In Uncategorised

Signes vitaux

décembre 4, 20074 décembre 2007

la publication
Fréquentation des arts / Dépenses de consommation / Information locale

Lien d'article
http://www.signesvitauxcanada.ca

Les 11 rapports locaux de la série Signes vitaux proposent des informations intéressantes au sujet des arts dans les collectivités sélectionnées. Toutefois, comme certains indicateurs ne respectent pas les définitions standard de Statistique Canada ou celles d’autres rapports du secteur culturel, les rapports Signes vitaux sont moins utiles qu’ils n’auraient pu l’être.

Le rapport national ne propose qu’un seul indicateur culturel : l’emploi dans le secteur des arts et de la culture. Selon la définition du secteur des arts et de la culture retenue par les rapports Signes vitaux, ce chiffre s’élevait à 322 000 en 2006, statistique qui est nettement inférieure à l’estimation la plus récente de l’emploi direct dans le secteur culturel (600 000 en 2002) faite par Statistique Canada dans son rapport Contribution économique de la culture au Canada. (Pour en savoir plus long sur ces données de Statistique Canada, voir http://www.surlesarts.com/article_details.php?artUID=50178 )

Les données les plus intéressantes dans les tableaux détaillés de Signes vitaux (disponibles à http://www.signesvitauxcanada.ca/rpt2007/#VII) se rapportent à la fréquentation des arts de la scène à Victoria, Vancouver, Calgary, Saskatoon, Kitchener, Sudbury, Toronto, Ottawa, Montréal et Saint John. Dans quatre collectivités (Victoria, Ottawa, Montréal et Toronto), le taux de fréquentation des arts de la scène se situe entre 45 % et 51 %, ce qui est nettement supérieur à la moyenne canadienne de 41 % (voir Activités culturelles et visites du patrimoine des Canadiens en 2005 par Hill Stratégies Recherche).

C’est à Montréal, Ottawa et Victoria que l’on trouve les taux les plus élevés de fréquentation des festivals culturels (entre 30 % et 33 %), ce qui est nettement supérieur à la moyenne nationale de 24 % (voir Activités culturelles et visites du patrimoine des Canadiens en 2005).

Les tableaux détaillés fournissent également les taux de fréquentation du théâtre, de la musique populaire, de la musique classique et d’autres types de spectacles.

Les tableaux et rapports Signes vitaux contiennent également des données sur les dépenses culturelles des ménages. Toutefois, ces données sont basées sur une définition plus étroite des dépenses de consommation qu’un rapport récent de Hill Stratégies (Les dépenses des consommateurs au chapitre de la culture en 2005 pour le Canada, les provinces et 15 régions métropolitaines). Les données Signes vitaux comprennent les salles de cinéma, les événements sportifs, les spectacles sur scène, les musées et la location des services de câblodistribution et de satellite ainsi que les dépenses pour les arts, les antiquités et les ouvrages décoratifs. En plus de ces catégories, le rapport de Hill Stratégies comprend le matériel de lecture, les fournitures artistiques, les instruments de musique et le matériel et les services photographiques. Le rapport de Hill Stratégies ne compte pas les événements sportifs en tant que dépenses culturelles.

Malgré ces différences, certaines des conclusions sont semblables. C’est à Calgary et à Ottawa que l’on trouve les dépenses des ménages les plus élevées en matière de culture. Selon les données de Signes vitaux, Vancouver et Toronto ont également un classement élevé à ce chapitre.

Selon la mesure de l’emploi culturel utilisé dans les rapports de Signes vitaux, Vancouver et Toronto ont la proportion la plus élevée de leur main-d’œuvre locale dans le secteur des arts et de la culture, suivies d’Ottawa et de Montréal.

Les tableaux détaillés démontrent que Saskatoon, Victoria et Vancouver ont le plus d’articles de bibliothèque en circulation par résident.

Certains des 11 rapports de Signes vitaux contiennent d’autres indicateurs culturels. Les rapports locaux se trouvent à http://www.signesvitauxcanada.ca/local-reports-f.html.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date