In Uncategorised

Enquête nationale sur la rémunération de la direction et de l’administration des organisations des arts sans but lucratif

décembre 14, 200514 décembre 2005

Lien d'article
http://www.culturalhrc.ca/research/default-f.asp

Basé sur un sondage national ayant obtenu des réponses de 231 organismes artistiques, ce rapport renferme une foule de données au sujet des niveaux de rémunération de plus de 20 différents postes de gestion et administratifs dans les organismes artistiques sans but lucratif au Canada. (Une annexe propose les profils des divers postes visés par le sondage.) Le rapport traite également de plusieurs enjeux des ressources humaines dans le secteur artistique, dont la rémunération, les avantages sociaux, le manque de travail, le surmenage et un équilibre approprié entre le travail et la vie personnelle. Le rapport conclut que « si elle n’est pas gérée efficacement, [la rémunération] peut devenir un risque stratégique pour la viabilité à plus long terme du secteur. »

Le court sommaire des statistiques salariales indique que les organismes artistiques ayant des budgets plus élevés versent généralement des salaires plus élevés. Toutefois, aucune discipline artistique ne se distingue par des niveaux de rémunération uniformément plus élevés. C’est en Ontario et dans les provinces de l’Ouest que l’on trouve les niveaux de rémunération les plus élevés parmi les cinq régions du sondage. Les données fournies dans les profils sectoriels comparatifs (section VI) indiquent que la rémunération dans les organismes artistiques, même dans ceux ayant des budgets de plus de 1 million de dollars, a généralement du retard sur celle des autres secteurs sans but lucratif et est nettement inférieure à celle des secteurs à but lucratif.

Quant aux avantages sociaux, le rapport indique que « l’importance et la fréquence des avantages offerts dans le secteur artistique sans but lucratif sont disproportionnellement inférieures à celles d’autres secteurs de l’industrie ». Fait intéressant à noter, un pourcentage plus élevé de petits organismes artistiques et d’organismes de taille moyenne préfèrent les dispositions de travail souples aux prestations de santé. Les grands organismes ont beaucoup plus tendance à proposer des prestations de santé que les organismes plus petits. Très peu d’organismes artistiques proposent des régimes d’épargne-retraite à leurs employés.

Le rapport contient des statistiques détaillées sur la rémunération indiquant le salaire moyen de chaque poste ainsi que les niveaux de rémunération où se trouvent un quart (25e percentile), la moitié (50e percentile) et trois quarts (75e percentile) des organismes payant des montants inférieurs. Ces données ont été fournies par des organismes ayant des budgets de diverses importances. L’exactitude des résultats n’est pas précisée, compte tenu de la taille de l’échantillon (231 organismes sur les 2 000 sondés ayant répondu au sondage).

Le rapport fournit un ensemble de statistiques soutenant les observations empiriques dans le secteur artistique à l’effet que « l’incapacité générale d’offrir des niveaux de rémunération et d’avantages sociaux concurrentiels est l’un des principaux défis du secteur des arts sans but lucratif aujourd’hui. »

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date