In
retourner

Trousses technologiques de l’IPAA : Augmenter la souveraineté culturelle grâce à l’infrastructure technique

Toronto, OntarioToronto (Ontario)

Chercheur d’histoire : JP Longboat
Personne passée en entrevue : Cynthia Lickers-Sage, directrice générale et Conor McSweeny, coordinateur de projet
Date d’entrevue : 10 août 2021

L’Indigenous Performing Arts Alliance (IPAA) est un organisme national de services aux arts dirigé par ses membres pour les artistes de la scène et les organismes artistiques professionnels autochtones. L’IPAA agit comme porte-parole pour ces membres et pour les artistes de la scène autochtones au Canada. L’IPAA assure le leadership, le soutien, la représentation, la défense des droits et l’aide pratique pour développer les arts de la scène autochtones à l’échelle nationale. L’IPAA se situe dans la région de Tkarón:to (Toronto).

Le projet de trousses technologiques d’IPAA a été lancé en janvier 2021. Son objectif était de concevoir une trousse pour la diffusion en continu, la présentation et les services connexes en ligne pour les peuples autochtones au Canada. Chaque trousse technologique est composée de matériel vidéo et de sonorisation, d’éclairage, de câbles, d’un ordinateur MacBook Pro, de logiciels et d’autres matériels nécessaires pour enregistrer et diffuser du contenu audio ou vidéo, soit en direct ou enregistré. Pour compléter ce matériel, l’IPAA est en train de produire du contenu vidéo pour apprendre à utiliser le matériel. L’IPAA travaillera en partenariat avec des centres communautaires et des organismes autochtones de partout au Canada, lesquels seront responsables de gérer le matériel au niveau local.

Le projet de trousses technologiques est une initiative visionnaire découlant de facteurs liés à la pandémie, particulièrement en réponse à la première et la deuxième vague de la COVID-19. Cynthia Lickers-Sage, directrice générale de l’IPAA, a noté que « la COVID-19 nous a aidés à reconnaître qu’il existe un grand besoin d’aider à développer l’infrastructure technique afin d’appuyer et d’encourager la souveraineté culturelle et d’encourager la voix des communautés autochtones rurales et territoriales. » Durant cette période, l’IPAA a investi dans la création d’une infrastructure technique pour encourager la souveraineté culturelle, fournir de la formation et du mentorat et promouvoir un engagement plus important dans le secteur artistique pour les artistes autochtones émergents et à mi-carrière. L’IPAA a assuré la surveillance de la conception, la coordination, l’achat et la distribution collaborative des trousses technologiques.

L’innovation : Adapter les traditions pour répondre aux besoins modernes

D’une perspective culturelle, une bourse sacrée ou un « sac de médecine » est une collection d’objets sacrés emballés pour nous aider et nous guider au cours de notre vie. Une porteuse ou un porteur désigné à qui est enseigné le protocole pour son utilisation et son entretien détient ces bourses. Ces bourses comprennent nos connaissances et nos manières innées de savoir, d’être et de faire en tant que peuples autochtones. Nous pouvons porter des trousses pour la danse, des trousses pour la musique, des sacs de médecine et des sacs de guérison, etc. Les personnes qui s’occupent des bourses sacrées sont normalement choisies pour poursuivre les enseignements, le but et les responsabilités associées à ces bourses. L’IPAA a décidé que cela serait une métaphore parfaite pour leur trousse composée de matériels techniques et de connaissances pour leur utilisation.

Le travail du Northern Indigenous Presenters Network a révélé en détail les besoins des communautés autochtones du Nord. Les activités clés du réseau sont de favoriser le développement de meilleures pratiques pour la négociation et les contrats, les lieux et la sécurité publique, le marketing et la sensibilisation, ainsi que la logistique des événements et la prestation de présentations. Ce travail a abouti à un rassemblement en ligne et une vitrine qui ont rassemblé des diffuseurs autochtones de partout dans le Nord de l’Ontario et dans l’Est canadien pour partager de la danse, de la musique et du théâtre pouvant être ajoutés à leur programmation dans leurs communautés. Le rassemblement était aussi une occasion pour les personnes qui ont participé ou étaient invitées, et pour les bailleurs de fonds de discuter d’actualité, de tendances et de pressions dans le secteur.

Les œuvres présentées et les discussions qui les accompagnèrent ont révélé les nombreux défis auxquels les artistes et présentateurs autochtones font face afin de représenter leur travail avec succès au moyen de vidéos, de médias numériques et de plateformes en ligne. L’IPAA a rapidement déterminé que ces communautés n’ont non seulement besoin de ressources physiques, mais aussi de connaissances et de conseils à l’aide d’ateliers et d’expérience pratique. Avant la pandémie, le succès de ce réseau florissant d’artistes en tournée avait été basé sur la capacité de l’IPAA de voyager physiquement dans chaque communauté (souvent avec de l’équipement audio/visuel loué) pour faciliter la présentation d’art de la scène autochtone et pour documenter et partager ces performances. Ce modèle pré-pandémique n’est plus une option, alors l’IPAA solidifia la vision pour sa trousse technologique, fit une demande de financement stratégique et développa un plan pour rediriger ses services. Sur le plan culturel, le projet renforce les routes commerciales à travers les territoires, lesquelles sont utilisées depuis des milliers d’années. Peut-être encore plus important, cela appuie le renouvellement des relations parentales interterritoriales, enrayant certains effets isolationnistes de diverses politiques coloniales depuis la création de la Loi sur les Indiens en 1876.

