In Ressources sur les arts (scratch)

L’étude COVID-19 Audience Outlook Monitor pour l’Ontario

septembre 9, 20209 septembre 2020

la publication
La fréquentation des arts et la COVID-19
éditeur

Conseil des arts de l’Ontario

Auteur

WolfBrown

Lien d'article
https://www.arts.on.ca/recherche-et-impact/publications-de-recherche/l-etude-covid-19-audience-outlook-monitor-(aom)-de-wolfbrown-pour-l-ontario?lang=fr-ca

Ce rapport résume 11 295 réponses à une enquête menée à la mi-juin au moyen des listes d’envoi de 83 organismes artistiques ontariens qui reçoivent des subventions de fonctionnement du Conseil des arts de l’Ontario. Comme c’est le cas de tous les sondages auxquels les gens ont le choix ou non de répondre, il n’est pas certain que les réponses fournissent un échantillon représentatif de tous les participants des 83 organismes artistiques.

À long terme, la grande majorité des répondants indiquent qu’ils prévoient fréquenter des événements artistiques au moins à la même fréquence qu’avant la pandémie (86 % comptent y aller plus souvent ou aussi souvent).

Entre temps, toutefois, les points de vue diffèrent quant au retour aux événements artistiques. À la mi-juin, les niveaux de confort variaient grandement selon le type d’établissement (dans chaque cas « en supposant qu’ils soient ouverts et que l’on suit les règles de distanciation physique et autres procédures de sécurité ») :

  • 81 % des répondants ont dit qu’ils se sentiraient « à l’aise de visiter un musée ou une galerie d’art » (28 % « très à l’aise » et 53 % « un peu à l’aise »)
  • 70 % se sentiraient à l’aise de visiter les studios et les lieux artistiques communautaires (19 % très et 51 % un peu)
  • 62 % se sentiraient à l’aise dans un festival ou un concert à l’extérieur (19 % très et 43 % un peu)
  • 40 % se sentiraient à l’aise dans un grand théâtre ou salle de concert (10 % très et 30 % un peu)
  • 24 % se sentiraient à l’aise dans un club d’humoristes ou une salle de musique sans sièges (6 % très et 18 % un peu)
  • 19 % se sentiraient à l’aise de « manipuler le matériel interactif d’un musée » (4 % très et 15 % un peu)

Plus le lieu est petit, plus les répondants se sentiraient à l’aise de le fréquenter : « 65 % se sentiraient au moins un peu à l’aise dans une salle de 50 places ou moins, mais moins de la moitié des répondants seraient à l’aise dans une salle de 100 places et seulement 23 % seraient un peu ou très à l’aise dans une salle de 1000 places ».

Quant au moment du retour aux événements artistiques :

  • « 17 % des répondants sont prêts à assister à des événements culturels dès que ceux-ci seront de nouveau permis
  • 31 % des répondants comptent attendre jusqu’à ce qu’il n’y ait presque plus de nouveaux cas du virus
  • 42 % des répondants attendent que des tests et des traitements, un vaccin ou une immunité soient largement accessibles »

L’enquête a sondé les perceptions des répondants quant aux « mesures pour réduire les risques pour la santé » qui pourraient selon le rapport encourager ou décourager les gens à retourner dans un lieu artistique ou culturel :

  • 84 % seraient encouragés par la désinfection quotidienne des aires publiques
  • 83 % seraient encouragés par l’application des mesures de distanciation actuelles
  • 83 % seraient également encouragés par les lieux où les gens sont assis loin les uns des autres
  • 78 % seraient encouragés par l’assurance que les visiteurs n’auraient pas à toucher de surfaces
  • 78 % seraient également encouragés par le port obligatoire du masque
  • 64 % seraient encouragés par les transactions sans espèces, sans contact
  • 55 % seraient encouragés par la prise de température à l’entrée

Le rapport précise que « ces résultats indiquent que certaines mesures seront perçues de façon différente par différents segments du public ». Par exemple, parmi ceux qui retourneront à des activités artistiques dès que cela sera permis, 53 % répondent qu’ils seront encouragés par l’exigence du masque, mais 25 % avouent que cette mesure les découragera.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date