Impressions de l’impact des arts sur la qualité de vie et le bien-être en Ontario

Auteur : 

Ce rapport présente les résultats d’un sondage téléphonique aléatoire auprès de 1 004 résidents de l’Ontario de 18 ans et plus réalisé au début de mars 2017. Sa marge d’erreur est de plus ou moins 3,1 points de pourcentage, 19 fois sur 20. Les personnes interrogées devaient répondre à une série de questions au sujet de leur perception des arts en Ontario, et notamment à des questions portant expressément sur la qualité de vie, le bien-être, l’identité, l’appartenance et le financement public des arts. On y trouve également des comparaisons à des sondages semblables réalisés en 1994 et 2010 lorsque la question figurait dans les trois sondages.

Une vaste majorité d’Ontariens et d’Ontariennes estiment que les arts sont assez ou très importants dans leur vie (85 %) et dans celle de leur collectivité (90 %). La proportion de la population ontarienne qui croit en l’importance des arts dans leur vie a légèrement augmenté au fil des années, passant de 79 % en 1994 à 85 % en 2017. Cette progression est surtout le fait de la croissance du nombre de répondants qui disent que les arts sont « très importants » dans leur vie (de 36 % en 1994 à 43 % en 2017).

L’enquête comportait des questions négatives sur l’importance des arts dans les collectivités. Un nombre peu élevé (bien que non négligeable) de répondants est d’accord que « les activités artistiques ne contribuent en rien ou en presque rien au bien-être de la collectivité » (19 %) ou que « cela ne me dérangerait pas si des choses liées aux galeries d’art et aux théâtres, ainsi que des activités comme des pièces de théâtre, de la musique ou de la danse arrêtaient d’avoir lieu dans ma communauté » (15 %).

Au moins neuf personnes interrogées sur dix se disent d’accord avec les énoncés positifs suivants au sujet de l’importance des arts et de la culture en Ontario :

  • « Engager les enfants dans les arts est important pour leur développement global. » (97 %)
  • « Les activités artistiques contribuent à enrichir la qualité de vie collective. » (93 %)
  • « Les arts nous aident à mieux comprendre les autres cultures. » (91 %)
  • « Une scène artistique locale et active aide la communauté à devenir une meilleure place où vivre. » (90 %)
  • « Les expériences artistiques aident à réunir les gens de diverses origines en tant que communauté. » (90 %)

Cinq autres énoncés positifs ont également reçu l’aval d’une majorité légèrement inférieure (soit entre 79 % et 88 %) de répondants, l’importance des investissements publics et les liens au développement économique recevant légèrement moins l’aval des répondants (tout en demeurant le choix d’une majorité écrasante) :

  • « Participer à des activités artistiques construit un sentiment d’appartenance à sa communauté. » (88 %)
  • « Les arts nous aident à exprimer et définir ce que signifie être Canadien. » (86 %)
  • « Aider à rendre les arts disponibles aux gens de l’Ontario est un investissement important du gouvernement. » (82 %)
  • « Une scène artistique locale et active aide la communauté à attirer des entreprises. » (80 %)
  • « Le gouvernement devrait dépenser des fonds publics pour investir dans les arts. » (79 %)

Les résultats de cette enquête sont présentés par région de l’Ontario ainsi que selon le sexe et l’âge, où l’on constate que les réponses varient peu selon ces caractéristiques. Lorsqu’il y a des différences, celles-ci ont tendance à indiquer que le soutien est plus marqué chez les femmes que chez les hommes, dans la région métropolitaine de Toronto qu’ailleurs dans la province et chez les plus jeunes.

Summary: 

Ce rapport présente les résultats d’un sondage téléphonique aléatoire auprès de 1 004 résidents de l’Ontario de 18 ans et plus réalisé au début de mars 2017. Sa marge d’erreur est de plus ou moins 3,1 points de pourcentage, 19 fois sur 20. Les personnes interrogées devaient répondre à une série de questions au sujet de leur perception des arts en Ontario, et notamment à des questions portant expressément sur la qualité de vie, le bien-être, l’identité, l’appartenance et le financement public des arts. Une vaste majorité d’Ontariens et d’Ontariennes estiment que les arts sont assez ou très importants dans leur vie (85 %) et dans celle de leur collectivité (90 %).