In Uncategorised

Soutien des entreprises au bénévolat des employés au Canada

Résultats d’un sondage national

mars 8, 20078 mars 2007

la publication
Contributions des entreprises aux organismes sans but lucratif

Lien d'article
http://www.kdc-cdc.ca/attachments/Imagine_soutien_entreprises_rapport.pdf

Basé sur un sondage auprès de 990 entreprises à l’automne de 2005, deux sessions de groupe de discussion et 22 entrevues, ce rapport renseigne sur les types d’organismes soutenus par le bénévolat des employés, les avantages et les inconvénients du soutien du point de vue des entreprises, le nombre d’entreprises qui soutiennent le bénévolat de leurs employés et les formes que prend ce soutien.

Le sondage révèle que les organismes culturels bénéficient de l’aval de seulement 1 % des entreprises qui soutiennent le bénévolat de leurs employés. Les organismes sans but lucratif les plus soutenus sont dans le secteur de la santé (16 %), des services sociaux (13 %) et des sports et loisirs (12 %).

Les avantages perçus pour les entreprises comprennent l’amélioration de l’image publique de l’entreprise (33 % des entreprises qui soutiennent le bénévolat de leurs employés), du moral des employés (21 %) et des relations avec la communauté d’appartenance (17%). La principale difficulté rapportée par les entreprises consiste à assurer que les tâches habituelles des employés occupés au bénévolat sont accomplies.

Presque trois quarts de toutes les entreprises (71 %) affirment qu’elles « encouragent ou favorisent les activités bénévoles des employés pendant les heures de travail et encouragent leurs employés à faire du bénévolat pendant leurs temps libres. » Toutefois, la plupart de ces entreprises font partie de celles qui encouragent leurs employés à faire du bénévolat hors des heures de travail. Seulement un tiers de toutes les entreprises « s’adaptent aux activités bénévoles des employés pendant les heures de travail. » Encore moins d’entreprises encouragent activement leurs employés à faire du bénévolat pendant les heures normales de travail.

Le rapport constate que le soutien des entreprises aux activités bénévoles de leurs employés « semble être plutôt réactif que proactif ». Les entreprises ont recours à diverses méthodes pour soutenir leurs employés, en ajustant les horaires de travail (78 % des entreprises déclarant soutenir les activités de bénévolat de leurs employés), en fournissant du temps libre non rémunéré (71 %) et en donnant accès aux locaux et au matériel (70 %). Seulement une entreprise sur trois reconnaît les contributions des activités bénévoles de ses employés ou diffusent de l’information au sujet des possibilités de bénévolat à ses employés. Très peu d’entreprises se sont dotées d’un programme officiel de bénévolat.

Plus de la moitié des entreprises établissent un lien direct entre les activités de bénévolat de leurs employés et les organismes auxquels elles accordent un soutien en argent ou en nature.

Le rapport formule des recommandations à l’intention des organismes sans but lucratif, des entreprises et des gouvernements. On encourage les organismes sans but lucratif à « collaborer avec les entreprises pour fournir des possibilités de bénévolat intéressantes aux employés et apprendre à reconnaître les formes de soutien moins évidentes que leurs fournissent les entreprises ». Les organismes qui n’ont besoin que d’un nombre limité de bénévoles ainsi que ceux dans les secteurs moins recherchés par les entreprises, comme les organismes artistiques et culturels, trouveront davantage preneurs du côté des PME.

On encourage les entreprises à se doter de politiques écrites sur le bénévolat des employés, à reconnaître la contribution des employés bénévoles et à s’ajuster aux employés qui font du bénévolat pendant les heures de travail. Le rapport recommande aux gouvernements de favoriser les collaborations entre les entreprises et les organismes sans but lucratif et d’envisager de fournir des avantages fiscaux aux entreprises qui soutiennent le bénévolat des employés.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date