In Uncategorised

Rapport sur la consultation concernant le plan stratégique

Partie 1 – Discussions avec les parties intéressées

octobre 16, 200716 octobre 2007

Lien d'article
http://www.canadacouncil.ca/aproposdenous/plan_strat/oz128473072035695788.htm

Ce rapport préparé par le personnel du Conseil des Arts du Canada (CAC) résume les discussions qui ont eu lieu avec quatre groupes de parties intéressées : les organismes nationaux de services aux arts, les organismes de soutien aux arts provinciaux et territoriaux, de jeunes artistes et administrateurs d’art, et d’autres organismes ciblés en vertu de leur intérêt pour les arts et les travaux du CAC. Les répondants ont été invités à s’exprimer sur les enjeux des arts ainsi que sur des sujets abordés dans un document de consultation préparé par le personnel du CAC. Environ 300 personnes ont participé à cette consultation.

Les organismes nationaux de services aux arts ont énuméré une série d’indicateurs de succès pour le CAC, dont son personnel, sa perspective nationale et son leadership (y compris son rôle international accru), l’excellence artistique, la liberté d’expression artistique, l’évaluation par les pairs et son soutien envers les artistes et envers la création.

Deux éléments importants de la perspective nationale sur les arts ont été soulignés : la « compréhension par le Conseil de l’excellence artistique dans un contexte national comparatif » et « sa sensibilité à la diversité sous de nombreuses formes (diversité régionale, diversité culturelle, diversité linguistique, pratique artistique, etc.). »

Les organismes de services aux arts ont estimé que les neuf valeurs de base énumérées par le CAC dans son document de consultation étaient pertinentes. Les répondants ont également proposés :

  • la valeur des ressources humaines;
  • le besoin de maintenir le « caractère distinctif de la pratique artistique canadienne en dépit des pressions internationales »;
  • la « durabilité économique de la pratique artistique et un « salaire-subsistance » pour les artistes »;
  • le développement des publics et l’engagement du public à l’endroit des arts;
  • la « collaboration ouverte et sensible avec le milieu artistique »; et
  • la transparence du processus.

En plus des cinq priorités décrites dans le document de consultation du CAC (arts autochtones, capacité et adaptabilité des organismes artistiques, diversité culturelle, diffusion et engagement public et nouvelles pratiques), les représentants des organismes de services aux arts ont proposé trois priorités :

  • les collectivités francophones minoritaires;
  • un soutien aux diverses régions, notamment aux régions rurales; et
  • « définir les responsabilités des grands organismes artistiques ».

Selon les organismes de services aux arts, les domaines prioritaires pour les ressources additionnelles comprennent les artistes à titre individuel, la diffusion, le financement de base et la sensibilisation du public. De plus, de nombreuses disciplines ont été jugées prioritaires lors de la consultation principale et des réunions par discipline.

L’évolution démographique et le changement technologique ont été mis de l’avant comme facteurs importants d’une vision à long terme des arts. On a encouragé le CAC à maintenir son indépendance par rapport au gouvernement fédéral et à continuer à miser sur l’excellence artistique.

Les réunions avec les autres organismes de soutien aux arts ont notamment porté sur les partenariats et le rôle national du CAC. Les autres organismes de soutien ont noté que l’investissement du CAC « est maintenant facilement dépassé par l’investissement combiné effectué par les provinces et les territoires ». Parmi les autres enjeux importants soulevés au cours de ces réunions mentionnons le rôle de chef de file du CAC, la diffusion et les initiatives régionales.

Les participants aux neuf sessions de consultation avec la « prochaine génération de leaders du domaine des arts » ont identifié les éléments clés suivants :

  • le rôle des organismes de soutien aux arts pour soutenir la création de nouvelles œuvres, aider les artistes à obtenir d’autres formes de financement, favoriser la création de réseaux et mettre en valeur la contribution des artistes à la société;
  • l’accès aux programmes (« les jeunes artistes canadiens n’ont pas les mêmes règles de jeu que les organismes artistiques »);
  • l’importance du perfectionnement professionnel et artistique continu et l’acquisition de connaissances en affaires;
  • le mentorat et le réseautage;
  • les processus de demande de subvention et de sélection, dont l’amélioration des catégories des voies de financement et une plus grande transparence; et
  • la diffusion et la promotion.

Le rapport fait également état des contributions des autres organismes consultés. Les problèmes abordés comprennent le rôle et le mandat du CAC, l’importance de l’engagement du public et de la promotion des arts, les systèmes de soutien aux arts et une augmentation du nombre de partenariats.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date