In Uncategorised

Estimations des retombées économiques directes de la culture dans les provinces de l’Ouest en 2017

juin 19, 201919 juin 2019

la publication
Avantages économiques de la culture en 2017
éditeur

Statistique Canada

Lien d'article
https://www150.statcan.gc.ca/n1/daily-quotidien/190425/dq190425b-fra.htm

Colombie-Britannique

En se basant sur la perspective du produit de Statistique Canada, les retombées économiques directes des produits culturels s’élevaient à 7,1 milliards de dollars en Colombie-Britannique en 2017, soit 1 450 dollars par personne, ou 2,7 % du PIB provincial. L’estimation des emplois était de 98 100 en 2017, ou 4,0 % de tous les emplois dans la province. La valeur ajoutée des produits culturels en Colombie-Britannique, en tant que proportion du PIB provincial total (2,7 %), est égal à la moyenne canadienne. Les retombées sur l’emploi sont plus élevées en Colombie-Britannique (4,0 %) que dans toute autre province et bien au-dessus de la moyenne canadienne (3,5 %).

Entre 2010 et 2017, le PIB des produits culturels a progressé de 24 % en Colombie-Britannique. La forte croissance de l’économie provinciale s’est traduite par une diminution de la part des produits culturels dans l’ensemble de l’économie, qui est passée de 3,0 % en 2010 à 2,7 % en 2017.

En utilisant la perspective de l’industrie, les retombées économiques directes des industries culturelles au PIB sont estimées à 7,9 milliards $ en Colombie-Britannique en 2017, ce qui correspond à 1 600 dollars par personne, ou 3,2 % du PIB provincial. En 2017, 106 400 emplois étaient directement liés aux industries culturelles en Colombie-Britannique, ou 4,3 % de tous les emplois dans la province.

En Colombie-Britannique, le PIB des industries culturelles (7,9 milliards $) est supérieur à la valeur ajoutée de l’agriculture, la foresterie, la pêche et la chasse (5,8 milliards $) et des services publics (6,3 milliards $) et semblable à celle de l’hébergement et des services de restauration (8,0 milliards $) et de l’extraction minière, exploitation en carrière, et extraction de pétrole et de gaz (8,2 milliards $). La valeur ajoutée de la culture est inférieure à celle des services d’enseignement (13,4 milliards $), du transport et de l’entreposage (16,4 milliards $), et de la fabrication (18,5 milliards $).

Les IPTC proposent également une estimation du PIB des industries du sport (1,3 milliard $ en 2017, ou 0,5 % du PIB de la province). La valeur ajoutée de la culture (7,9 milliards $) est six fois supérieure à l’estimation du sport.

 

Alberta

Statistique Canada estime que les retombées économiques directes des produits culturels s’élevaient à 5,3 milliards de dollars en Alberta en 2017, ce qui correspond à 1 253 dollars par personne, ou 1,7 % du PIB provincial. L’estimation des emplois culturels était de 53 700 en 2017, ou 2,5 % de tous les emplois dans la province. La valeur ajoutée des produits culturels en Alberta, en tant que proportion du PIB provincial total (1,7 %), est inférieure à la moyenne canadienne (2,7 %). Les retombées sur l’emploi sont également moins élevées en Alberta (2,3 %) que dans le pays au complet (3,5 %).

Entre 2010 et 2017, le PIB des produits culturels a progressé de 16 % en Alberta. La croissance de l’économie provinciale s’est traduite par une très légère diminution de la part des produits culturels dans l’ensemble de l’économie, qui est passée de 1,8 % en 2010 à 1,7 % en 2017.

Les retombées économiques directes des industries culturelles au PIB sont estimées à 6,3 milliards $ en Alberta en 2017, soit 1 488 dollars par personne, ou 2,0 % du PIB provincial. En 2017, 60 100 emplois étaient directement liés aux industries culturelles en Alberta, ou 2,5 % de tous les emplois dans la province.

En Alberta, le PIB des industries culturelles (6,3 milliards $) est supérieur à la valeur ajoutée des services publics (4,6 milliards $) et semblable à celle de l’agriculture, la foresterie, la pêche et la chasse (6,4 milliards $). La valeur ajoutée de la culture est inférieure à celle de l’hébergement et des services de restauration (7,3 milliards $), des services d’enseignement (12,9 milliards $) et du transport et de l’entreposage (16,5 milliards $).

