In Uncategorised

Du bronze à l’or : un plan de leadership canadien dans un monde en transformation

août 21, 200621 août 2006

Lien d'article
http://www.ceocouncil.ca/fr/view/?document_id=485&type_id=5

Du bronze à l’or énonce « dix pas décisifs vers une économie créatrice » et « cinq bonds créateurs à considérer » afin d’accroître la productivité canadienne et positionner le Canada pour concurrencer plus efficacement dans l’économie mondiale. D’un point de vue culturel, le rapport du Conseil canadien des chefs d’entreprise est très encourageant même s’il fait problème à certains égards.

Commençons par les bonnes nouvelles. Le rapport reconnaît qu’« il devient de plus en plus évident que la créativité artistique et culturelle joue un rôle important dans la transformation des collectivités en destination de prédilection pour les personnes habiles dans leur métier. » Par conséquent, le rapport recommande parmi ses « cinq bonds créateurs » la suppression des taxes sur la créativité afin de faire du Canada un « asile pour les esprits créateurs ». Comme l’observe le rapport, « Si la future prospérité du Canada venait de sa capacité d’attirer des personnes douées, de développer de nouvelles idées et de les mettre en œuvre, une étape évidente serait de réduire la charge fiscale imposée aux gains économiques découlant de la propriété intellectuelle. »

Un des « dix pas décisifs vers une économie créatrice » est d’investir de façon créative dans l’infrastructure, notamment dans l’infrastructure culturelle. « La qualité de l’infrastructure culturelle d’une collectivité a aussi un impact direct sur la qualité de vie et donc sur la compétitivité des collectivités à attirer des personnes et des investissements. »

D’autre part, il est surprenant que dans la section sur « les assises d’une économie créatrice », on ne fait aucune mention de politique culturelle ou d’arts et de culture en général. Cette section se penche plutôt sur la prudence fiscale, une fiscalité concurrentielle, une limite à la croissance des dépenses publiques, les soins de santé, l’examen et la réaffectation des dépenses, la politique monétaire, le commerce, la politique sur l’aide et l’investissement, la stratégie nord-américaine, la souveraineté et la sécurité.

Pareillement, en établissant « le besoin d’une économie créatrice », le rapport évoque des facteurs comme l’éducation, la formation et la mobilité des travailleurs, la commercialisation de la recherche, l’adoption de nouvelles technologies et la culture de l’entrepreneurship. Les sections du rapport sur la concurrence pour obtenir des gens compétents, des idées et des investissements ne mentionnent aucunement les arts et la culture.

Le rapport observe que « nous voyons le Canada comme un endroit plus ouvert que partout ailleurs aux nouveaux venus et aux nouvelles idées, comme un carrefour de la créativité au service du progrès humain… Pour former notre destin collectif, nous devons utiliser l’entrepreneuriat et l’énergie créatrice dans chaque secteur de notre société. »

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date