Le prochain Big Bang : une nouvelle direction pour la musique au Canada

(The Next Big Bang: A New Direction for Music in Canada)

Numéro : 
Publié par : 

Ce rapport de Music Canada, une organisation commerciale sans but lucratif qui fait la promotion des intérêts de ses membres et de ses artistes partenaires, propose des stratégies pour soutenir la croissance du secteur de la musique commerciale au Canada qu’il décrit comme « un secteur dynamique extrêmement créateur qui a connu d’énormes changements avec le passage aux technologies et plateformes numériques ».

Le rapport maintient que les principaux aspects du secteur de la musique canadienne sont :

  • Une croissance significative des revenus numériques qui est toutefois insuffisante pour compenser les pertes des ventes de disques.
  • La présence continue de « sources de musique sans licence qui ne rémunèrent pas les artistes et les sociétés de musique ».
  • Un investissement soutenu dans le développement de talents par les sociétés de disque « malgré l’implosion des revenus ».
  • La prédominance de la découverte de musique en ligne.
  • L’importance accrue des revenus provenant des spectacles dans les revenus des artistes.

Pour la première fois en une décennie, les revenus mondiaux de la musique enregistrée ont augmenté en 2012. Toutefois, le rapport évoque les défis à long terme qui pèsent sur les revenus à cause du piratage en ligne et « d’une érosion particulièrement répandue du respect pour la valeur de la musique et les investissements requis pour développer les carrières des artistes ». Le rapport va plus loin, affirmant qu’il y a eu « une érosion matérielle en ce qui a trait au respect accordé au processus créatif par la société en général ».

Le rapport décrit cinq domaines critiques (et 17 recommandations) pour soutenir le développement de l’industrie de la musique commerciale :

  • L’éducation musicale serait « essentielle à une main-d’œuvre innovatrice et aux centres culturels et techniques ».
  • L’innovation numérique, y compris de nouvelles façons « d’encourager les consommateurs à payer volontairement pour la musique en ligne », est essentielle pour trouver de nouvelles sources de revenus et développer des auditeurs pour les nouveaux artistes.
  • Le tourisme musical – mobiliser « le pouvoir de la musique sur scène en tant qu’actif économique » – pourrait soutenir la tradition robuste de musique sur scène du Canada ainsi que le développement économique.
  • Le développement des exportations pourrait aider à favoriser la croissance dans les marchés actuels et nouveaux. « La création de plus d’opportunités pour toutes les entreprises de musique au Canada afin de développer des relations internationales en vue du marketing, de la promotion et des tournées de talents canadiens va profiter à l’ensemble du secteur et du pays. »
  • Des crédits d’impôt interconnectés, semblables à ceux reliés à la production de films et d’émissions de télévision, pourraient stimuler l’activité économique et aider à attirer des investissements dans le secteur.
Summary: 

Ce rapport de Music Canada, une organisation commerciale sans but lucratif qui fait la promotion des intérêts de ses membres et de ses artistes partenaires, propose des stratégies pour soutenir la croissance du secteur de la musique commerciale au Canada qu’il décrit comme « un secteur dynamique extrêmement créateur qui a connu d’énormes changements avec le passage aux technologies et plateformes numériques ».