In Uncategorised

The Values Study: Rediscovering the Meaning and Value of Arts Participation

janvier 5, 20065 janvier 2006

Lien d'article
http://www.ct.gov/cct/cwp/view.asp?a=2327&Q=302202&cctPNavCtr=|#44114

Ce rapport est basé sur des sondages en ligne, des profils de participation aux arts de 100 citoyens du Connecticut et des entrevues avec des participants à des programmes artistiques choisis au hasard par les administrateurs et des membres du conseil de divers organismes artistiques. Le « processus [de recherche] a été conçu pour juxtaposer les programmes existants avec les valeurs des consommateurs et a lancé une discussion à l’échelle de l’État sur la mission, la pertinence et la valeur publique » des arts. Il a permis d’élaborer une compréhension de la complexité de la participation aux arts au Connecticut ainsi que de « nouveaux cadres de référence sur la façon dont les consommateurs participent aux activités artistiques et les avantages qu’ils en retirent » dans les arts visuels, la musique, la danse et le théâtre.

Parmi les nombreux thèmes du rapport on retrouve : l’impact net des expériences artistiques au cours de l’enfance sur la participation à l’âge adulte et la qualité générale de la vie; les interrelations de l’écosystème artistique; les façons dont les gens accèdent à une forme artistique en passant par une autre; le fait que les gens trouvent beaucoup de valeur à assembler des collections personnelles d’œuvres d’art; et la façon dont les « connexions personnelles avec les artistes peuvent combler un écart de pertinence, éveiller un intérêt somnolent pour les arts et inspirer la participation ».

Le rapport avance qu’un « nouveau cadre de référence pour bâtir une valeur publique autour des activités artistiques [doit être] centré autour des avantages pour l’individu plutôt que de chercher à répondre à la vision artistique et aux besoins financiers des organismes artistiques. » En tentant d’élaborer ce nouveau cadre de référence, le rapport propose un plan des activités artistiques d’un individu comportant cinq modes de participation :

  • La participation inventive aux arts, où les participants ont le degré le plus élevé de contrôle créatif, « mobilise l’intelligence, le corps et l’esprit dans un acte de création artistique qui est unique et singulier, peu importe le niveau de compétence ».
  • La participation interprétative aux arts « est un acte créateur d’expression de soi qui donne vie et ajoute de la valeur à des œuvres artistiques existantes ».
  • La participation aux arts en tant que conservateur « est l’acte créateur de choisir, d’organiser et de collectionner délibérément des œuvres d’art pour satisfaire à sa propre sensibilité artistique ».
  • La participation aux arts par observation « regroupe les expériences artistiques qu’un individu a choisi ou auxquelles il consent dans l’espoir d’en retirer une valeur quelconque ».
  • La participation aux arts ambiants, où les participants ont le moins de contrôle créatif, « se compose de l’expérience, de façon consciente ou subconsciente, d’œuvres d’art qui n’ont pas été expressément choisies ».

Le rapport propose un « cadre de référence de participation » – un guide basé sur les quatre disciplines et les cinq modes de participation examinés – qui pourrait servir à élaborer la participation aux arts d’un individu ou la disponibilité des activités artistiques dans une collectivité.

En réponse à la question « pourquoi les gens participent-ils aux activités artistiques », le rapport identifie et décrit les valeurs cognitives, esthétiques, physiques, affectives, socioculturelles, politiques et spirituelles qui entrent en jeu dans la participation aux arts. De plus, l’étude décrit un ensemble primordial de valeurs de « formation de l’identité » (confiance en soi, estime de soi, fierté et dignité). Le rapport fournit des exemples de comment ce « cadre de référence de valeurs » pourrait servir, depuis l’expérience de s’asseoir sur un banc public décoratif à celle d’assister à un spectacle sur Broadway ou de jouer dans un orchestre symphonique.

Ce rapport, qui ne figure pas parmi les études examinées dans le rapport de la société RAND, propose un cadre de référence substantiel pour examiner la valeur intrinsèque des arts. Il propose également « cinq stratégies pour ajouter de la valeur » à l’expérience artistique : 1) mieux comprendre et vendre la valeur que les gens retirent des programmes; 2) améliorer l’accès aux programmes; 3) « des éléments à valeur ajoutée qui exploitent des ensembles de valeurs additionnels »; 4) la création de pertinence à de nouveaux niveaux (l’œuvre spécifique, des artistes spécifiques, la discipline, l’établissement présentateur, la pertinence de la catégorie d’activité, la pertinence sociale ou la pertinence culturelle); et 5) la conception et la présentation de nouveaux programmes et de partenariats avec d’autres organismes qui répondent à des besoins spécifiques au plan des valeurs.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date