Les défis : Les chaînes d’approvisionnement et l’infrastructure locale

Malgré les difficultés de l’IPAA liées aux pénuries de la chaîne d’approvisionnement, l’Alliance a finalement réussi à obtenir les 20 trousses technologiques et a commencé à les distribuer. Puisque l’objectif est de faire en sorte que les trousses servent les communautés autochtones partout au Canada, l’IPAA continue de rechercher des centres ou des organismes autochtones pouvant abriter, gérer et faciliter le partage de ces ressources au sein de leurs communautés et régions. Les défis liés à décrocher ces organismes à l’extérieur des centres urbains mettent en lumière l’absence historique d’infrastructure artistique, l’accès limité et la connaissance pratique de ces technologies, ainsi que le manque de connaissances ou de familiarité avec le médium. Peu d’investissements stratégiques dans ce type de services furent accordés aux artistes et aux communautés. Cependant, ces défis fournissent des occasions de favoriser les capacités et la croissance de l’infrastructure grâce à des partenariats autour de projets. À cause des restrictions continues liées à la COVID-19, le calendrier pour compléter les vidéos d’instruction et pour planifier la série d’ateliers en ligne a été prolongé. Ces efforts sont encore en cours et seront complétés et distribués au cours des prochains mois.

Les finances : Des partenaires de soutien sont essentiels

Au printemps 2021, l’IPAA reçut du financement pour le projet, ce qui lui a permis de commencer à rassembler les éléments techniques et les logiciels pour chaque trousse. À la mi-août, le montage des 20 trousses technologiques était terminé. L’IPAA souligne l’importance de partenariats dans la réalisation du projet, particulièrement de la Fondation Trillium de l’Ontario et du ministère du Patrimoine canadien. L’IPAA a aussi été capable de développer des partenariats d’affaires solides avec Apple Canada et Long & McQuade afin de répondre aux besoins en matière de matériel et d’équipement. L’IPAA a aussi signé une entente de partenariat avec proScenium Services, une entreprise artistique qui développe un cours sur la diffusion continue en direct pour les présentations artistiques. Ce cours sera préchargé dans les ordinateurs des trousses technologiques et servira de guide d’orientation. Des coûts de location minimes pour l’utilisation des trousses technologiques seront facturés pour entretenir le programme et le matériel à long terme. L’accès est au cœur de ce projet et l’IPAA s’engage à veiller à ce que personne ne soit refusé une trousse technologique pour des raisons financières.

Les leçons : Répondre aux besoins nationaux grâce à l’infrastructure et le savoir-faire

Il y a beaucoup de leçons tirées de cette initiative. Premièrement, le projet a donné du travail à beaucoup de gens pendant un montant de temps important au cours de la dernière année. Deuxièmement, elle a permis à l’IPAA d’ajouter des services supplémentaires alors qu’elle s’efforce de servir la diversité des artistes et des communautés autochtones du Canada. Troisièmement, les ressources techniques et les connaissances pratiques s’y rapportant offriront des débouchés importants dans plusieurs communautés autochtones rurales, territoriales et plus éloignées. Quatrièmement, l’accès interrégional et intergénérationnel à ces trousses technologiques, l’apprentissage et les possibilités de mentorat pour les jeunes seront non négligeables à long terme. L’IPAA développe maintenant une variété de matériels didactiques et de ressources pour appuyer l’utilisation des trousses technologiques, y compris un atelier et une série de vidéos de formation sur l’utilisation et l’entretien de l’équipement ainsi qu’un cours d’instruction sur la diffusion continue en direct pour les présentations artistiques et culturelles.

Plus d'histoires

Fredericton Playhouse

Le programme de résidence InterMISSION du Fredericton Playhouse : Répondre immédiatement, peaufiner après

En juin 2020, tandis que les tournées durent s’arrêter et que la salle demeurait dans le noir…

Lire l'histoire

ALAVIVA

ALAVIVA et Maelström créatif : Joindre l’utile à l’agréable

Le projet Maelström créatif d’ALAVIVA agit comme courroie de transmission entre les organisat…

Lire l'histoire

Queer Songbook Orchestra

Le projet QSO Kids du Queer Songbook Orchestra : Un nouveau souffle dans un contexte incertain

En 2020, le directeur artistique du QSO, Shaun Brodie, fut confronté au nouveau contexte des tou…

Lire l'histoire
Détails du projet
Rock band Helium performs for the cameras during its residency at the Fredericton Playhouse. Photo credit: Lesandra DodsonResidents at Tiffany Village Retirement Residence in St. John’s, Newfoundland enjoy a digital performance of Handel’s Messiah. Photo credit: Tiffany Village Retirement Residence.