Arts Research Monitor articles, category = Organizational planning, management, governance & marketing

(A Long Lead: The Decision-Making Timeframe of Cultural Attendees)

Basé sur diverses sources de données américaines dont le National Awareness, Attitudes, and Usage Study d’IMPACTS Research and Development, ce rapport de recherche succinct indique que « le délai dans l’intention de visite d’un établissement culturel est long — même pour les gens qui vivent à proximité ». Par contre, « le délai entre l’achat d’un billet et son utilisation est très court ».

(Performing Arts Ticket Buyer Media Usage Study)

Ce rapport propose de fournir une « vue nuancée des préférences et des comportements des consommateurs auprès d’un vaste éventail d’organismes des arts de la scène », dont quatre au Canada et 54 aux États-Unis. Un sondage en ligne en août 2017 a reçu 26 996 réponses d’acheteurs de billets pour des représentations.

(Framework for Cultural Development Planning)

Cette ressource en ligne peut servir à élaborer un nouveau plan culturel ou à évaluer le plan actuel. La ressource propose des résultats mesurables pour les activités culturelles dans chacun de cinq domaines (culture, économie, environnement, gouvernance et société).

(Generator and The Riser Project : Sector Developers for Independent Theatre in Toronto)

Ce rapport, « basé en grande partie sur 29 entrevues avec du personnel, des participants et des intervenants associés », explore deux initiatives qui soutiennent le milieu du théâtre indépendant à Toronto : Generator (« un organisme de mentorat et de développement des capacités à l’intention des créateurs indépendants du théâtre ») et le projet RISER (« une approche charitable axée sur les collaborations de production et de diffusion »).

(More than Money: How social finance can build resilience in the arts sector)

Observant que « les outils de finance sociale donnent aux investisseurs la possibilité de financer des projets qui ont un rendement économique et un dividende social », ce rapport donne un aperçu de la littérature existante sur la finance sociale et son intérêt pour le secteur des arts.

Culture Track résume les conclusions de sondages qui examinent l’engagement culturel des Américains ainsi que leurs « attitudes, motivateurs et obstacles à la participation ». Les principaux motivateurs de la participation à des activités culturelles sont avoir du plaisir (choisi par 81 % des répondants), être intéressé par le contenu (78 %), vouloir découvrir de nouvelles choses (76 %), ressentir moins de stress (également 76 %) et apprendre quelque chose de nouveau (71 %). Parmi tous les types d’activités culturelles, le principal obstacle à la participation est la croyance que « ce n’est pas pour des gens comme moi ». Les résultats du sondage indiquent que « les publics ont différents besoins et désirs à différents moments ou même simultanément ».

(Creative Strategies Incubator Findings)

Cette série de neuf présentations vidéo décrit les conclusions « de trois années d’expérimentation stratégique et de leçons communes » de sept organismes artistiques, ayant comme but global une meilleure compréhension « de la façon d’intéresser les publics et de développer des communautés ».

(2015 Arts Industry Digital Benchmark Study)

Basé sur un sondage sur le marketing numérique de 130 organismes artistiques américains, ce rapport constate que « les organismes ont investi davantage dans le numérique [en 2015], mais que les défis autour du financement et du savoir-faire ont limité l’efficacité numérique ». Les théâtres ont formé le plus grand groupe de répondants (34 %), suivis des organismes de diffusion (22 %) et des musées (12 %). Les versions précédentes du sondage portaient uniquement sur les organismes des arts du spectacle. Le sondage révèle que 80 % des organismes répondants ont renouvelé leurs sites Web au cours des trois années précédentes et que 51 % des billets des répondants étaient vendus en ligne.

Évaluation des possibilités, des enjeux et des défis

Dans un contexte où « les expériences scéniques médiatisées valaient les spectacles en personne » pour « un nombre important de Canadiens », ce rapport propose une évaluation préliminaire des défis et des possibilités entraînés par l’innovation numérique dans les arts du spectacle (et notamment pour les diffuseurs des arts). Le rapport estime que l’enjeu fondamental des diffuseurs des arts du spectacle porte sur leur capacité de continuer à jouer un rôle en tant qu’intermédiaires entre les artistes et les publics dans un univers entièrement numérique et la façon dont ils le feront.

Rapport sur les données du sondage

Basé sur un sondage complété par 907 organismes artistiques et 2 680 artistes au Canada, ce rapport examine « l’incidence des technologies numériques sur la création, la diffusion et les pratiques commerciales des artistes et des organismes artistiques au Canada ». En général, la plupart des répondants se disent « à l’aise » ou « très à l’aise » avec le numérique (71 % des organismes et 60 % des artistes). Un peu plus d’un tiers des organismes artistiques (38 %) et de la moitié des artistes (54 %) ont créé des « œuvres numériques ».