In Uncategorised

Compte satellite des institutions sans but lucratif et du bénévolat (2005)

juillet 20, 200920 juillet 2009

la publication
Bénévoles, donateurs et ressources pour organismes sans but lucratif

Lien d'article
http://www.statcan.gc.ca/pub/13-015-x/13-015-x2008000-fra.htm

Bref résumé à http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/081203/dq081203a-fra.htm

Le Compte satellite des institutions sans but lucratif et du bénévolat de Statistique Canada contient de l’information au sujet de la taille et de la portée économique du secteur sans but lucratif en 2005. En général, le produit intérieur brut (PIB) de ce secteur s’élevait à 87 milliards de dollars en 2005, soit 6,8 % du PIB global du Canada. La valeur ajoutée du secteur sans but lucratif a « dépassé celle de l’ensemble du secteur du commerce de détail, et s’est rapprochée de la valeur ajoutée du secteur de l’extraction minière, pétrolière et gazière ». Les hôpitaux, les universités et les collèges sont à l’origine de la part du lion de l’activité économique du secteur sans but lucratif, représentant 64 % du PIB du secteur (56 milliards de dollars).

L’activité économique du secteur sans but lucratif « de base » (qui exclut les hôpitaux, les universités et les collèges) était de 31 milliards de dollars, ou 2,4 % du PIB du Canada. Le rapport indique que « la valeur ajoutée engendrée par le secteur sans but lucratif de base était légèrement supérieure à celle de l’ensemble du secteur de l’hébergement et des services de restauration, de plus du double de celle de l’agriculture, et plus de trois fois celle de la fabrication de véhicules automobiles. »

Le sous-secteur général de la culture et des loisirs, qui comprend les organismes artistiques, culturels, récréatifs et sportifs, représente 3,6 milliards de dollars en valeur ajoutée, ou 4,1 % du PIB du secteur sans but lucratif. (La mesure de l’activité économique dans ce rapport diffère considérablement de la méthodologie utilisée dans les estimations de l’empreinte économique du secteur culturel.)

Les heures de bénévolat représentent 64 % du travail total dans les organismes artistiques, culturels, récréatifs et sportifs, ce qui est considérablement plus élevé que la moyenne générale de 20 % pour le secteur sans but lucratif. Les autres types d’organismes qui misent davantage sur le bénévolat que sur un personnel rémunéré œuvrent dans les domaines du droit, de la défense des intérêts et de la politique; de l’environnement; de la religion; du développement international, du secours humanitaire et des droits de la personne. On estime à 3,6 milliards de dollars la valeur du coût de remplacement du travail bénévole dans les organismes de la culture et des loisirs.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date