In Uncategorised

Above Ground: Information on Artists III

Special Focus New York City Aging Artists

février 25, 200925 février 2009

la publication
La situation des artistes âgés

Lien d'article
http://www.tc.columbia.edu/rcac/

Cette étude, qui repose sur des entretiens avec 213 artistes new-yorkais de 62 à 97 ans, se penche sur la situation et les besoins des artistes visuels âgés. Le rapport affirme que « les artistes, dont la vie entière est un constant exercice d’adaptation, constituent un modèle précieux pour notre société, surtout en cette période où les gens changent plusieurs fois de métier au cours de leur existence et où la génération du baby-boom aborde l’âge de la retraite. »

Elle confirme les conclusions d’études antérieures sur les facteurs clés du « bien vieillir », notamment, « épanouissement personnel, créativité, confiance en ses capacités, autonomie, indépendance, stratégies d’adaptation efficaces, détermination, acceptation et estime de soi ».

Le rapport révèle que la plupart des artistes visuels, même vieillissants, ne peuvent imaginer renoncer un jour à leurs activités artistiques.

Les artistes interrogés éprouvent une grande satisfaction existentielle, ont une très bonne opinion d’eux-mêmes et sont très entourés (leur réseau personnel comptant en moyenne 29 personnes). Détail intéressant, beaucoup d’artistes ont des échanges plus fréquents avec d’autres artistes qu’avec les membres de leur famille.

Les chiffres que donne le rapport en ce qui concerne leurs revenus personnels ne permettent pas de dire « si les artistes visuels sont plus ou moins favorisés sur ce plan-là que le reste de la population dans cette tranche d’âge ». On y révèle cependant que les artistes âgés ne tirent pas plus de 6 % de leurs revenus de leur art, ce qui ne les empêche pas d’être souvent « très investis dans leur carrière ».

Le rapport indique aussi que « 60 % des artistes disposent d’un autre régime de retraite que la sécurité sociale », taux légèrement inférieur à celui qu’on observe dans l’ensemble de la population américaine de 55 ans ou plus (70 %).

Beaucoup des personnes interrogées ont déclaré avoir été victimes de discrimination, principalement du fait de leur âge ou de leur sexe, mais aussi de leur discipline artistique, de leur appartenance ethnique ou de leur race.

Le rapport signale que 93 % des artistes âgés possèdent une assurance-maladie.

Dans leur majorité (61 %), les personnes interrogées ont déclaré « n’avoir rien prévu pour le devenir de leur œuvre après leur mort ». Un pourcentage important des artistes visuels âgés (21 %) « ne disposent d’aucun inventaire de leur production ».

Voici quelques-unes des recommandations du rapport :

  • lutter contre le manque de connaissance des aides existantes, leur manque d’accessibilité et de diffusion, la rigidité des réglementations et la décentralisation des services;
  • soutenir un modèle d’intervention sociale informelle s’inspirant de celui des réseaux des artistes;
  • étudier des modèles de prestations de retraite plus souples;
  • redéfinir « le travail » et « la vieillesse » et
  • intégrer dans la formation des jeunes artistes de l’information sur les artistes âgés et sur les problèmes inhérents à une vie consacrée à l’art.
  • Nouvelles ressources
    catégories
    Ressources par date