In Uncategorised

The Diversity of Cultural Participation: Findings of a National Survey

janvier 31, 200631 janvier 2006

Lien d'article
http://www.wallacefoundation.org/WF/KnowledgeCenter/KnowledgeTopics/ArtsParticipation/

The Diversity of Cultural Participation, basé sur le même sondage de 1 231 Américains que Motivations Matter, jette un regard approfondi sur les décisions des répondants de fréquenter des activités artistiques. Le rapport observe que 70 % des répondants ont fréquenté au moins une activité artistique au cours des 12 mois avant le sondage. Un répondant typique en a fréquenté trois au cours de l’année.

Le rapport met l’accent sur la diversité des préférences en ce qui a trait aux types d’activités artistiques; les personnes avec qui l’on assiste à ces activités; les lieux où l’on fréquente ces activités; les raisons de la fréquentation; et les expériences lors de ces activités. Les « conclusions du sondage indiquent également quelques différences importantes dans la fréquentation parmi les membres de différents groupes ethniques ainsi que parmi les participants fréquents, modérés et peu fréquents ».

Le rapport met en évidence le pourcentage de répondants ayant fréquenté chaque type d’activité artistique : les spectacles de musique; les foires ou festivals d’art ou d’artisanat; les musées ou galeries d’art; le théâtre; et les spectacles de danse. Le rapport propose une ventilation additionnelle des spectacles de musique selon les genres : rock, pop, country, rap et hip-hop; musique religieuse; blues ou rhythm and blues; musique classique ou opéra; jazz; et musique latine, espagnole ou salsa.

Le rapport observe que « certaines formes culturelles ont davantage tendance à partager des publics que d’autres ». On trouve le plus d’amateurs transfuges chez ceux qui fréquentent le théâtre et la danse; le théâtre et les spectacles de musique; le théâtre et les galeries d’arts; et la danse et les galeries d’art.

Concernant les lieux, les résultats du sondage démontrent que les salles de concert et de théâtre (60 %) et les parcs ainsi que les autres installations extérieures (57 %) sont les lieux les plus fréquentés, suivis « des musées et galeries d’art; des clubs, cafés ou restaurants; des églises et autres lieux de culte; des centres communautaires, centres de loisirs ou bibliothèques; et des collèges ou universités ».

Les facteurs touchant la probabilité de la fréquentation des arts comprennent le degré de scolarité; le fait d’avoir pris des cours d’art pendant l’enfance ou l’adolescence; le fait d’avoir assisté à des activités artistiques pendant l’enfance ou l’adolescence; et un emploi à temps plein. Fait surprenant toutefois, « le fait d’avoir pris des cours d’art pendant l’enfance n’a pas d’influence sur la fréquence de la fréquentation ».

Quatre-vingt huit pour cent des répondants ont assisté à leur plus récente activité en compagnie d’une autre personne, le plus souvent un membre de leur famille ou un ami. « Plus de gens qui assistent à des spectacles de danse (75 %) ou qui vont à des foires (70 %) le font avec des membres de leur famille que de gens qui vont au musée (64 %), à des concerts (59 %) ou au théâtre (55 %). On a davantage tendance à aller au théâtre ou à un concert avec des amis.

Les gens à forte fréquentation, qui ont tendance à fréquenter des activités très variées, peuvent tirer des avantages différents de divers types d’activités artistiques. L’auteur observe qu’il « est fort possible que le désir d’avoir des expériences variées soit précisément ce qui incite ces personnes à fréquenter diverses formes culturelles ».

Les gens qui assistent à beaucoup d’activités ont davantage tendance à « fréquenter une activité artistique par intérêt pour l’art », à être engagé dans leur milieu et à faire des dons à des organismes culturels. Comme ces gens ont tendance à fréquenter une grande variété d’activités, les efforts pour accroître la fréquence de la fréquentation pourraient s’avérer bénéfiques pour plusieurs types d’organismes.

Des facteurs autres que la programmation peuvent jouer un rôle important dans l’encouragement des visites répétées par un public occasionnel. « Ne pas aimer le lieu et ne pas avoir une sortie sociale agréable sont les deux expériences négatives qui avaient le plus tendance à inciter les répondants à déclarer qu’ils n’iraient plus à l’activité.»

Les conclusions du sondage sur les motivations de la fréquentation et les expériences lors des activités artistiques sont traitées dans notre compte rendu du rapport d’accompagnement Motivations Matter.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date