Activités culturelles, formes artistiques et bien-être

(Cultural activities, artforms and wellbeing)

Publié par : 

L’œuvre de deux économistes, ce rapport examine « la relation entre l’engagement culturel et le bien-être momentané » en utilisant l’ensemble de données du Royaume-Uni Mappiness, qui collecte les informations d’une application mobile où les gens évaluent leur bonheur et état de relaxation pendant leurs activités (y compris certaines activités culturelles). Les auteurs mettent en garde que l’ensemble de données « n’est pas entièrement représentatif du Royaume-Uni » et qu’il « n’est pas possible de conclure directement à une causalité ».

Les données de l’application mobile indiquent que toutes les activités artistiques et culturelles mesurées « ont une association significative au bonheur et à la relaxation après avoir contrôlé pour une foule d’autres facteurs ».

Parmi les six activités artistiques et culturelles, les évaluations du bonheur les plus élevées provenaient : 1) des spectateurs de théâtre, de danse et de concerts; 2) des personnes qui chantaient ou étaient sur scène; 3) des visiteurs aux « expositions, musées [et] bibliothèques »; 4) des participants aux activités artistiques, de métiers d’art et de passe-temps; 5) des personnes qui écoutaient de la musique; et 6) des personnes qui lisaient.

Certaines activités artistiques et culturelles étaient classées à un niveau très élevé comparativement aux activités non culturelles. La fréquentation du théâtre, de la danse et des concerts arrive en deuxième position au classement général du bonheur, dépassé seulement par « être intime, faire l’amour ».

Parmi les six activités artistiques et culturelles, les évaluations de l’état de relaxation les plus élevées provenaient : 1) des visiteurs aux expositions, aux musées et aux bibliothèques; 2) des participants aux activités artistiques, de métiers d’art et de passe-temps; 3) des spectateurs de théâtre, de danse et de concerts; 4) des personnes qui chantaient ou étaient sur scène; 5) des personnes qui lisaient; et 6) des personnes qui écoutaient de la musique.

Les visites aux expositions, aux musées et aux bibliothèques arrivent troisièmes au classement général de l’état de relaxation, après « être intime, faire l’amour » et « observer des oiseaux et la nature ».

Summary: 

Ce rapport examine « la relation entre l’engagement culturel et le bien-être momentané » en utilisant l’ensemble de données du Royaume-Uni Mappiness, qui collecte les informations d’une application mobile où les gens évaluent leur bonheur et état de relaxation pendant leurs activités (y compris certaines activités culturelles). Les auteurs mettent en garde que l’ensemble de données « n’est pas entièrement représentatif du Royaume-Uni » et qu’il « n’est pas possible de conclure directement à une causalité ».