In Uncategorised

The Case against Arts Marketing / Exploiting the Value of our Empty Seats / The Golden Rules of Persuasive Copy Writing

Présentations par Andrew McIntyre, Morris Hargreaves McIntyre

janvier 15, 200815 janvier 2008

Lien d'article
http://www.fuel4arts.com/content/summit2007papers.asp

Andrew McIntyre propose trois ressources pour mobiliser les auditoires au cours de la conférence Communicating Value. Dans The Case against Arts Marketing, il maintient que les pratiques de marketing des arts couramment utilisées aujourd’hui ne constituent pas les meilleures pratiques. Il se demande où se trouvent les auditoires dans la vision des organismes et comment les organismes définissent le développement des auditoires. Pour McIntyre, le développement du public peut comprendre la sensibilisation, la création d’attitudes et d’intérêts, la stimulation des désirs, un appel pour passer à l’action et le développement de la confiance.

Dans Exploiting the Value of our Empty Seats, McIntyre maintient que les techniques actuelles d’abonnement, la publicité et les brochures de saison visent le public de base et non les gens qui ne fréquentent pas l’organisme. Selon McIntyre, les techniques d’ « essai pratique des arts » peuvent constituer une « stratégie soutenable de développement du public » et être une façon d’ébranler l’inertie des non-participants afin de remplir des sièges vides.

McIntyre admet que « certaines personnes éprouvent de véritables obstacles » à la fréquentation des arts, mais que « pour la plupart des gens, ils ne sont tout simplement pas convaincus. Ils ne sont pas certains de vouloir ce que nous avons à offrir. Ils ne sont pas prêts à risquer leur temps et leur argent pour le découvrir. »

Il faut manier les techniques d’essais pratiques avec prudence afin d’éviter d’aliéner le public payant et de dévaloriser les billets. Il faut assurer un suivi et encourager les nouveaux membres du public. Ces techniques peuvent expliquer et susciter de l’enthousiasme, créer du dynamisme et de l’anticipation et remplir les salles. McIntyre maintient que « les salles pleines… libèrent la créativité », « sous-tendent la liberté artistique » et permettent aux organismes de « prendre de plus gros risques et de planifier des séries de spectacles de plus longue durée ».

Dans The Golden Rules of Persuasive Copy Writing, McIntyre propose des règles élaborées à l’aide de « plus de 40 groupes de discussion sur la publicité imprimée pour les arts qui ont été mises à l’essai avec succès dans des brochures, des dépliants, des lettres de publicité directe et des pages Web pour de grands et petits organismes des arts visuels et de la scène ».

Les règles de ce qu’il ne faut pas faire comprennent notamment :

  • Supposer une connaissance préalable.
  • Utiliser du jargon.
  • Utiliser trop de points d’exclamation ou des « extraits fantastiques de comptes rendus ».
  • Crier.

Les règles de ce qu’il faut faire comprennent :

  • Être personnel, c’est-à-dire, être personnel à propos de soi, et non seulement être personnel pour eux.
  • Avoir un ton de conversation.
  • Évoquer et non simplement énumérer les caractéristiques d’une activité.
  • Utiliser des citations du public.
  • Ajouter un brin de magie.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date