In Uncategorised

Établissements du patrimoine 2005

numéro de catalogue 87F0002XIE

septembre 18, 200718 septembre 2007

Lien d'article
http://www.statcan.ca/Daily/Francais/070329/q070329d.htm

L’enquête de 2005 de Statistique Canada sur les établissements du patrimoine renferme des statistiques générales sur les organismes patrimoniaux à but lucratif et non lucratif, dont les galeries d’art, les musées, les sites historiques, les zoos et les jardins botaniques. Les établissements du patrimoine qui relèvent d’un organisme plus vaste, comme les galeries d’art affiliées à une université, sont exclus de cette enquête. Le rapport de cette année ne présente que des détails limités sur les organismes patrimoniaux : ni Le Quotidien ni les tableaux gratuits de données détaillées ne proposent de ventilation des revenus, de données sur la fréquentation ou le bénévolat, la taille de l’échantillon ou une estimation du nombre global d’établissements du patrimoine. Ces omissions limitent beaucoup l’utilité de cette enquête de Statistique Canada, qui a été révisée l’an dernier.

Les revenus d’exploitation ont atteint 1,04 milliard de dollars pour tous les établissements du patrimoine en 2005, une augmentation de 1,1 % par rapport à 2004 (chiffres non ajustés pour l’inflation).

Sur une base provinciale, les revenus des établissements de l’Ontario ont totalisé 387 millions (37 % du total canadien), tandis que les revenus des établissements du Québec ont atteint 314 millions (30 % du total canadien). Les établissements de la Colombie-Britannique ont encaissé 157 millions (15 % du total national), et ceux de l’Alberta ont généré 81 millions (8 %).

Du côté des établissements sans but lucratif, les revenus d’exploitation ont atteint 924 millions, soit 89 % des revenus de tout le secteur, bien que cela ne représente qu’une hausse de 0,2 % par rapport à 2004. Les musées sans but lucratif (autres que les galeries d’art) ont encaissé 441 millions en 2005, soit une diminution de 0,6 % par rapport à 2004. Les zoos et les jardins botaniques sans but lucratif ont encaissé 152 millions en 2005, une augmentation de 3,3 % par rapport à l’année précédente. Enfin, les sites historiques et patrimoniaux sans but lucratif ont déclaré des revenus de 85 millions, une diminution de 3,9 % par rapport à 2004.

Les dépenses d’exploitation du secteur patrimonial sans but lucratif ont totalisé 1,03 milliard en 2005, dont 477 millions (46 %) consacrés aux salaires, traitements et avantages sociaux. Les coûts reliés au personnel ont augmenté de 4 % entre 2004 et 2005.

Le secteur patrimonial sans but lucratif au Canada a essentiellement équilibré son budget (malgré un déficit collectif minime de 1,3 million ou 0,1 % des revenus). Toutefois, trois types d’établissements du patrimoine sans but lucratif font état d’un déficit collectif en 2005, dont les musées (9,1 millions ou 2,1 % des revenus), les galeries d’art (3,8 millions ou 1,5 % des revenus) et les sites historiques et patrimoniaux (1,0 million ou 1,2 % des revenus). Seuls les zoos et les jardins botaniques ont enregistré un surplus (12,5 millions ou 8,2 % des revenus).

Les revenus d’exploitation de l’ensemble des établissements patrimoniaux sans but lucratif ont totalisé 117 millions en 2005, soit une augmentation de 8,4 % par rapport à 2004. Les bénéfices avant impôt étaient de 15 millions, soit une marge bénéficiaire de 12,7 %.

Les tableaux de données sommaires sur les finances des établissements du patrimoine se trouvent à http://www.statcan.ca/francais/freepub/87F0002XIF/87F0002XIF2007001.htm.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date