Arts Research Monitor articles, category = Aboriginal arts and culturally diverse arts

Analyse du rendement social des investissements (The Value of the Nonprofit Arts and Culture Field in Illinois)

Cette analyse du rendement social des investissements évalue les effets des 1,9 milliard de dollars en investissements publics et privés dans plus de 1 400 organismes sans but lucratif dans le secteur des arts et de la culture dans l’état de l’Illinois. La conclusion qui a défrayé les manchettes est « qu’on estime que chaque dollar investi dans le secteur des arts et de la culture sans but lucratif en Illinois génère 27 $ en valeur socio-économique ». Deux études australiennes dans la même veine ont examiné les rendements sociaux d’un projet d'art communautaire en Australie-Occidentale, qui tente de mettre les jeunes Aborigènes en contact avec leur langue et leur culture, et un programme qui propose des ateliers de cinéma aux jeunes.

(Cultural Equity and Inclusion Initiative: Literature Review)

Cette revue de la littérature examine comment certains organismes et bailleurs de fonds culturels ont amélioré « la diversité des organismes culturels en ce qui a trait au leadership, au personnel, à la programmation et à la composition du public ». Les éléments de diversité comprennent la race, la culture, l’ethnicité, le statut socioéconomique et l’âge.

Guide pour travailler avec des artistes sourds ou handicapés

Développé dans le cadre de la stratégie L’art à part entière du Conseil des arts du Canada, ce guide a été conçu pour fournir une « ressource importante pour les entreprises et les organismes désireux d’accroître le taux de participation des personnes sourdes ou handicapées à leurs activités ». Cela étant dit, le guide observe également que « l’environnement dans lequel évoluent les personnes handicapées ou sourdes change, il faut adapter les pratiques exemplaires et les protocoles concernant l’accessibilité et l’hébergement à cet environnement en constante évolution. »

Guide pour le développement et la prestation de programmes accessibles et inclusifs par les organismes artistiques et culturels (The Art of Inclusion – Seven Steps)

Conçu au départ pour les expériences d’éducation artistique de la Collection McMichael d’art canadien, ce guide décrit « les sept étapes qui mènent à des programmes accessibles et inclusifs » qui peuvent « s’avérer avantageux pour le public et l’établissement ». Le guide souligne que des programmes accessibles sont « plus que des installations physiques », et des programmes inclusifs sont « plus que le partage d’un espace ».

Besoins et soutien des organismes artistiques ethnoculturels au Canada et aux États-Unis (Figuring the Plural)

Ce rapport de 358 pages présente plusieurs résultats au sujet des « caractéristiques, besoins et systèmes de soutien » des « organismes artistiques ethnoculturels ». Il se fonde sur une revue de la littérature, une cueillette et analyse de données de sources existantes (comme l’Agence du revenu du Canada), une évaluation des besoins des organismes (en se basant sur les résultats d’un sondage personnalisé auprès des organismes artistiques ethnoculturels ainsi que des entrevues avec des représentants de 55 organismes canadiens et 83 organismes américains), une évaluation des programmes de soutien consacrés aux organismes diversifiés (par 95 bailleurs de fonds et organismes de services aux arts canadiens), et une analyse des lacunes dans ce soutien (basée sur une comparaison des besoins des organismes et des soutiens existants).

Bien qu’il ne traite pas des arts, ce rapport est un exemple intéressant d’une étude sur l’intégration des nouveaux citoyens à la vie canadienne dans le monde des sports. Le rapport est basé sur un sondage de 4 157 nouveaux citoyens habitant en milieu urbain qui ont participé « au programme du Laissez-passer culturel de l’Institut pour la citoyenneté canadienne », sur des groupes de discussion dans huit villes canadiennes et sur un examen documentaire de l’attention accordée par les organismes sportifs à l’immigration et à la diversité.

Ce rapport succinct souligne le fait que les pratiques culturelles sont importantes pour « le mieux-être, la santé et la guérison des peuples et des collectivités autochtones ». Le rapport indique que les arts peuvent avoir une importance particulière pour les peuples autochtones de plusieurs autres façons.

(Waging Culture: A Report on the Socio-Economic Status of Canadian Visual Artists)

Cette série de courts articles Web cherche à décrire « les conditions socioéconomiques auxquelles sont aux prises les artistes visuels professionnels qui habitent au Canada » en 2012. L’enquête a constaté qu’environ la moitié des artistes visuels du Canada ont perdu de l’argent sur leur pratique artistique en 2012 (47 %). Le revenu individuel moyen des artistes visuels est de 29 300 $, la portion la plus importante provenant d’un emploi relié aux arts (19 200 $ en moyenne) et d’un emploi non relié aux arts (5 700 $ en moyenne). Après correction pour l’inflation, le revenu moyen global en 2012 était supérieur de 6 % à ce qu’il était en 2007 (27 600 $).

Données probantes canadiennes sur la relation entre les arts, la qualité de vie, le bien-être, la santé, l’éducation, la société et l’économie

Cet examen de la littérature réalisée en mai 2014 résume les conclusions de 46 articles de recherche canadiens sur « les éléments du plaidoyer en faveur des arts, c'est-à-dire les résultats des arts liés à la qualité de vie, au bien-être, à la santé, à la société, à l'éducation et à l'économie ». Le rapport conclut « qu’il existe une myriade d’avantages potentiels aux arts ». Cela étant dit, le rapport met en garde que « les études de liens causals (plutôt que celles fondées sur des associations statistiques) sont très difficiles à réaliser. »

(Transforming Communities through the Arts – A Study of Three Toronto Neighbourhoods)

Le fruit de deux ans de recherches, cette étude se propose de « mieux comprendre comment les résidents s’impliquent dans les arts au niveau communautaire, d’explorer les obstacles à l’accès aux arts et de recenser les moyens de renforcer l’engagement local envers les arts ». Les 17 chercheurs de l’étude ont établi « 300 connexions » par l’entremise d’entrevues, de groupes de discussions et de sondages avec 191 « résidents, artistes, groupes artistiques et organismes de services sociaux » de trois quartiers de Toronto (Malvern, St. James Town et Weston Mount Dennis).