In Uncategorised

Modèles de gestion souples

octobre 3, 20063 octobre 2006

Lien d'article
http://www.canadacouncil.ca/publications_f/recherche/org_gestion_arts/tk127746550310667928.htm

Ce rapport examine des modèles de gestion souples pour les artistes, les collectifs et les petites entités artistiques, en se basant sur une analyse documentaire, l’information sur les programmes de financement et des discussions avec le personnel d’organismes subventionnaires, le personnel de fondations intéressées à l’épanouissement et à la survie des arts, des artistes, des entités artistiques, des agents et des producteurs.

Devant « un environnement évoluant rapidement, instable et possédant peu de ressources financières et humaines », le rapport maintient que les modèles traditionnels de gestion des arts ne desservent pas tous les artistes et entités artistiques. « Tant que la croissance du secteur des arts excédera les ressources disponibles – main-d’œuvre, temps, financement, matériel et espace – de nouveaux cadres administratifs et techniques deviendront nécessaires » pour assurer l’épanouissement continu des arts.

Selon le rapport, il y a plus d’artistes « utilisant des modèles non officiels et non institutionnels, y compris l’entrecroisement des frontières entre les secteurs sans but lucratif et lucratif » et des frontières entre les disciplines. Comme les frontières s’estompent de plus en plus, « le caractère hybride devient un point récurrent » et « les entités artistiques doivent demeurer souples et réagir à ce qui se produit autour d’elles ».

Le rapport maintient qu’il faut « regarder au-delà des organismes et institutions » parce que « quantité d’artistes et entités artistiques prioriseront sur la formation de réseaux et la nécessité d’instituer une école de ressources partagées ».

Le rapport recommande la mise en place de programmes de formation, de développement et de mentorat pour venir en aide aux administrateurs, aux gestionnaires, aux producteurs et aux agents. Il faut aussi soutenir les individus clés qui travaillent dans des cadres administratifs et de gestion non institutionnels.

Le rapport recommande également le soutien de nouveaux cadres organisationnels non conventionnels pour des entités de gestion, d’administration et de production, proposant comme exemples des organismes de gestion par regroupement, des organismes d’encadrement en gestion, des agents indépendants, des collaborations et projets coopératifs et des centres multifonctionnels.

Les organismes de services artistiques sont encouragés à trouver des moyens d’assurer que les entités artistiques non institutionnelles aient des possibilités d’adhésion et de développement professionnel.

En ce qui a trait au financement, le rapport recommande que l’on explore la possibilité de programmes de production de projets pluriannuels et que l’on commence à allouer des subventions à des projets à long terme pour le développement administratif du secteur des arts.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date