In Uncategorised

School Libraries and Student Achievement in Ontario

juin 25, 200625 juin 2006

Lien d'article
http://www.accessola.com/osla

Ce rapport ontarien propose les résultats de la première étude canadienne démontrant un lien entre la présence de bibliothécaires et le plaisir et la capacité de lire des élèves. Les données sur les bibliothèques d’école et les enseignants-bibliothécaires (provenant des rapports sur les écoles de People for Education) et celles sur les résultats des élèves (utilisant les données d’évaluation provenant des tests de lecture de 3e et de 6e années et de renseignements sur les attitudes) ont été « mises en corrélation au niveau de l’école pour voir s’il y avait un lien entre la réussite sur des tests provinciaux et la présence d’un personnel et de ressources dans la bibliothèque de l’école ». Le rapport propose des données sur environ 700 écoles et 27 000 élèves de 3e et de 6e années.

Ses résultats font écho aux conclusions d’un grand nombre de rapports internationaux sur cette question :

  • Le plaisir de lire est plus présent chez les élèves dans les écoles où il y a des enseignants-bibliothécaires : « on peut s’attendre à ce que les écoles avec des enseignants-bibliothécaires aient un score centile 8 points plus élevé que la moyenne à l’échelle du plaisir de la lecture ».
  • Les écoles ayant un personnel bibliothécaire qualifié ont tendance à avoir des proportions plus élevées d’élèves de 6e année dont les capacités de lecture sont égales ou supérieures aux normes provinciales : « on peut s’attendre à ce que les écoles avec un enseignant-bibliothécaire ou un bibliotechnicien aient un score centile environ 5,5 points plus élevé que la moyenne à l’échelle de la capacité de lecture ».
  • Les résultats des élèves dans les écoles sans personnel bibliothécaire qualifié avaient tendance à être inférieurs aux tests de lecture de 3e et de 6e années.
  • « Il y a une plus forte relation en 6e année entre la présence d’un personnel bibliothécaire qualifié et les réalisations des élèves qu’en 3e année. »
  • Toutefois, des corrélations statistiques ne démontrent pas en soi une causalité. Il peut y avoir un autre ensemble de facteurs (qui n’ont pas été mesurés) contribuant tant aux bibliothèques des écoles qu’à la réalisation des élèves, par exemple, le milieu favorisé ou défavorisé dans lequel se trouve l’école.

    De fait, les données reproduites dans l’annexe du rapport révèlent que les « levées de fonds » (une variable ni expliquée ni désignée uniformément) ont le plus fort impact sur presque tous les résultats au plan des capacités de lecture et du plaisir de lire. Les activités de levées de fonds auraient tendance à se tenir le plus souvent, et à avoir le plus de succès, dans les écoles des quartiers plus favorisés.

    Du côté des attitudes mesurées par les tests standardisés, le pourcentage d’élèves affirmant aimer lire a reculé au cours des cinq dernières années. Les résultats du rapport démontrent que le plaisir de lecture est plus élevé chez les élèves des grandes écoles (qui ont davantage tendance à avoir un enseignant-bibliothécaire). Des données anecdotiques ont démontré qu’« à cause des contraintes de financement, la direction des écoles se voit régulièrement dans l’obligation de choisir entre le personnel de bibliothèque [et] les enseignants spécialisés en musique, en éducation physique ou en arts ».

    Ce rapport demande au gouvernement de l’Ontario d’assurer un financement adéquat pour les bibliothèques d’école et d’assurer l’accès par tous les élèves à des bibliothèques bien garnies, dotées d’un personnel professionnel.

    Le rapport recommande que de nouvelles études « examinent les données au fil des années, explorent l’incidence de la situation socio-économique, et évaluent les effets des bibliothèques et du personnel de bibliothèque sur les élèves à risque ». De nouvelles études pourraient également explorer l’impact des différents types de programmes de bibliothèques ainsi que des normes possibles pour les bibliothèques scolaires.

    Le site Web de l’association des bibliothèques scolaires de l’Ontario propose une trousse de ressources pour les enseignants-bibliothécaires contenant des stratégies pour documenter et partager les réussites des élèves. Cette trousse se trouve à http://www.accessola.com/osla/toolkit/intro.html

    Nouvelles ressources
    catégories
    Ressources par date