In Uncategorised

Feuille de route pour l’éducation artistique

juin 27, 200727 juin 2007

la publication
Éducation artistique

Lien d'article
http://portal.unesco.org/culture/fr/ev.php-URL_ID=30335&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201.html

Ce rapport de l’UNESCO propose des stratégies pour une éducation artistique efficace et des recommandations en vue d’améliorer cette dernière. Il résume également les buts de l’éducation artistique et certaines notions importantes en la matière, tout en proposant des pistes de recherche. La feuille de route est conçue comme un modèle, un ensemble de lignes directrices, susceptible d’être adapté aux besoins locaux dans tous les pays du monde.

Pour offrir une éducation de qualité, les auteurs soutiennent que celle-ci doit, « grâce à l’éducation artistique, [promouvoir] les visions et les perspectives, la créativité et l’initiative, l’esprit critique et les compétences professionnelles si indispensables à la vie dans ce nouveau siècle ». Selon le rapport, l’éducation artistique peut favoriser quatre conditions préalables à une éducation de qualité :

  • un apprentissage actif;
  • un programme adapté au contexte local et motivant pour les élèves;
  • la collaboration avec les communautés locales dans le respect de leurs cultures;
  • des enseignants bien formés et motivés.

Les auteurs proposent deux stratégies essentielles pour une éducation artistique efficace : 1) « une formation pertinente et efficace à l’intention des enseignants et des artistes » et 2) « le développement des partenariats entre l’éducation et les systèmes et les acteurs culturels ».

Le rapport contient de nombreuses recommandations ambitieuses à l’intention des éducateurs, des parents, des artistes et des établissements éducatifs. Elles portent sur la sensibilisation, le soutien et la formation, les partenariats et la coopération, et la mise en œuvre, l’évaluation et le partage des connaissances. Les auteurs préconisent notamment de « sensibiliser l’opinion publique et promouvoir la valeur et l’impact social de l’éducation artistique en créant une demande d’éducation artistique et de professeurs d’arts compétents ». En ce qui concerne les partenariats, ils recommandent d’« encourager des partenariats dynamiques et durables entre [le système éducatif] et le reste de la communauté ». Le rapport suggère également aux milieux de l’éducation de « mettre en œuvre et [d’]évaluer des projets de collaboration école-communauté fondés sur des principes de coopération ouverte, d’intégration et d’adaptation ».

Aux ministères publics et aux responsables politiques, les auteurs proposent des conseils au sujet de la reconnaissance de l’éducation artistique, de l’élaboration des politiques, de la formation, de la mise en œuvre et du soutien, des partenariats et de la coopération, et de la recherche et du partage des connaissances, en particulier que les organismes gouvernementaux « [reconnaissent] la valeur et la réussite des projets et pratiques en lien avec l’éducation artistique développés au niveau local dans le respect des spécificités culturelles »; que les pouvoirs publics, dans l’élaboration de leurs politiques, « [traduisent] la prise de conscience croissante de l’importance de l’éducation artistique dans la mobilisation de ressources suffisantes au passage des principes à l’action »; que des mesures soient prises pour « permettre l’accès des artistes et des enseignants à une formation professionnelle pour renforcer la qualité de l’éducation artistique dispensée »; et enfin que les gouvernements « [encouragent] l’engagement actif dans l’éducation artistique des institutions culturelles et artistiques, des fondations, des médias, de l’industrie et des représentants du secteur privé ».

À l’intention des organisations intergouvernementales (y compris l’UNESCO) et non gouvernementales, le rapport formule également un certain nombre de recommandations relatives à la sensibilisation et au soutien; aux partenariats et à la coopération; à la recherche, à l’évaluation et au partage des connaissances; et à la formation et au soutien à l’intention des enseignants, des écoles et des artistes. Les organisations visées sont encouragées à « témoigner de l’importance des contributions que l’éducation artistique peut apporter dans toutes les sphères de la société et reconnaître l’éducation artistique comme une stratégie intersectorielle majeure ». La recherche peut contribuer à « promouvoir une évaluation continue des impacts émotionnels, sociaux, culturels, cognitifs et créatifs de l’éducation artistique ». Enfin, s’agissant d’activités éducatives, les organismes à but non lucratif sont invités à « encourager la participation dans l’enseignement primaire et secondaire d’artistes, de passeurs de traditions et d’animateurs culturels afin d’enrichir l’utilisation créative par les élèves de différentes formes d’expression artistique ».

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date