socioéconomique inférieure correspond « aux personnes qui ont tout au plus un diplôme d’études secondaires et qui sont dans la moitié inférieure de la répartition de revenus aux États-Unis ».

Se fondant sur une enquête auprès de 407 artistes audiovisuels francophones membres de six associations du Québec, ce rapport cherche à savoir si « la précarité s’est normalisée comme condition de travail dans ce secteur de l’industrie [culturelle] ».

Ce rapport de Statistique Canada examine les répercussions économiques directes des arts, de la culture et du patrimoine au Canada, en utilisant une méthodologie comparable à d’autres secteurs de l’économie. Statistique Canada estime que les répercussions économiques directes des biens et services culturels étaient de 47,8 milliards de dollars en 2010, ou 3,1 % du produit intérieur brut (PIB). En 2010, il y avait 647 300 emplois directement liés aux produits culturels, ou 3,7 % de l’emploi total. Les répercussions économiques directes de la culture (47,8 milliards) sont environ dix fois plus importantes que les répercussions estimées des sports (4,5 milliards).

(Documentary Impact: Social Change through Storytelling)

Basé sur cinq études de cas de documentaires canadiens et américains, ce rapport maintient que les documentaires, « associés à une stratégie d’impact social bien exécutée, peuvent avoir un impact considérable sur le changement social ». Toutefois, le rapport reconnaît également que « le changement social comporte une part de bonne chance, du choix du bon moment, de la diffusion des idées dans la culture générale, d’un bon brin de magie et de l’esprit du temps ».

(How a Nation Engages with Art: Highlights from the 2012 Survey of Public Participation in the Arts)

L’enquête de 2012 sur la participation du public aux arts du National Endowment for the Arts a collecté des données sur les activités artistiques de plus de 37 000 Américains de 18 ans et plus. Le rapport renferme des faits saillants sur la participation aux arts aux États-Unis.

Cette « étude détaillée se penche sur l’état de la production documentaire canadienne jusqu’à la fin de l’année 2010/11 dans les marchés de langue anglaise et française au pays ». Il énumère les nombreux défis que doit surmonter la production documentaire. Fait important à noter, « la production documentaire canadienne est confrontée au recul le plus marqué de son volume de production depuis environ une décennie », avec une diminution de 21 % de la valeur des productions et de 23 % du nombre de projets documentaires entre 2008-2009 et 2010-2011.