In Uncategorised

Raising the Barre: Geographic, Financial and Economic Trends of Nonprofit Dance Companies

décembre 15, 200515 décembre 2005

Lien d'article
http://www.arts.gov/pub/ResearchReports.html#Organizations

Puisant à même trois sources – les demandes à la National Endowment for the Arts, une base de données unifiées sur les organismes artistiques et le recensement économique – ce rapport dresse le portrait statistique de l’évolution de la situation des compagnies de danse américaines (et non des danseurs indépendants) entre 1987 et 1997. Au cours de cette période, on a assisté à une croissance de 93 % du nombre de compagnies de danse sans but lucratif, ce qui « est nettement supérieur au taux de croissance de la population ». Toutefois, ce rythme de croissance a considérablement ralenti depuis la fin des années 90. Le rapport a également constaté que les compagnies de danse, majoritairement concentrées dans la région nord-est des États-Unis, étaient réparties moins uniformément que les théâtres et les orchestres symphoniques.

Au plan financier, le rapport observe que même lorsqu’on tient compte de l’inflation, les recettes et les dépenses moyennes des compagnies de danse ont augmenté entre 1989 et 1999. La croissance du revenu est manifestement attribuable à une augmentation de 76 % des recettes gagnées moyennes. Les recettes non gagnées moyennes ont augmenté de seulement 4,5 %, à cause des limites au financement imposées par la NEA, les autres gouvernements et les entreprises. D’autre part, la part des recettes attribuable aux particuliers a considérablement augmenté, grâce à l’achat de billets et aux dons. Le rapport estime que les compagnies de danse américaines ont reçu environ 14 cents en don des particuliers pour chaque dollar rapporté par la vente de billets. Ce n’est là qu’un aspect de la constatation du rapport que les recettes gagnées et non gagnées sont en étroite relation dans les compagnies de danse. Le rapport fait également appel à un modèle de régression pour examiner l’effet financier des subventions accordées par la NEA aux compagnies de danse. À la fin des années 90, le rapport note que « chaque dollar reçu en subvention de la NEA a permis d’obtenir environ 3,50 $ en contributions d’autres sources ».

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date