In Uncategorised

Les dépenses culturelles des municipalités en 2007

Statistiques en bref, no 55

novembre 20, 201020 novembre 2010

la publication
Les dépenses publiques et de consommation au titre de la culture

Lien d'article
http://www.stat.gouv.qc.ca/observatoire/publicat_obs/occ_bref_depenses.htm

Les enquêtes standard de Statistique Canada n’examinent pas en détail les dépenses culturelles des municipalités. Ce rapport renferme donc des conclusions intéressantes au sujet des dépenses culturelles des municipalités du Québec. Aux fins de ce rapport, les dépenses culturelles comprennent : les bibliothèques; les arts et lettres; le patrimoine, l’art public et le design; les festivals et événements culturels; les événements à composante culturelle; les loisirs culturels et scientifiques; la conservation d’archives historiques; et d’autres dépenses culturelles. Le rapport observe que les estimations de 2007 sont un peu inférieures à celles des années précédentes parce que les frais de financement et d’amortissement ne sont pas compris dans les données de 2007. L’Observatoire de la culture et des communications du Québec veut réintégrer ces frais dans les prochaines estimations.

En 2007, les municipalités du Québec ont consacré 536 millions de dollars à la culture, soit 5,1 % de l’ensemble de leurs dépenses. Montréal et Québec, les deux seules municipalités au Québec à avoir une population de plus de 400 000 personnes, ont dépensé 252 millions de dollars au titre de la culture en 2007, soit 47 % du total des dépenses culturelles des municipalités du Québec.

Le rapport compare les dépenses culturelles de sept groupes de municipalités du Québec. En tant que pourcentage du total des dépenses de fonctionnement des municipalités, les dépenses culturelles sont les plus élevées dans les municipalités ayant une population entre 25 000 et 99 999 personnes (6,5 % du total des dépenses), suivies de Montréal et Québec (5,8 %) et des municipalités ayant une population entre 10 000 et 24 999 (5,6 %).

Les municipalités du Québec consacrent 70 $ à la culture par habitant. Selon cette mesure, Montréal et Québec dépensent le plus au titre de la culture.

  • Montréal et Québec : 117 $.
  • Municipalités de 200 000 à 399 999 habitants : 59 $.
  • Municipalités de 100 000 à 199 999 habitants : 66 $.
  • Municipalités de 25 000 à 99 999 habitants : 66 $.
  • Municipalités de 10 000 à 24 999 habitants : 64 $.

Les plus petites municipalités (moins de 10 000 habitants) ont le moins de dépenses culturelles selon ces deux mesures (pourcentage des dépenses totales et dépenses par habitant).

Une très grande proportion des dépenses culturelles des municipalités provient des contributions des municipalités (83 % grâce à l’impôt foncier et les autres taxes, etc.), mais également à moindre titre des ventes de biens et services (7 %), de subventions d’autres paliers de gouvernement (5 %) et d’autres revenus (5 %).

Les salaires et les avantages sociaux représentent la portion la plus grande des dépenses culturelles des municipalités, soit 47 % de leurs dépenses pour des services culturels.

Si l’on examine les services rendus, les bibliothèques dominent les dépenses culturelles, représentant la moitié de toutes les dépenses municipales consacrées aux services culturels. Peu importe la taille de la municipalité, les bibliothèques constituent la catégorie où les dépenses en services rendus sont les plus élevées. Toutefois, ces dépenses accaparent une plus grande part du budget culturel des petites municipalités (population de moins de 25 000 habitants).

Montréal et Québec consacrent une proportion beaucoup plus élevée de leurs dépenses culturelles au patrimoine, à l’art public et au design (33 %) que les autres municipalités du Québec (moins de 10 % pour tous les autres regroupements).

Le rapport examine également les dépenses pour les arts et lettres, qui représentent 16 % de toutes les dépenses en services culturels des municipalités du Québec. Les arts et lettres constituent la proportion la plus élevée des dépenses culturelles des municipalités comptant de 100 000 à 199 000 habitants (30 %), de Montréal et Québec (20 %) et des municipalités comptant une population entre 200 000 et 399 999 (16 %).

Lorsqu’on examine les dépenses par personne, Montréal et Québec dépensent le plus parmi tous les regroupements de villes pour les bibliothèques (41 $ par personne), le patrimoine, l’art public et le design (34 $), et les arts et lettres (20 $).

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date