In Uncategorised

Étude nationale sur la rémunération des gestionnaires et administrateurs des organismes sans but lucratif du domaine des arts (mise à jour 2009)

septembre 29, 200929 septembre 2009

la publication
La situation des artistes et des administrateurs

Lien d'article
http://www.culturalhrc.ca/research/default-f.asp

Basé sur un sondage national auprès de 218 organismes des arts, ce rapport propose des informations au sujet du niveau de la rémunération de 21 postes administratifs et de gestion dans des organismes sans but lucratif du domaine des arts en 2008. Malheureusement, le rapport ne fournit pas une estimation de la marge d’erreur, compte tenu du nombre de répondants à l’enquête. C’est là un inconvénient de taille pour l’interprétation des résultats. On ne sait pas si (ni dans quelle mesure) les 218 organismes des arts représentent tous les organismes du secteur. Il est également difficile d’évaluer si les changements survenus depuis un sondage semblable en 2003 (auquel 231 organismes avaient participé) sont « réels » ou s’ils sont simplement attribuables au fait que des organismes différents ont répondu aux deux sondages.

Cette mise en garde notée, le rapport constate, ce qui n’est pas surprenant, « que les organismes culturels continuent à traîner derrière l’ensemble du secteur sans but lucratif et des industries comparables dans plusieurs domaines de la rémunération et des avantages sociaux, ce qui représente une difficulté de taille pour le recrutement et le maintien de l’effectif ». De fait, les données du rapport soulèvent la question des raisons pour lesquelles les gens travaillent dans des organismes des arts plus petits, où la rémunération est inférieure, les avantages sociaux sont limités et les heures sont longues (mais flexibles). Malheureusement, l’étude n’examine pas les « motivations intrinsèques » ni les autres facteurs possibles.

Compte tenu de ces problèmes au plan des ressources humaines, il n’est pas surprenant que le taux de roulement dans les arts (chez les gens qui quittent volontairement) est élevé : 20 %, comparativement à une moyenne de 12 % chez les autres organismes sans but lucratif.

Le rapport conclut que « la surcharge excessive de travail et le manque de personnel et de ressources » continuent de présenter des défis importants pour le secteur des arts.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date