Évaluation de l’impact sur le public des concerts de chœurs

(Assessing the Audience Impact of Choral Music Concerts)

Publié par : 

Basé sur un sondage auprès de plus de 14 000 membres du public de 23 chœurs de chant (le Toronto Mendelssohn Choir et 22 chœurs américains), ce rapport examine les expériences du public des concerts de chœurs. Cette étude avait pour but d’encourager « la pensée critique sur la façon dont les publics élaborent des sens et des souvenirs des concerts de chœurs ainsi que les moyens que peuvent utiliser les chœurs pour concevoir soigneusement leurs programmes ».

Voici quelques-unes des principales conclusions du rapport :

  • « Des membres actuels et anciens de chœurs constituent 64 % de tous les publics sondés. »
  • « Le public des concerts de chœurs est le fruit de relations personnelles. » C’est un fait : « parmi les cinq chœurs de jeunes sondés, quatre répondants sur cinq ont une relation familiale ou d’amitié avec un membre du chœur, 54 % d’entre eux étant parents ou grands-parents ». Du côté des chœurs d’adultes, 36 % des membres du public sont des amis ou de la famille des membres du chœur, pourcentage qui est beaucoup plus élevé chez les chœurs bénévoles (50 %) que chez les chœurs rémunérés (25 %).
  • Des motivations sociales comme être invité à un concert ou participer à une activité familiale sont à l’origine d’une première assistance à un concert de chœur.
  • « Le public est le reflet des personnes sur scène », dans la mesure où les membres du public choisissent d’assister à des programmes artistiques qu’ils connaissent.
  • « Différents programmes artistiques produisent des impacts différents sur le public. »
  • « Les membres du public qui s’impliquent déclarent ressentir un impact plus prononcé. » La forme la plus courante de participation musicale est « de chanter avec le chœur » (toutefois, il n’y a pas de corrélation marquée entre cette forme de participation et le degré d’impact).

Le sondage a également « demander aux répondants d’énumérer six mots qui décrivent comment ils se sentaient pendant ou après le concert ». Les 34 400 mots ainsi suggérés ont été regroupés en sept catégories, que le rapport appelle des « veines sous-jacentes d’affects » :

  1. « Divertissement (bonheur, joie, frissons, festivité)
  2. Épanouissement et gratitude (contentement, satisfaction, reconnaissance, appréciation)
  3. Éveil spirituel (inspiration, élévation morale, méditation)
  4. Enchantement, concentration et stimulation (émerveillement, ravissement, excitation, engagement)
  5. Relaxation (calme, sérénité)
  6. Recueillement (réflexion, pensée, curiosité)
  7. Responsabilisation (fierté) »

Comme les répondants du sondage n’ont pas été choisis au hasard et que les chœurs participants n’ont pas été choisis pour être représentatifs de tous les chœurs d’Amérique du Nord, le rapport met en garde qu’il « ne faut pas comprendre les résultats comme s’ils étaient représentatifs de l’ensemble des chœurs ».

Summary: 

Basé sur un sondage auprès de plus de 14 000 membres du public de 23 chœurs de chant (le Toronto Mendelssohn Choir et 22 chœurs américains), ce rapport examine les expériences du public des concerts de chœurs. Cette étude avait pour but d’encourager « la pensée critique sur la façon dont les publics élaborent des sens et des souvenirs des concerts de chœurs ainsi que les moyens que peuvent utiliser les chœurs pour concevoir soigneusement leurs programmes ».