In Uncategorised

La population active du secteur culturel canadien

janvier 3, 20063 janvier 2006

Lien d'article
http://www.culturalhrc.ca/research/default-f.asp

Ce rapport, préparé par Hill Stratégies Recherche pour le Conseil des ressources humaines du secteur culturel, examine la main-d’œuvre des secteurs des arts, de la culture et du patrimoine au Canada en fonction de 45 professions provenant du recensement de 2001. Comme l’étude sur les artistes ci-dessus, ce rapport s’inspire d’une définition basée sur les professions du secteur culturel. Toutefois, le rapport du CRHSC examine un ensemble beaucoup plus vaste de professions.

Le rapport constate que les trois principales caractéristiques de la main-d’œuvre du secteur culturel sont un niveau élevé de scolarité, une proportion élevée de travail autonome et une rémunération relativement faible, surtout pour les artistes autonomes. Le rapport présente des statistiques sur le nombre et le revenu des travailleurs culturels pour l’ensemble du Canada, par province et territoire et selon les 27 régions métropolitaines du recensement ainsi que des ventilations démographiques détaillées et les tendances de la population active du secteur culturel au cours des 30 dernières années.

Selon le rapport, le secteur culturel compte un effectif de 516 000 personnes, soit 3,1 % de la population active au Canada. Autrement dit, une personne sur 32 a un emploi associé au domaine de la culture au Canada. Une comparaison de la population active du secteur des arts (131 000) et de celle du secteur culturel (516 000) révèle que les artistes représentent un quart de l’effectif du secteur culturel.

Malgré un niveau élevé de scolarité dans le secteur culturel, la rémunération est relativement faible (environ 30 000 $), un chiffre qui est inférieur de 6 % à la rémunération moyenne de l’ensemble de la population active au Canada (31 800 $). La situation des travailleurs culturels autonomes, autochtones, de minorités visibles et des femmes sont des facteurs importants contribuant à la rémunération relativement faible de la population active du secteur culturel.

De 1971 à 2001, la population active du secteur culturel a augmenté de 160 % comparativement à 81 % pour l’ensemble de l’économie. Les femmes sont en grande partie à l’origine de cette croissance, leur nombre dans le secteur culturel ayant quadruplé entre 1971 et 2001.

Ces deux rapports préparés par Hill Stratégies Recherche renferment un examen des groupes sectoriels où travaille la population active des secteurs des arts et de la culture. On constate que les danseurs et les musiciens travaillent souvent à l’extérieur du secteur des arts et de culture : il y a presque trois fois plus de danseurs dans les services éducatifs que dans le groupe sectoriel des arts, du divertissement et des loisirs. Pareillement, le groupe sectoriel des services éducatifs compte plus de musiciens et de chanteurs que le secteur des arts, du divertissement et des loisirs.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date