In
retourner

Curbside Museum : Une idée simple qui a grandi grâce à une collaboration efficace

Canmore, AlbertaCanmore (Alberta)

Chercheure d’histoire : Melanie Fernandez
Personnes passées en entrevue : Enza Apa (artiste) et Nicole Fougère (artsPlace)
Dates d’entrevues : le 29 juillet 2021 et le 23 août 2021

artsPlace est un centre artistique communautaire basé à Canmore en Alberta qui est fier de se proclamer comme «  un lieu phénoménal de rassemblement  ». Situé dans la vallée de Bow, le centre offre aux personnes qui demeurent dans la région ou qui la visitent un endroit pour se rassembler, découvrir, explorer et célébrer l’art et la culture au moyen de classes, d’ateliers, de camps, de prestations en direct, de films, d’expositions et d’événements communautaires. Le centre comprend un certain nombre d’espaces de création, y compris un atelier d’arts visuels, un atelier de céramique, un atelier de fabrication, la Hub Gallery et une salle de théâtre de style boîte noire.

La vision d’artsPlace est «  d’une vallée de Bow où toutes les habitantes et tous les habitants participent aux arts et apprécient la créativité comme un élément essentiel de leurs vies au quotidien. ».  Le centre est dévoué à la narration au moyen de divers médias et travaille pour que les personnes qui demeurent dans la région ou qui sont en visite entrent en contact avec les histoires.

artsPlace présenta l’exposition itinérante de l’artiste Enza Apa intitulée « Good Luck/Bad Luck/Who Knows? » qui débuta à Canmore à titre d’intervention silencieuse et d’installation dans le cadre du Curbside Museum, une initiative née de la pandémie. Le site Web du Curbside Museum note qu’il s’agit

d’un petit espace d’exposition blotti dans une clôture le long d’un trottoir… Les expositions dans ce micro musée explorent de petites et grandes idées sur des sujets factuels et fictionnels, fantaisistes et sérieux, avec aucune limite sauf ce qui peut rentrer physiquement dans le musée. Fondé en 2017 et organisé et préparé par Enza Apa, le Curbside Museum est un projet continu mettant en vedette de nouvelles expositions chaque 7 à 8 semaines. Le Curbside Museum est ouvert toute la journée, tous les jours.

L’innovation : De l’intérieur à l’extérieur

Le Curbside Museum a été conçu par l’artiste Enza Apa comme un moyen d’interagir avec son voisinage. Avec son expérience en muséologie et en conception d’exposition, Enza voulait remettre en question le concept d’un musée et rendre les objets et les histoires du quotidien «  précieux  ». Ce qui débuta comme un petit projet personnel à l’extérieur de sa maison devint un projet communautaire plus grand grâce au programme Travelling Exhibition Program (TREX) de l’Alberta Foundation for the Arts qui facilite la conservation et les expositions itinérantes partout en Alberta.

My Past is my Future by Arnold Nickerson Kaech Photo: Enza Apa

Grâce au programme TREX, la conservatrice Danielle Ribar de l’Art Gallery of Grande Prairie a collaboré avec Enza, une artiste multidisciplinaire, pour mettre sur pied une nouvelle exposition et un musée nouvellement construit. L’exposition «  Good Luck/Bad Luck/Who Knows?  » voyagea aux côtés de photos d’explorations thématiques antérieures et d’objets d’art connexes.

Lorsque l’exposition itinérante revint dans sa ville natale de Canmore, Enza tenait à travailler avec artsPlace pour créer des programmes éducatifs et des occasions d’engagement communautaire, mais la pandémie de COVID-19 freina ces plans. Enza travailla avec des membres de la communauté pour créer 10 expositions pour le Curbside Museum pendant que son exposition de photos thématiques était installée dans la galerie principale d’artsPlace à l’intérieur de l’édifice.

Grâce à son travail muséologique antérieur et des conversations qu’elle eut avec le public, Enza nota que les membres de la communauté comprennent facilement l’idée de «  collections  » et rêvent souvent d’avoir leurs propres musées. Elle croit que la simplicité de l’idée derrière le Curbside Museum est ce qui attire les gens. artsPlace a approfondi son engagement autour du projet en créant des vidéos et d’autres supports. Enza était très contente de voir retourner le projet dans sa propre communauté et crédite artsPlace pour son approche ouverte et engagée et sa volonté d’explorer durant la pandémie. Des programmes comme des visites guidées «  story tours/walking tours  » accompagnaient les expositions. Enza est fière que «  le Curbside Museum était le seul musée ouvert dans l’Ouest canadien pendant la pandémie  ».

