In Uncategorised

Annual Report on Ontario’s Public Schools 2009

août 22, 200922 août 2009

la publication
Éducation artistique

Lien d'article
http://www.peopleforeducation.com/annualreport09

Ce rapport, basé en grande partie sur un sondage auprès de 1 123 écoles élémentaires et secondaires (représentant 23 % des écoles de la province), renferme une vaste gamme de statistiques sur les écoles de l’Ontario, y compris sur les bibliothèques, la lecture et les arts.

Selon ce rapport, « il n’y a pas de financement expressément réservé aux arts dans les écoles ». En moyenne, les écoles reçoivent du financement pour deux enseignants spécialisés à temps plein. Ce financement sert à divers types d’enseignants, y compris pour le français langue seconde, l’alphabétisation, la musique, l’éducation physique, les services d’orientation, etc. Le sondage des écoles révèle que 46 % des écoles élémentaires ont un professeur de musique (à temps plein ou partiel), ce qui est en recul par rapport aux 58 % qui en avaient en 1997-1998. Peu d’écoles dans le nord de la province ou en région rurale ont des professeurs de musique.

Beaucoup d’écoles secondaires perçoivent des frais pour les cours d’arts : 54 % d’entre elles ont des frais pour les cours d’arts visuels et 23 % pour les cours de musique. Le rapport conclut que « l’accès des élèves aux programmes d’arts dépend, en grande partie, de la taille de l’école, de la capacité des parents de faire des levées de fonds et dans les écoles secondaires, de la souplesse des horaires des élèves et de leur capacité de payer des frais.

En ce qui concerne les bibliothèques scolaires et la lecture, le rapport indique que 55 % des écoles élémentaires ont un enseignant bibliothécaire à temps partiel ou complet. Il s’agit d’une diminution considérable par rapport à 1997-1998, alors que 80 % des écoles élémentaires en avaient un. « Comme le financement des bibliothécaires est accordé selon le nombre d’élèves (un enseignant-bibliothécaire par 764 élèves à l’élémentaire et 909 élèves au secondaire), les petites écoles ont beaucoup moins tendance à avoir des enseignants-bibliothécaires. »

Selon les tests administrés par l’Office de la qualité et de la responsabilité en éducation, il y a eu un recul du pourcentage d’élèves qui affirment qu’ils aiment lire. Le pourcentage d’élèves de troisième année est passé de 68 % en 2002 à 59 % en 2008. Les élèves de sixième année qui affirment aimer lire est passé de 55 % en 2002 à 49 % en 2008.

Le rapport maintient que les bibliothèques scolaires peuvent « servir de carrefour d’apprentissage », tandis que la lecture à un jeune âge peut s’avérer importante pour l’engagement civique et la réussite économique à l’âge adulte.

Selon le rapport, les écoles de l’Ontario ont levé presque 600 millions de dollars en 2007-2008 pour une gamme d’activités, y compris les sports, les bibliothèques et les programmes artistiques. « Les parents et les élèves font des levées de fonds pour les programmes de musique dans 35 % des écoles élémentaires et secondaires ainsi que pour les programmes généraux reliés aux arts dans 37 % des écoles. »

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date