In Uncategorised

Réflexions canadiennes sur les arts et l’apprentissage

Le défi du changement systémique

juin 27, 200727 juin 2007

la publication
Éducation artistique

Lien d'article
http://www.unesco.ca/fr/interdisciplinaire/artetetude/default.aspx

Ce rapport de la Commission canadienne pour l’UNESCO reprend les points saillants du débat au Canada sur l’état de l’éducation artistique dans notre pays, sur l’impact de celle-ci et les défis qu’elle soulève, sur les politiques en matière de formation du personnel enseignant, et sur les stratégies de promotion de l’éducation artistique. Les idées et suggestions présentées sont tirées de consultations menées fin 2004 et en 2005.

Le rapport signale que « les arts, dans de nombreuses provinces, sont une matière principale », jusqu’à la sixième, voire la neuvième année. « Au niveau secondaire, les arts sont habituellement facultatifs et enseignés selon la disponibilité de l’enseignant, de l’espace et de l’emploi du temps. Dans cinq provinces, l’obtention d’un diplôme d’études secondaires exige au moins un crédit en arts. »

L’éducation artistique non formelle – dispensée par des centres communautaires, des entreprises privées, des organismes à but non lucratif et des organismes gouvernementaux – « [offre] un large et riche éventail de cours destinés aux citoyens canadiens », malgré plusieurs défis et notamment l’absence de financement soutenu, la nécessité de façonner des leaders artistiques et de les maintenir en place, et la difficulté de rejoindre et de conserver un public.

Le rapport souligne la nécessité d’explorer et de faciliter une meilleure compréhension du rôle des artistes et de la communauté dans l’éducation artistique.

Les personnes consultées ont souligné l’importance des arts et de l’éducation artistique pour la société, aussi bien au plan individuel – car ils « ont le pouvoir d’aller au plus profond de l’individu, engagent et libèrent l’imagination, nous permettent d’acquérir des habiletés à créer et à interpréter, développent l’estime de soi, la conscience de soi et la confiance, et développent l’analyse critique » – qu’au niveau de la société – puisqu’ils « reflètent la santé d’une société et sont un besoin d’une société en santé, fournissent une infrastructure sociale et psychologique essentielle, favorisent la tolérance, la compassion et la compréhension, [peuvent être] un outil de changement social, peuvent être cathartiques, thérapeutiques et une ‘bouée de sauvetage’ pour certains élèves, et favorisent la créativité, la souplesse, la résolution des problèmes, le transfert et la collaboration ».

Toujours selon les participants aux consultations, l’éducation artistique est en butte à certaines difficultés communes à toutes les provinces : inégalités entre les régions, éloignement, pénurie de ressources et de personnel qualifié et roulement du personnel. Il existe par ailleurs des problèmes clés à résoudre : la nécessité de combler l’écart entre les politiques en matière d’éducation artistique et leur application sur le terrain; l’importance de créer de solides partenariats; et l’utilité de soutenir l’apprentissage continu. Le rapport propose de nombreuses idées dans chacun de ces domaines.

Dans le domaine de la formation du personnel enseignant, d’autres difficultés importantes restent à surmonter, aussi bien pendant la formation initiale qu’au plan du perfectionnement, en particulier l’absence de formation artistique des enseignants et l’inexistence de financement pour les programmes visant à intégrer l’éducation artistique dans les autres matières.

Les auteurs du rapport affirment que les stratégies d’éducation artistique doivent « [cibler] tous les niveaux de la société » et proposent notamment :

  • « de créer un échange continu d’information [mise à jour] destiné aux publics cibles;
  • d’informer les parents des avantages de l’éducation artistique et de leur droit de l’exiger pour leurs enfants;
  • de faire valoir que l’éducation artistique donne à l’individu un avantage dans tout ce qu’il fait;
  • de mener une campagne à l’échelle du pays en faveur de l’éducation artistique;
  • de trouver des porte-parole dans le monde politique;
  • d’encourager les décideurs à devenir des champions [de l’éducation artistique];
  • d’ajouter des références aux arts dans les manuels scolaires [pour toutes les matières] ».

Les auteurs concluent que « l’éducation artistique au Canada est complexe, riche et variée. Il reste de nombreux défis à relever et de nombreux obstacles à surmonter avant que les Canadiens puissent accéder à une éducation artistique qui répond mieux à leurs attentes. »

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date