In
retourner

Ministère de l’Éducation de l’Île-du-Prince-Édouard : Enseigner et modeler la résilience grâce à l’art

Charlottetown, Ïle-du-Prince-ÉdouardCharlottetown (Ïle-du-Prince-Édouard)

Chercheure d’histoire : Margaret Lam
Personnes passées en entrevue : Vicki Allen-Cook, spécialiste de la programmation anglaise d’enseignement des arts et de la création; Cécile Arsenault, coordonnatrice de la programmation française
Date d’entrevue : le 30 août 2021

À l’Île-du-Prince-Édouard, deux membres du personnel au ministère de l’Éducation et de l’Apprentissage continu, Vicki Allen-Cook, spécialiste des programmes anglais d’enseignement des arts et de la création et Cécile Arsenault, coordonnatrice de la programmation française, se font les championnes de l’éducation artistique pour les élèves de la maternelle à la 12e année. Bien que les deux travaillent dans des conseils scolaires de langues différentes, elles sont des amies proches et des collaboratrices qui ont travaillé inlassablement à intégrer les arts dans tous les aspects de l’élaboration de curriculum sur l’Île.

Ceci est l’histoire de deux championnes de l’éducation artistique, leur parcours au cours des 18 premiers mois de la pandémie et l’importance de promouvoir la créativité des élèves. L’histoire est axée sur deux programmes d’arts : le Festival scolaire d’art dramatique et l’expérience d’apprentissage GénieArts.

L’innovation : Offrir des programmes d’éducation artistique pendant la pandémie

Vicki et Cécile sont toutes les deux passionnées de la valeur d’un apprentissage intégrant les arts dans les matières principales comme les mathématiques, les disciplines linguistiques, les études sociales et les sciences. Elles ont trouvé que les élèves réussissent aussi bien, sinon mieux, lorsque les arts sont intégrés dans l’environnement d’apprentissage. L’apprentissage intégrant les arts est une pédagogie basée sur les arts qui intègre la création d’art et le processus créatif dans le curriculum de n’importe quelle matière. Elle offre un différent mode d’engagement pour les élèves qui pourraient être moins réceptifs à la formule traditionnelle des cours en classe. Cette approche promeut aussi intentionnellement la créativité des élèves de la maternelle à la 12e année. Une grande partie du travail de Vicki et Cécile implique la démystification de la croyance souvent ancrée, mais erronée, des professeurs et des parents, soit que l’éducation artistique n’est que pour ceux et celles qui souhaitent devenir artistes.

Pendant la pandémie, lorsque la prestation de programmes axés sur les arts est devenue incroyablement difficile, les options qui appuyaient l’apprentissage à distance devinrent une source précieuse de soutien pour la santé mentale des élèves. Être créatif et collaborer sont quelques unes des façons que les élèves peuvent avoir un sentiment d’appartenance et se sentir excités lorsqu’ils manquent l’aspect social de l’apprentissage en présentiel. La nature multisensorielle des arts promeut aussi une expérience d’apprentissage qui implique tout le corps, ce qui peut mener à de meilleurs résultats en général chez les élèves.

Screen capture from promotional video for “Our Musical Island”, https://vimeo.com/547646864

Depuis de nombreuses années, Vicki et Cécile ont cultivé des relations étroites avec des artistes locaux ainsi qu’avec la faculté d’éducation à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard, et ces relations se reflétèrent dans la qualité de leur programme d’arts. En s’appuyant sur ces fondements artistiques et pédagogiques solides, elles ont élaboré leur réponse au moment où les élèves passèrent à l’apprentissage à distance au début de 2020.

Traditionnellement, le Festival scolaire d’art dramatique offrait une occasion pour des groupes d’élèves en arts dramatiques sur l’Île de produire une courte pièce de théâtre qu’ils présentaient à divers festivals de théâtre locaux. Le festival offre une occasion de créer une courte production et d’apprendre auprès de professionnels du théâtre locaux. Compte tenu de l’incertitude entourant les prestations en direct durant l’année scolaire 2020-2021, Vicki et Cécile décidèrent de moderniser le festival et de l’offrir aux élèves en tant qu’expérience numérique.

Dans la version numérique du festival, les élèves ont été invités à rédiger leurs propres scénarios, plutôt qu’adopter un scénario existant comme par le passé. Pour tenter de compenser pour le manque d’occasions de produire une pièce de théâtre complète dans un lieu de spectacle, des ateliers menés par des artistes sur la mise en place et la conception d’éclairage, ainsi que sur d’autres sujets comme la chorégraphie, la conception de costumes, le maquillage et la scénarisation, furent offertes aux élèves. Les ateliers furent enregistrés afin de permettre de les réutiliser dans d’autres classes d’art dramatique et de les développer davantage lors de festivals scolaires ultérieurs.