Statistique Canada fournit également des estimations des retombées économiques directes des industries du sport en 2017 (850 millions $, soit 0,3 % du PIB de la province). Les retombées économiques directes de la culture (6,3 milliards $) sont plus de sept fois plus élevées que l’estimation du sport.

 

Saskatchewan

En se basant sur la perspective du produit de Statistique Canada, les retombées économiques directes des produits culturels s’élevaient à 933 millions de dollars en Saskatchewan en 2017, soit 811 dollars par personne, ou 1,3 % du PIB provincial. L’estimation des emplois était de 12 700 en 2017, ou 2,2 % de tous les emplois dans la province. La valeur ajoutée des produits culturels en Saskatchewan, en tant que proportion du PIB provincial total (1,3 %), est inférieure à la moyenne canadienne (2,7 %). Les retombées sur l’emploi sont également en dessous de la moyenne canadienne (2,2 % en Saskatchewan c. moyenne nationale de 3,5 %).

Entre 2010 et 2017, le PIB des produits culturels a progressé de 20 % en Saskatchewan. La croissance semblable de l’économie provinciale n’a pas modifié la part des produits culturels dans l’ensemble de l’économie (1,3 % en 2010 et 2017).

Les retombées économiques directes des industries culturelles au PIB sont estimées à 1,1 milliard de dollars en Saskatchewan en 2017, ce qui correspond à 937 dollars par personne, ou 1,4 % du PIB provincial. En 2017, 13 700 emplois étaient directement liés aux industries culturelles en Saskatchewan, ou 2,3 % de tous les emplois dans la province.

En Saskatchewan, le PIB des industries culturelles (1,1 milliard $) est semblable à la valeur ajoutée de l’hébergement et des services de restauration (1,3 milliard $). Toutefois, la valeur ajoutée de la culture est inférieure à celle des services publics (2,1 milliards $); des services d’enseignement (3,6 milliards $); du transport et de l’entreposage (3,7 milliards $); de la construction (6,2 milliards $); et de l’agriculture, la foresterie, la pêche et la chasse (6,8 milliards $).

Les IPTC proposent également une estimation du PIB des industries du sport (252 millions $ en 2017, ou 0,3 % du PIB de la province). La valeur ajoutée de la culture (1,1 milliard $) est plus de quatre fois supérieure à l’estimation du sport.

 

Manitoba

Statistique Canada estime que les retombées économiques directes des produits culturels s’élevaient à 1,6 milliard de dollars au Manitoba en 2017, ce qui correspond à 1 191 dollars par personne, ou 3,1 % du PIB provincial. L’estimation des emplois était de 21 100 en 2017, ou 3,1 % de tous les emplois dans la province. La valeur ajoutée des produits culturels au Manitoba, en tant que proportion du PIB provincial total (2,4 %), est légèrement inférieure à la moyenne canadienne (2,7 %). Les retombées sur l’emploi sont également inférieures à la moyenne canadienne (3,1 % au Manitoba et 3,5 % au pays au complet).

Entre 2010 et 2017, le PIB des produits culturels a progressé de 18 % au Manitoba. La croissance de l’économie provinciale s’est traduite par une légère diminution de la part des produits culturels dans l’ensemble de l’économie, qui est passée de 2,7 % en 2010 à 2,4 % en 2017.

Les retombées économiques directes des industries culturelles au PIB sont également estimées à 1,6 milliard $ au Manitoba en 2017, soit 1 170 dollars par personne, ou 2,4 % du PIB provincial. En 2017, 20 900 emplois étaient directement liés aux industries culturelles au Manitoba, ou 3,1 % de tous les emplois dans la province.

Au Manitoba, le PIB des industries culturelles (1,6 milliard $) est supérieur à la valeur ajoutée de l’hébergement et des services de restauration (1,3 milliard $) et égal à celle de l’extraction minière, exploitation en carrière, et extraction de pétrole et de gaz (1,6 milliard $). Toutefois, la valeur ajoutée de la culture est inférieure à celle des services publics (2,2 milliards $), de l’agriculture, la foresterie, la pêche et la chasse (2,8 milliards $), des services d’enseignement (3,8 milliards $), du transport et de l’entreposage (4,2 milliards $) et de la construction (5,0 milliards $).

Statistique Canada fournit également des estimations des retombées économiques directes des industries du sport en 2017 (287 millions $, soit 0,4 % du PIB de la province). Les retombées économiques directes de la culture (1,6 milliard $) sont plus de cinq fois plus élevées que l’estimation du sport.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date