In Uncategorised

Shared spaces: Social and economic returns on investment in cultural infrastructure

janvier 20, 200920 janvier 2009

la publication
Installations / Infrastructures culturelles

Lien d'article
http://www.cultureandcommunities.ca

Preparé par M. Sharon Jeannotte pour le Centre d’expertise sur la culture et les collectivités

Annexe E de Under Construction: The State of Cultural Infrastructure in Canada

Ce rapport, l’une des huit annexes de Under Construction: The State of Cultural Infrastructure in Canada, examine diverses sources existantes d’information au sujet du rendement social et économique des investissements dans les installations culturelles.

Le rapport révèle qu’en 2005, les infrastructures culturelles ne représentaient que 2,0 % de tous les investissements en infrastructure du gouvernement, loin derrière les routes (39,9 %), l’environnement (14,5 %), l’adduction d’eau (10,8 %), les immeubles de bureau (9,2 %) et les loisirs (5,5 %).

Le rapport propose un résumé des théories générales des conséquences sociales et économiques de la culture et des deux principales approches conceptuelles (ville créative et planification culturelle) au rendement des investissements en infrastructures culturelles. Le rapport cite des études de cas sur le rôle des infrastructures culturelles dans la promotion de l’économie créative de Montréal et Toronto (Creativity, connections and innovation : A study of linkages in the Montréal Region et Toronto case studies, du projet Strategies for Creative Cities). Le rapport réfère aussi à l’analyse quantitative exploratoire du rapport sur Toronto Beyond anecdotal evidence : The spillover effects of investments in cultural facilities. (Voir Recherche sur les arts, vol. 3, nº 10, pour plus de renseignements.)

Une étude américaine de 23 études de cas de développement d’espaces artistiques révèle que près de la moitié de ces aménagements « ont été mis au point pour le développement économique et social des collectivités, six étaient présentés comme des entreprises commerciales, et cinq visaient les services aux artistes ». Quoique peu de documentation officielle existe sur les répercussions des projets d’espaces artistiques, les chercheurs ont établi quelques-unes de leurs conséquences physiques, sociales et économiques :

· Les conséquences physiques incluent l’embellissement, l’animation de terrains vagues et la préservation de bâtiments historiques.

· Les effets sociaux peuvent inclure une augmentation de la programmation artistique pour les résidents, plus d’espaces polyvalents à fins artistiques et autres, le développement de la jeunesse et la diversification des collectivités à faible revenu.

· Les conséquences économiques peuvent inclure la promotion de regroupements créatifs, l’augmentation des valeurs immobilières et la diversification des stratégies de développement communautaire.

Quelle que soit la démarche utilisée, le rapport défend le besoin d’analyser les conséquences économiques et sociales plutôt que de mettre l’accent sur l’une des conséquences au détriment de l’autre. Le rapport conclut que « d’importantes lacunes existent dans notre connaissance de l’effet des infrastructures culturelles sur leurs collectivités. Ces lacunes doivent être corrigées avant que des indicateurs adéquats du rendement social et économique des investissements en infrastructures culturelles puissent être élaborés ». L’auteur fait des suggestions pour pallier à ces lacunes.

Les six autres annexes de Under Construction renferment des renseignements sur la gouvernance à plusieurs niveaux et les infrastructures culturelles; le cadre politique et financier des infrastructures culturelles; les nouveaux modèles financiers des installations culturelles : la présence et l’état des stocks des installations culturelles; le développement historique des infrastructures culturelles au Canada; et un examen des investissements récents en infrastructures culturelles par deux programmes du gouvernement fédéral depuis 2000.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date