In
retourner

Résumé des 12 thèmes clés

Innovation et résilience dans le domaine des arts, de la culture et du patrimoine, CanadaInnovation et résilience dans le domaine des arts, de la culture et du patrimoine (Canada)

Résumé du rapport de synthèse par Kelly Hill et Blanche Israël

De nombreux artistes et organismes du domaine des arts, de la culture et du patrimoine ont réagi et se sont adaptés aux défis posés par la pandémie, soit en faisant de nouvelles choses ou en trouvant une nouvelle façon de faire. Innovation et résilience dans le domaine des arts, de la culture et du patrimoine au Canada offre 29 histoires d’artistes et d’organismes qui ont fait preuve d’innovation pour trouver de la résilience durant la pandémie de COVID-19 ainsi qu’une liste d’innovations et d’adaptations beaucoup plus longue (mais toujours limitée).

Les artistes et les organismes présentés dans ce rapport ont activement recherché des changements et des innovations qui puissent leur fournir un certain niveau de stabilité durant cette période tumultueuse, que ce soit en suivant de nouvelles directions intéressantes, en explorant des possibilités personnelles importantes, en mettant l’accent sur la diversité, en luttant contre le racisme, en limitant les mises à pied ou en générant plus de revenus.

Certains des artistes et organismes ont répondu à notre sondage sur les communautés culturelles mené entre mai et juillet 2021. D’autres furent sélectionnés par des membres de notre équipe de recherche et le comité de direction pour ce projet de Creative City Network of Canada. Chacune des 29 histoires a fait l’objet de discussions avant d’être sélectionnée par l’équipe fantastique de « chercheures et chercheurs d’histoires » rassemblée pour travailler sur ce projet. Lors du processus de sélection des histoires, notre équipe tenta de trouver un équilibre entre un nombre de considérations :

  • Géographie : Il y a des histoires provenant des 10 provinces et de deux territoires, de communautés urbaines, périurbaines, rurales, régionales et autochtones.
  • Diversité : Il y a des histoires d’organismes autochtones, d’organismes menés par des personnes noires, d’organismes 2SLGBTQIA+, d’organismes de langue officielle en situation minoritaire, de groupes menés par des femmes, d’organismes travaillant avec des personnes S/sourdes, handicapées ou qui vivent avec une différence, et d’artistes racialisés.
  • Disciplines : Il y a des histoires d’artistes et d’organismes travaillant dans toute une gamme de différentes disciplines au sein du domaine des arts et du patrimoine.
  • Taille et type : Les histoires décrivent le travail d’artistes individuels, de groupes de différentes tailles et structures, ainsi que d’organismes dont certains étaient plus jeunes et d’autres étaient établis depuis longtemps.

Nous tenons à remercier les artistes et les individus représentant les organismes qui ont accepté d’être interrogés dans le cadre de cette étude et de contribuer leurs histoires d’innovation et de résilience à ce projet.

12 thèmes clés

Nous avons découvert 12 thèmes interreliés dans les histoires. Chaque thème est exploré en plus de détail dans le rapport de synthèse.

  1. L’innovation fonctionne mieux lorsqu’elle est personnalisée : Bien que l’innovation implique souvent la technologie, les changements retrouvés dans de nombreuses histoires ont plutôt touché les processus organisationnels. Certaines des innovations étaient basées à la fois sur la technologie et le processus.
  2. La flexibilité et l’adaptabilité sont nécessaires : Une mentalité axée sur la flexibilité et l’adaptabilité, la mise en place d’objectifs et l’allocation de ressources étaient des ingrédients essentiels à l’innovation et à la résilience.
  3. Le soutien prend différentes formes, mais il est crucial : Que ce soit grâce à du soutien financier ou non financier, toutes les innovations dépendaient de l’appui du personnel, de partenaires et de différents bailleurs de fonds.
  4. Défis numériques, organisationnels et financiers : Toutes les innovations ont dû face à des défis de taille durant la pandémie. Les artistes, les gestionnaires des arts et les personnes travaillant dans le secteur du patrimoine ont su surmonter des obstacles numériques, organisationnels et financiers clés lors de la mise en œuvre de changements.
  5. Petit peut vouloir dire puissant : De nombreuses idées innovatrices virent le jour avec très peu de ressources et certains des organismes les plus petits avaient l’avantage de pouvoir s’adapter rapidement.
  6. Les partenariats peuvent accroître la capacité et la portée : Pour de nombreux artistes et organismes innovateurs, les partenariats étaient essentiels à leur résilience.
  7. L’équité renforce la résilience et la résilience améliore l’équité : Un travail assidu pour assurer l’équité peut contribuer à la résilience, qui à son tour influence l’équité.
  8. Parfois, il faut simplement sauter : Les organismes et les artistes qui ont su s’adapter particulièrement bien sont ceux qui ont identifié des possibilités puis, dans de nombreux cas, ont fait un saut dans l’inconnu.
  9. Prioriser et créer des liens avec les artistes : Un thème commun parmi les organismes et les artistes qui ont connu du succès durant la pandémie était qu’ils ont priorisé les artistes de leur communauté et ont développé de nouveaux projets selon les idées et les besoins des artistes.
  10. Des innovations à court terme peuvent mener à des changements à plus long terme : La plupart des innovations liées à la pandémie étaient axées sur des objectifs à court terme, comme créer du travail et embaucher des artistes, mais certains artistes et organismes ont également élaboré des applications à long terme pour leurs innovations.
  11. D’importants endroits d’échange : Les artistes et les organismes culturels sont souvent au centre des dialogues concernant les histoires, les idées et les enjeux fascinants propres à chaque communauté.
  12. Redéfinir les arts et le patrimoine : Certaines innovations provoquées par la pandémie poussèrent les limites des formes d’art ou de la présentation de collections dans les galeries et les musées.

Regard vers la phase 2

Innovation et résilience dans le domaine des arts, de la culture et du patrimoine est un projet pluriannuel du Creative City Network of Canada en partenariat avec le Conseil des ressources humaines du secteur culturel, Les Arts et la Ville et la Commission canadienne pour l’UNESCO. Cette recherche formera la base de la deuxième phase du projet, qui consiste à élaborer des outils de perfectionnement professionnel afin de transmettre les apprentissages clés à d’autres artistes et organismes culturels.

Que ce soit en entreprenant de nouvelles directions, en mettant l’accent sur une diversité de perspectives, en combattant le racisme, en limitant les mises à pied ou en augmentant les revenus, les pratiques innovatrices mentionnées ci-dessus permettent aux artistes et aux organismes de trouver une certaine stabilité. De façon plus générale, ces constatations devraient pouvoir aider à bâtir de la résilience au sein du secteur artistique et culturel.

Plus d'histoires

Musée d'art de Rouyn-Noranda

Musée d’art de Rouyn-Noranda (MA) : Le MA virtuel

Le projet du MA virtuel se résume en une galerie d’expositions virtuelles, dont l’objectif e…

Lire l'histoire

Video Pool Media Arts Centre

Video Pool Media Arts Centre : Encourager une communauté de soins pour influencer un changement dans le modèle des centres d’art autogérés

Face à la question, « Comment devrions-nous changer la façon dont nous travaillons, étant don…

Lire l'histoire

Indigenous Performing Arts Alliance

Trousses technologiques de l’IPAA : Augmenter la souveraineté culturelle grâce à l’infrastructure technique

Le projet de trousses technologiques d’IPAA a été lancé en janvier 2021. Son objectif était…

Lire l'histoire
Détails du projet
Artists participating in Eastern Front Theatre's Micro Digitals project.Fille de foin, un projet artistique de Laïla Mestari.