In Uncategorised

Canadiens dévoués, Canadiens engagés : points saillants de l’Enquête canadienne sur le don, le bénévolat et la participation de 2004

septembre 8, 20068 septembre 2006

Lien d'article
http://www.statcan.ca/Daily/Francais/060605/q060605a.htm

Rapport complet : http://www.statcan.ca/bsolc/francais/bsolc?catno=71-542-X

S’inspirant d’un échantillon représentatif de plus de 22 000 Canadiens, ce rapport propose des renseignements de base sur les bénévoles et les donateurs pour tout le secteur sans but lucratif en 2004. Il renferme également quelques statistiques spécifiques au sujet des bénévoles des arts et de la culture.

En ce qui a trait aux bénévoles, le rapport observe que « près de 12 millions de Canadiens – soit 45 % de la population âgée de 15 ans et plus – ont fait du bénévolat par l’entremise d’un groupe ou d’un organisme ». Ces 12 millions de bénévoles ont contribué environ 2 milliards d’heures, l’équivalent d’un million d’emplois à temps plein, à des organismes de tout genre. Le nombre moyen d’heures de bénévolat a atteint 168 par personne en 2004.

Quatre types d’organismes ont connu le plus de succès à s’attirer des bénévoles : les organismes de sports et de loisirs; les organismes de services sociaux; les organismes voués à l’éducation et à la recherche; et les organismes religieux. Chacun de ces quatre types d’organismes attire 10 % ou 11 % des Canadiens. Ces quatre types d’organismes se sont également mérité la part du lion des heures de bénévolat.

Le rapport estime que 3 % de la population canadienne (âgée de 15 ans et plus) a fait du bénévolat dans un organisme d’arts et de culture en 2004. Ces bénévoles d’arts et de culture ont fourni en moyenne 120 heures chacun. Le nombre total d’heures de bénévolat dans les organismes d’arts et de culture représente 4 % des heures globales de bénévolat dans tous les types d’organismes.

En ce qui a trait aux dons financiers, le rapport observe que 8,9 milliards de dollars ont été donnés par les 22 millions de Canadiens qui ont déclaré avoir fait un don à un organisme de bienfaisance ou autre sans but lucratif. En tout, 85 % de la population âgée de 15 ans et plus déclare avoir fait un don. Le don moyen (sur une base annuelle) est de 400 $.

Les organismes religieux reçoivent la part du lion (45 %) de l’ensemble des dons, suivis des organismes de santé (14 %). Le rapport ne propose aucune statistique concernant les dons ou les donateurs au chapitre des arts et de la culture.

Le rapport souligne le fait qu’un petit nombre de donateurs a contribué une portion importante de l’ensemble des dons. Le quart des donateurs « qui ont fait des dons de 325 $ ou plus au cours de l’année [2004] sont à l’origine de 82 % de la valeur totale des dons ». Les donateurs les plus généreux ont tendance à être plus âgés, à avoir un revenu plus élevé et des niveaux élevés de scolarité.

Pareillement, le quart de bénévoles « qui ont consacré 180 heures ou plus à l’action bénévole ont été à l’origine de 77 % de toutes les heures de bénévolat. » Contrairement aux principaux donateurs, les principaux bénévoles « sont largement distribués dans l’ensemble de la population. Les personnes animées de convictions religieuses et les diplômés universitaires sont nettement plus susceptibles que les autres de faire partie du groupe des principaux bénévoles. »

Au plan provincial, les taux de bénévolat les plus élevés sont enregistrés en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario, en Nouvelle-Écosse et en Alberta. Terre-Neuve-et-Labrador, l’Île-du-Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse, l’Ontario et le Nouveau-Brunswick jouissent pour leur part des plus fortes incidences de donateurs. C’est en Alberta, en Ontario, en Colombie-Britannique et au Manitoba que les niveaux moyens des dons sont les plus élevés. Le Québec se classe en dernière position tant au plan du taux de bénévolat que du niveau moyen des dons. De fait, le don moyen au Québec (176 $) était très inférieur à celui de la prochaine province au don le moins élevé (Terre-Neuve-et-Labrador, 291 $) et était environ un tiers du don moyen le plus élevé (Alberta, 500 $).

Les données ne sont pas directement comparables aux chiffres des enquêtes de 1997 et de 2000 à cause de modifications apportées à l’approche de l’enquête et au questionnaire.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date