Projet de mesure de l’impact des arts

(Arts Impact Measurement Project)

Publié par : 

Deux rapports récents consacrés aux arts et à la culture dans la municipalité régionale de Wood Buffalo en Alberta (la région englobant Fort McMurray) sont le fruit de trois pistes de recherche : 1) un sondage téléphonique auprès d’un échantillon représentatif de la population locale; 2) un sondage sur Internet des artistes et des organismes artistiques locaux; et 3) une étude documentaire au sujet des arts et de la reprise après sinistre.

Les résultats des deux sondages ont été réunis dans un rapport (Wood Buffalo’s Arts Community Viewed from Within and Without) et deux illustrations infographiques. Voici quelques-unes des principales conclusions du sondage public :

  • L’importance des événements artistiques et culturels pour la qualité de vie des répondants et de leurs familles était plus élevée chez les habitants de Wood Buffalo (81 % de réponses « très » ou « assez » important) que chez les autres Canadiens (66 %).
  • Une proportion plus élevée d’habitants de Wood Buffalo que de Toronto ont des perceptions positives de la valeur des artistes professionnels, du soutien aux arts par les entreprises, et du financement des arts par le gouvernement local.
  • Les habitants de Wood Buffalo sont moins enclins que les autres Canadiens à assister à des spectacles et à d’autres activités artistiques, ce que le rapport estime être « vraisemblablement attribuable à l’absence de possibilités de participer ». Le sondage trouve que « les habitants de Wood Buffalo veulent plus d’art, de culture et de patrimoine ».
  • « Il y a plus de familles de Wood Buffalo qui ont au moins un enfant qui participe à des activités artistiques créatrices (90 %) que de familles avec un enfant qui a des activités sportives (85 %). »

Le sondage local des artistes, des travailleurs artistiques et des organismes artistiques a reçu 178 réponses utiles, une proportion très élevée (71 %) de l’estimation approximative du nombre total d’artistes et d’organismes ou d’entreprises artistiques de la municipalité (250). Avec 130 artistes répondants (qui habitent ou qui ont fait du travail artistique à Wood Buffalo au cours des trois années précédentes), les résultats au sujet des artistes sont les éléments les plus solides du sondage.

Les données démographiques au sujet des artistes de Wood Buffalo indiquent qu’il y a une prédominance de femmes (67 % des répondants), beaucoup de différents groupes d’âge, des niveaux d’études élevés et une formation et une expérience considérable en matière des arts. Beaucoup d’artistes de Wood Buffalo « travaillent surtout dans les arts visuels, la musique et le théâtre ». L’enseignement est une des principales activités de beaucoup d’artistes. Un peu moins de la moitié des répondants (44 %) se considèrent des artistes professionnels, et « l’emploi autonome est la norme » chez ceux-ci. Les résultats du sondage indiquent que « plus de la moitié des artistes professionnels sondés travaillent 40 heures par semaine ou plus à leur art, malgré le besoin de nombreux artistes d’avoir un autre travail ». À Wood Buffalo, « les artistes professionnels sont généralement satisfaits de leurs activités artistiques et de leur vie, mais non de leur situation financière ». En réalité, le rapport constate que de nombreux artistes professionnels ont « d’importants défis financiers causés par le faible revenu de leurs ménages ».

L’étude documentaire sur les arts et la reprise après sinistre a été ajoutée au projet après les incendies au début de mai de 2016. L’examen international (Creative resilience in Wood Buffalo) a constaté que « les arts et la culture ont un rôle important à jouer dans la résilience et le rassemblement communautaire après une situation de crise ». Voici quelques-unes des autres principales constatations :

  • « Les arts peuvent encourager les survivants à un désastre à assumer leurs pensées, leurs émotions et leurs récits personnels et à entreprendre ainsi le long processus de reprise. »
  • « L’art renforce la capacité d’une communauté de réagir de toutes les façons. Il nous rassemble et nous réunit; c’est un élément critique qui manquerait autrement dans notre façon de rebâtir notre communauté. »
  • « Les activités artistiques et culturelles aident les communautés à se réunir, encouragent un sentiment de solidarité, renforcent la fierté locale et aident à la guérison après un traumatisme. »
  • « Les initiatives artistiques et culturelles sont certains des principaux moyens que peuvent utiliser les citoyens pour participer à la création d’une nouvelle identité locale. »
  • « Les enfants sont peut-être une des populations les moins bien desservies chez les survivants d’un désastre. Les activités créatrices peuvent les aider à exprimer leurs sentiments, à augmenter leur résilience et à guérir. »
  • « Étant donné que les artistes ont beaucoup à offrir lors de situations après les désastres, il faut faire des efforts pour intéresser la communauté artistique aux efforts de reconstruction. »
  • Il y a beaucoup de défis dans les efforts de reprise à long terme, y compris « garder les artistes engagés, voir aux besoins permanents des infrastructures, maintenir les réseaux de quartiers, rester à l’esprit des responsables de la reprise et assurer le soutien financier des efforts créateurs ».

 

Summary: 

Deux rapports récents consacrés aux arts et à la culture dans la municipalité régionale de Wood Buffalo en Alberta (la région englobant Fort McMurray) sont le fruit de trois pistes de recherche : 1) un sondage téléphonique auprès d’un échantillon représentatif de la population locale; 2) un sondage sur Internet des artistes et des organismes artistiques locaux; et 3) une étude documentaire au sujet des arts et de la reprise après sinistre.