Centre national de recherche sur les arts : rapport Volume II

(National Center for Arts Research: Volume II Report)

Ce rapport, qui renferme des « informations basées sur des données probantes au sujet de la santé des organismes artistiques et culturels aux États-Unis », se fonde sur trois grandes sources de données : les déclarations de revenus des organismes de bienfaisance, un projet sur les données culturelles (le Cultural Data Project) et le Theatre Communications Group. Ces sources contiennent des renseignements sur plus de 55 000 organismes artistiques et culturels.

Il s’agit d’un rapport très détaillé contenant des données sur 128 indices ainsi que des analyses approfondies de 26 indices. On peut notamment y trouver des faits intéressants et données de référence au sujet des organismes culturels et artistiques américains en 2012 (l’année la plus récente des données), notamment les suivants :

  • Les fonds contribués sans restrictions, qui comprennent les contributions des secteurs privé et public, représentent 53 % des dépenses en espèces, les revenus gagnés assumant 48 % de celles-ci. (Ces pourcentages totalisent plus de 100 % des dépenses à la suite d’un léger excédent de fonctionnement avant dépréciation.)
  • « L’organisme moyen a récolté presque 8 $ en soutien contribué [privé et public] pour chaque dollar consacré à la collecte de fonds. »
  • Les dépenses se rapportant directement aux programmes représentent deux tiers des dépenses des organismes.
  • Les organismes ont gagné en moyenne 21,35 $ en revenus reliés aux programmes pour chaque participant sur place, tandis que les dépenses de marketing, comprenant les coûts relatifs au personnel pertinent, étaient de 4,20 $ par participant.
  • En moyenne, les organismes disposaient de 17 mois de liquidités, ce qui comprend les placements à court terme.
  • Le fonds de roulement des organismes est en moyenne de 2,8 mois (soit la différence entre les actifs à court terme sans restrictions et les passifs à court terme sans restrictions).
  • Les organismes ont en moyenne 11 employés à temps plein. La fréquentation totale sur place correspond à 3 828 personnes par employé à temps plein.
  • Pour chaque organisme, la fréquentation sur place représente, en moyenne, 2,9 % de la population locale. Lorsque l’on tient compte des visites virtuelles, le « nombre total de points de contact » représente 10,3 % de la population locale.

Les données précédentes sont analysées selon la taille du budget (petit, moyen et grand, avec des seuils qui varient selon les secteurs) ainsi que pour 11 secteurs culturels. Voici quelques faits intéressants au sujet des plus grands groupes de répondants :

  • Les organismes communautaires, d’arts visuels et à vocation multiple (22 % des organismes ayant déclaré des données en 2012) ont le pourcentage le plus élevé de leurs dépenses totales payées par des fonds contribués (secteurs privé et public confondus). Ces organismes ont également des collectes de fonds au rendement le plus élevé ainsi que le fonds de roulement le plus élevé.
  • Les groupes de théâtre (20 % de tous les organismes) se situent au milieu des secteurs sur la plupart des indicateurs.
  • Les organismes de musique (excluant les orchestres et les opéras, 17 % des organismes ayant déclaré des données) ont des collectes de fonds au rendement le moins élevé et arrivent deuxièmes pour les dépenses les moins élevées par participant.
  • Les groupes de danse (9 % de tous les organismes) sont le « deuxième groupe d’organismes à avoir le moins de mois de liquidités » tout en se situant au milieu des secteurs sur la plupart des autres indicateurs.
  • Les organismes d’éducation artistique (8 % de tous les organismes) ont les revenus gagnés les plus élevés (relativement au total des dépenses) ainsi que le rendement le plus élevé du marketing.
Summary: 

Ce rapport, qui renferme des « informations basées sur des données probantes au sujet de la santé des organismes artistiques et culturels aux États-Unis », se fonde sur des renseignements sur plus de 55 000 organismes artistiques et culturels. Il s’agit d’un rapport très détaillé contenant des données sur 128 indices ainsi que des analyses approfondies de 26 indices.