En plus des programmes propres aux arts, il existe beaucoup d’autres offres en matière d’éducation axées sur les arts pour les élèves de la maternelle à la 12e année, dont l’expérience d’apprentissage GénieArts. Ce programme, la plus grande initiative en éducation de son genre au Canada, vise à « intégrer le processus de création artistique dans les programmes scolaires afin de former des gens d’action et de réflexion globale qui sont à la fois créateurs et novateurs. »

Le programme GénieArts rassemble des artistes et des professeurs locaux afin de collaborer sur l’élaboration de projets d’arts qui reflètent les résultats d’apprentissage attendus dans des matières comme les mathématiques, les sciences et les langues. Par exemple, un projet introduisit des élèves à l’œuvre de M.C. Escher, tandis qu’ils appliquaient des conversions mathématiques afin de créer des sculptures en fibre de verre qui furent exposées à leur école. Selon le professeur de mathématiques, « Un parent m’a rejoint pour me dire que sa fille ne pouvait pas, sous aucun prétexte, manquer un cours de mathématique parce qu’elle adorait le projet sur lequel nous travaillions. »

À travers le processus d’élaboration et de prestation de curriculum, les pédagogues gagnent de l’expérience de perfectionnement professionnel en éducation intégrant les arts et les élèves ont diverses occasions de nourrir leur créativité. Les artistes ont aussi l’occasion d’apprendre à connaître les élèves et d’avoir un aperçu de ce qui compte pour les jeunes d’aujourd’hui.

De plus, le programme GénieArts perçoit les démarches artistiques et de création comme un élément fondamental de l’innovation. Apprendre à générer des idées, recueillir et incorporer des commentaires, concevoir ces idées de façon itérative et produire une présentation finale sont toutes des compétences hautement transposables dans notre société de plus en plus numérique.

Les défis : Nouvelles technologies, nouvelles chaînes, nouvelles démarches

Vicki et Cécile durent se mettre à la place des élèves afin de concevoir la version numérique du Festival scolaire d’art dramatique. Elles durent imaginer la façon dont les élèves pourraient penser et se sentir chez eux et les ressources dont ils pourraient avoir besoin pour collaborer à la création d’une pièce de théâtre. Cette approche fut appliquée tout au long de la planification et de la prestation de cette nouvelle expérience d’apprentissage. La réponse positive des élèves, des professeurs et des artistes valida leurs efforts et les encouragea à continuer à développer et à offrir cette occasion numérique aux futurs élèves.

En ce qui concerne GénieArts, Vicki et Cécile ont exploré de nombreuses approches pour appuyer la prestation à distance d’expériences d’apprentissage en 2020, modelant l’esprit de créativité que leur curriculum a l’intention d’enseigner. Par exemple, elles diffusèrent des leçons sur le réseau de câblodistribution local lorsqu’un créneau s’ouvrit à la suite de l’interruption des sports scolaires. La courbe d’apprentissage liée à l’adaptation du matériel pédagogique pour respecter les lois sur le droit d’auteur reliées à la télévision était énorme, tout comme celle liée à la direction de nombreuses productions vidéo – une première pour elles. Ces efforts menèrent à la création d’une chaîne YouTube expressément pour les écoles de l’Î.-P.-É. Toutes ces innovations avaient l’avantage d’assurer l’accès à l’éducation artistique aux élèves même quand ils apprenaient à distance.

Screen capture from promotional video for “Our Musical Island”, https://vimeo.com/547646864

« Our Musical Island », le dernier projet de GénieArts, est un projet pilote qui intègre les nouvelles expériences et les nouvelles idées qui sont émergées au cours des 18 derniers mois. Les objectifs d’apprentissage étaient d’appuyer le grand nombre d’immigrants et de nouveaux arrivants sur l’Île et d’enrichir le programme d’enseignement de la musique à travers le conseil scolaire. Vicki et Cécile ont élaboré ensemble le volet en classe et les ressources d’apprentissage vidéo avec des musiciennes et musiciens de l’Î.-P.-É. représentant diverses cultures et pratiques musicales.

Le projet mené avec succès a embauché 13 musiciennes et musiciens et 11 professeurs de musique, a été offert dans 10 écoles et a atteint 1 000 élèves. Cette vidéo promotionnelle du programme démontre la qualité des artistes et des ressources d’apprentissage. Si les efforts de l’équipe continuent, l’Île a le potentiel d’être un leader en éducation axé sur les arts, au Canada et ailleurs.

