In Uncategorised

Séance de clôture de la Conférence mondiale sur l’éducation artistique

Développer les capacités créatives pour le 21e siècle

juin 27, 200727 juin 2007

Lien d'article
http://portal.unesco.org/culture/fr/ev.php-URL_ID=30497&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201.html

L’UNESCO a convoqué en mars 2006 une Conférence mondiale sur l’éducation artistique portant sur le thème « Développer les capacités créatrices pour le 21e siècle ». Les participants ont débattu des questions reliées à la promotion et la mise en œuvre de l’éducation artistique, à son impact social, culturel et économique, à la formation du personnel enseignant, aux méthodes pédagogiques et aux partenariats en vue de la création de programmes d’éducation artistique.

Dans son allocution inaugurale, M. Koïchiro Matsuura, directeur général de l’UNESCO, affirme que « dans un monde confronté à des problèmes inédits à l’échelle planétaire, la créativité, l’imagination, la capacité d’adaptation que développe l’éducation artistique se révèlent être des compétences aussi importantes que la maîtrise technologique et scientifique pour les résoudre. »

Selon sir Ken Robinson, conseiller principal à la Fondation J. Paul Getty de Los Angeles, il ne faut jamais perdre de vue trois objectifs majeurs de l’éducation si nous voulons nous attaquer aux questions principales qui se posent au monde d’aujourd’hui : comment vivre ensemble, cultiver une identité propre, et favoriser la compréhension mutuelle. Pour ces trois objectifs, la capacité personnelle, la confiance et la créativité seront des facteurs décisifs.

Voici quelques idées présentées pendant le débat sur les pratiques exemplaires des États membres de l’UNESCO :

  • les arts peuvent beaucoup apporter à la communication entre les cultures;
  • toutes les politiques relatives à l’éducation artistique doivent réserver un rôle central aux élèves, tout en mobilisant également leurs parents;
  • la qualité de l’éducation artistique ne se mesure pas seulement à l’aune du mérite artistique et technique, mais aussi en fonction du degré de participation et de pertinence pour la société;
  • l’apprentissage doit être situé dans son contexte et s’articuler sur les besoins de l’apprenant, tout particulièrement s’agissant de l’accès des groupes marginalisés ou défavorisés à l’éducation artistique;
  • la formation du personnel enseignant revêt une importance capitale car la pénurie de professeurs qualifiés semble être à l’origine de nombreuses difficultés constatées dans le domaine de l’éducation artistique;
  • la coopération et le partenariat jouent un rôle essentiel, surtout entre les ministères de l’Éducation et de la Culture.

Plusieurs documents relatifs à la conférence sont disponibles à
http://portal.unesco.org/culture/fr/ev.php-URL_ID=31381&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201.html

Un Symposium national sur le thème « Les arts et l’apprentissage » s’est tenu à Ottawa en mai 2007 pour assurer le suivi de la Conférence mondiale de l’UNESCO sur l’éducation artistique, avec pour double but de développer les capacités créatives dans le domaine des arts et de l’apprentissage au Canada, et de renforcer les liens entre les parties prenantes intéressées au plan pancanadien.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date