Le défi : Travailler dans des espaces extérieurs

Winter at the Curbside Museum. Photo: Enza Apa http://curbsidemuseum.ca/wp-content/uploads/Winter-at-the-Curbside-Museum-1024x509-640x480_c.jpeg

Enza fut confrontée à des défis importants relatifs à la création d’expositions dans des espaces extérieurs. Par exemple, la chaleur de l’été et le froid de l’hiver ont de graves répercussions sur les installations, l’éclairage et d’autres aspects techniques. Elle a testé différentes idées pour voir ce qui fonctionnerait et ce qui supporterait les conditions météorologiques et d’autres défis reliés aux expositions dans des espaces publics.

Elle a aussi trouvé aussi le calendrier d’expositions exigeant à cause de la rotation constante et considère prolonger les périodes d’exposition afin d’avoir moins d’expositions par année.

 

 

Les finances : De l’artiste aux institutions — un concept fleurissant

Les expositions étaient autofinancées jusqu’à ce que la demande d’Enza au Travelling Exhibition Program réussit à obtenir du financement pour le projet pour une période de trois ans. Pendant ce temps, le projet circulait dans la province, y compris dans des petites communautés rurales.

À la suite du financement de TREX, le projet Building Neighbourhoods de la ville de Canmore a offert du soutien pour neuf différents projets communautaires, y compris le Curbside Museum.

Bien que le projet n’ait pas directement généré beaucoup de revenus, les installations et les programmes d’engagement du public qui l’accompagnaient ont grandement attiré l’intérêt du public, ce qui était un avantage au moment où tous les espaces d’art public et culturels demeuraient fermés. Enza et la conservatrice espéraient que le projet se traduirait en une sensibilisation accrue des établissements qui accueillaient les expositions.

Les leçons : Une idée simple et touchante à la fois

Pendant la pandémie, beaucoup de gens ont été aux prises avec des problèmes liés à l’isolation, l’anxiété et la santé mentale et physique. Le projet Curbside Museum d’Enza permit aux gens de rêver à leurs propres collections, récits et histoires illustrant ce qui leur tient à cœur. Avec artsPlace, Enza fut capable de «  jouer » avec la notion d’un musée et d’objets du quotidien. Enza espérait offrir ses installations silencieuses à la communauté grâce aux petites interventions.

artsPlace a été capable de collaborer avec l’artiste pour élargir la portée de l’idée et rendre le Curbside Museum accessible grâce à sa programmation publique. La ville de Canmore appuya l’engagement communautaire grâce à l’art public pendant la pandémie.

Comme Enza l’explique dans sa réflexion d’artiste :

Il n’y avait pas de programme établi ou de thème pour l’exposition, ce qui donnait à chaque vitrine le sentiment d’entrevoir l’univers de la créatrice ou du créateur. C’est une occasion de «  voir  » les gens de près, surtout quand cette intimité amicale et ces liens ne sont pas toujours possibles.

Alors, restez pour un moment, rapprochez-vous et jetez un coup d’œil pour vous réchauffer l’âme.

Plus d'histoires

Carving On The Edge Festival

Festival Carving on the Edge : Pratiques numériques axées sur la communauté dans un contexte autochtone en région éloignée

Guidée par son souci indéfectible à appuyer et faire grandir les traditions côtières de scul…

Lire l'histoire

Video Pool Media Arts Centre

Video Pool Media Arts Centre : Encourager une communauté de soins pour influencer un changement dans le modèle des centres d’art autogérés

Face à la question, « Comment devrions-nous changer la façon dont nous travaillons, étant don…

Lire l'histoire

Eastern Front Theatre

Eastern Front Theatre : « Micro vignettes numériques, impact macro »

À l’apogée de la pandémie, EFT développa trois objectifs à court terme : aider les artist…

Lire l'histoire
Détails du projet
Logos of Afros In Tha CityA cloud-like filter applied through digital manipulation. Photo credit_ Luke Garwood.