In Uncategorised

L’emprunt, l’achat, la lecture : L’utilisation de bibliothèques et l’achat de livres au Canada

(Borrow, Buy, Read: Library Use and Book Buying in Canada)

février 26, 202026 février 2020

la publication
La lecture / l’écriture / l’édition et la littératie
éditeur

BookNet Canada

Lien d'article
https://www.booknetcanada.ca/borrow-buy-read

Ce rapport s’appuie sur plusieurs sources pour examiner le lien entre l’utilisation de bibliothèques et l’achat de livres au Canada et fait noter que « contrairement à la croyance populaire, les bibliothèques canadiennes … ne sont pas en concurrence avec les détaillants de livres ; au contraire, il est connu que les bibliothèques contribuent à augmenter les ventes de livres ».

Les conclusions sont basées sur :

  • Des enquêtes trimestrielles sur les consommateurs menées en 2018 auprès d’un échantillon représentatif de 14 159 adultes anglophones aux quatre coins du Canada, où figuraient des questions sur « la découverte de livres, l’achat de livres et l’utilisation de bibliothèques ». (Marge d’erreur : 0,83 point de pourcentage, mais le rapport ne précise aucun niveau de confiance, généralement exprimé sous un format tel « 19 fois sur 20 »).
  • Une enquête annuelle sur les loisirs : 750 répondants en 2018, avec des questions sur « les habitudes liées aux livres, l’utilisation de bibliothèques et la manière dont on découvre et on acquiert des livres ». (La marge d’erreur pour les « lecteurs », soit 78 % de l’échantillon total, était de 3,58 points de pourcentage, encore là sans niveau de confiance précisé).
  • Six mois de données issues du service LibraryData de BookNet Canada, un « outil de gestion de la circulation bibliothécaire qui examine les prêts, les réservations, les renouvellements, les livres sur commande et les données sur les fonds de collection des bibliothèques canadiennes ».
  • Des données recueillies en 2018 par le service SalesData de BookNet Canada, qui « suit les ventes de livres imprimés pour environ 85 % du marché canadien du livre de langue anglaise ».

Les enquêtes auprès des consommateurs ont révélé que 28 % des adultes canadiens ont emprunté au moins un livre à la bibliothèque en 2018, avec une moyenne de 3,3 livres empruntés par personne au cours de l’année. Les livres imprimés continuent de dominer le marché des emprunts : sur l’ensemble des livres empruntés, 82 % étaient en format imprimé, 13 % étaient des livres électroniques et 5 % étaient des livres audio. Sur le plan démographique, l’enquête a révélé que 58 % des emprunteurs s’identifient comme des femmes, 51 % sont diplômés universitaires et 47 % vivent dans une zone urbaine.

Les 21 % des adultes canadiens qui ont acheté au moins un livre en 2018 ont acheté en moyenne 2,8 livres chacun au cours de l’année. Huit pour cent des Canadiens ont à la fois emprunté et acheté un livre au cours de l’année. Ces personnes étaient très actives dans les deux domaines en 2018, avec une moyenne de 3,9 livres empruntés et 3,0 livres achetés au cours de l’année. Les enquêtes auprès des consommateurs canadiens ont également révélé que 59 % d’entre eux n’ont ni acheté ni emprunté un livre en 2018.

L’enquête sur les loisirs a révélé que 78 % des personnes interrogées (appelées « lecteurs » dans le rapport) ont lu ou écouté au moins un livre au cours de l’année écoulée. Parmi tous les lecteurs, la navigation en bibliothèque était « la quatrième façon la plus populaire pour les lecteurs de découvrir des livres en général ». Parmi les 80 % de lecteurs qui ont emprunté un livre dans une bibliothèque, la consultation des collections de la bibliothèque (sélectionnée par 46 % des répondants) arrivait en deuxième position après les recommandations de bouche à oreille (48 %).

Les livres imprimés restent le format le plus populaire auprès des lecteurs ou des auditeurs de livres : 90 % des personnes interrogées dans le cadre de l’enquête sur les loisirs ont lu un livre imprimé en 2018, comparativement aux 50 % qui ont lu un livre électronique et aux 34 % qui ont écouté un livre audio.

En ce qui concerne la fréquence de lecture des livres imprimés, 20 % des lecteurs le font quotidiennement, 22 % plusieurs fois par semaine, 15 % chaque semaine, 17 % entre une et trois fois par mois, 23 % moins d’une fois par mois, et 4 % rarement.

En ce qui a trait aux types de livres, les résultats du service LibraryData ont révélé que les bibliothèques publiques affirmaient que les genres les plus populaires comptaient les ouvrages jeunesse et pour jeunes adultes (48 % des prêts), les ouvrages de fiction pour adultes (27 %) et les ouvrages de non-fiction pour adultes (25 %). Les genres les plus populaires sur le marché du détail, signalés par le service SalesData, comptaient les ouvrages jeunesse et pour jeunes adultes (39 % du marché), les ouvrages de non-fiction pour adultes (34 %) et les ouvrages de fiction pour adultes (26 %).

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date