Les finances : Une démarche réactive et habile

Vicki et Cécile, qui travaillent pour le conseil scolaire anglophone et francophone respectivement, regroupent souvent leurs ressources pour offrir leurs programmes d’éducation artistique. Le Festival scolaire d’art dramatique en ligne et GénieArts avaient chacun un budget de 30 000 $ à 35 000 $ qui payait pour les artistes, les aînés, le matériel artistique, l’équipement, les vidéographes et la location de studio et d’espaces d’exposition. Les programmes bénéficient aussi de nombreuses contributions en nature et de bénévoles.

Puisque beaucoup de ces initiatives n’en étaient qu’à leur première année ou à la phase pilote, certaines des dépenses initiales pourraient être reportées ou pourraient réduire les coûts à l’avenir. De nouvelles façons de maximiser les ressources financières à travers les différents conseils scolaires et les différents programmes, ainsi que d’autres occasions pour générer des revenus sont susceptibles d’émerger avec le temps tandis que Vicki et Cécile poursuivent l’expansion de ces nouveaux formats d’enseignement et d’apprentissage à travers le ministère.

Les impacts : Accroître la sensibilisation à l’apprentissage intégrant les arts

Répondre à la nouvelle réalité de l’éducation artistique à distance impliquait un changement radical au niveau de la façon dont Vicki et Cécile travaillaient, mais elles réussirent tout de même à relever les défis avec un esprit artistique. Leur résolution de problème créative donna lieu à des réussites remarquables ce qui fut incroyablement significatif durant cette période exceptionnelle.

Les incidences sur les élèves et les parents d’avoir accès à l’éducation artistique de la maternelle à la 12e année tout en apprenant à distance est difficile à quantifier. Cependant, il convient de noter que les parents avaient accès aux nouvelles ressources d’apprentissage, ce qui n’aurait pas été le cas si les leçons avaient été offertes en classe. Ceci présenta une occasion formidable d’impliquer les parents et la communauté en général dans une discussion sur la valeur de l’éducation artistique.

Les leçons

Une base solide dans quelques domaines clés donna au ministère de l’Éducation et de l’Apprentissage continu de l’Île-du-Prince-Édouard un avantage en ce qui concerne leurs nouveaux programmes d’éducation artistique à distance :

1. Prioriser le développement de la créativité en tant que résultat d’apprentissage principal.

L’éducation artistique n’est pas uniquement pour ceux et celles qui souhaitent devenir artistes. Il s’agit d’un véhicule à travers lequel tous les élèves peuvent développer leur sens critique et leur créativité, des compétences hautement transposables à n’importe quel domaine professionnel. Vicki et Cécile préconisent aussi d’en faire une condition d’obtention du diplôme pour les élèves du secondaire.

2. Prendre une approche centrée sur les élèves et la communauté dans la conception de programmes.

Lors de l’élaboration d’un programme d’arts, il serait nécessaire de commencer par une compréhension des expériences vécues des élèves et des besoins de la communauté. Ceci se reflète dans les programmes de l’Î.-P.-É., allant des artistes impliqués dans la conception et la prestation de programmes, à la réalité des nouveaux arrivants dans la province, à la façon dont Vicki et Cécile sympathisèrent avec les expériences d’apprentissage à distance des élèves.

3. Cultiver des relations solides fondées sur une harmonisation stratégique.

La solidité de la relation et de la collaboration entre Vicki et Cécile était essentielle à leur capacité de répondre efficacement pendant la pandémie. Leur approche collaborative leur permit de regrouper les ressources des programmes en anglais et en français et alimenta largement le contenu des occasions d’apprentissage intégrant les arts. Leur travail d’équipe leur fournit aussi du soutien mutuel indispensable quand les changements ne se déroulaient pas comme prévu et quand elles obtinrent de grands succès.

Plus d'histoires

Tupiq Artic Circus Troupe

Tupiq Arctic Circus Troupe : Du cirque pour apporter des changements sociaux

Lorsque la troupe a su qu’elle ne pouvait pas aller en tournée au Nunavik avec sa production d…

Lire l'histoire

artsPlace et Enza Apa

Curbside Museum : Une idée simple qui a grandi grâce à une collaboration efficace

artsPlace présenta l’exposition itinérante de l’artiste Enza Apa intitulée « Good Luck/B…

Lire l'histoire

BEING Studio

Artist Connect de BEING Studio : La présence précieuse des artistes handicapés

Entre janvier et mars 2021, BEING Studio organisa un symposium en ligne intitulé «  Artist C…

Lire l'histoire
Détails du projet
Residents at Tiffany Village Retirement Residence in St. John’s, Newfoundland enjoy a digital performance of Handel’s Messiah. Photo credit: Tiffany Village Retirement Residence.Yellow Objects. Photograph by Derek Chan.