In Uncategorised

Arts de la scène 2008

février 9, 20119 février 2011

la publication
Arts de la scène : finances, assistance et participation

Lien d'article
http://www.statcan.gc.ca/pub/87f0003x/87f0003x2010001-fra.htm

Le sondage annuel sur les arts de la scène de Statistique Canada renferme des renseignements au sujet des compagnies de théâtre, de théâtre musical, de café-théâtre, d’opéra et de danse, des formations musicales (orchestres, groupes de musique de chambre et de musique populaire) et de divers autres organismes (cirques, spectacles de patinage) à but lucratif et sans but lucratif. Statistique Canada propose quelques faits saillants ainsi que des données préliminaires de la situation des organismes du secteur des arts de la scène en 2008. Hill Stratégies analyse ces données, en accordant une attention particulière aux organismes sans but lucratif, dans ce numéro de Recherches sur les arts.

Les données sont très détaillées au cours des années paires, comprenant notamment l’assistance totale et la ventilation des sources des revenus (gagnés, de sources publiques ou privées). Seules des données sommaires sont publiées au cours des années impaires. La présente analyse porte sur les données détaillées de 2008.

Les revenus d’exploitation ont atteint 1,38 milliard de dollars pour l’ensemble des groupes des arts de la scène en 2008, une progression de 3,2 % par rapport à 2007. (Toutes les données sur les changements ont été corrigées pour l’inflation par Hill Stratégies.)

En 2008, les revenus d’exploitation des organismes des arts de la scène sans but lucratif au Canada ont atteint 668 millions de dollars, soit 48 % du total de 1,38 milliard pour le secteur, ce qui représente une augmentation de 1,4 % sur l’année précédente.

Les dépenses d’exploitation étaient du même montant (668 millions), ne laissant aucun surplus ou déficit collectif en 2008. Les salaires, traitements et avantages sociaux (ce qui ne comprend pas la rémunération des employés contractuels) représentent 35 % des dépenses des organismes des arts de la scène sans but lucratif.

L’assistance totale était de 13,7 millions à près de 43 000 représentations, soit une moyenne de 318 spectateurs par représentation.

Les revenus gagnés constituent la moitié des revenus d’exploitation (49 %), tandis que les subventions du secteur public et les contributions du secteur privé représentent environ un quart du total des revenus (25 % et 24 % respectivement). Les autres revenus représentent 3 % du total.

Les données détaillés sur les sources de revenus (basées sur une enquête auprès de la plupart mais non de l’ensemble des organismes à but lucratif) démontrent que :

  • Les revenus provenant de la vente de billets au guichet sont environ deux fois plus élevés que ceux provenant des abonnements (142 millions de dollars contre 75 millions).
  • Les ventes de billets au guichet (142 millions de dollars) étaient seulement 12 % inférieures aux subventions du secteur public (161 millions) et 7 % de moins que tous les revenus provenant du secteur privé (153 millions).
  • Les subventions provinciales (74 millions de dollars) constituent près de la moitié (46 %) de l’ensemble des subventions du secteur public (161 millions). Elles sont plus élevées que celles du palier fédéral (59 millions ou 37 %) et des gouvernements municipaux (29 millions ou 18 %).
  • Parmi les 153 millions de dollars provenant du secteur privé, les dons de particuliers constituent la part la plus importante (50 millions ou 33 %), suivis des commandites de sociétés (36 millions ou 24 %), les activités de collecte de fonds (29 millions ou 19 %), les fondations (20 millions ou 13 %), les dons de sociétés (10 millions ou 6 %) et les autres soutiens du secteur privé (8 millions ou 5 %).

Voici les statistiques clés de 2008 pour les organismes sans but lucratif par discipline :

  • Théâtre : Les revenus d’exploitation ont atteint 325 millions de dollars, une augmentation de 4,0 % par rapport à 2007. Les compagnies de théâtre font état d’un déficit collectif de 1,8 million de dollars (0,6 % des revenus). L’assistance totale a franchi le cap des 7,5 millions de spectateurs pour 30 000 représentations, soit une moyenne de 251 spectateurs par représentation.
  • Formations musicales : Les revenus d’exploitation ont totalisé 159 millions de dollars, un recul de 1,9 % par rapport à 2007. Elles ont enregistré un surplus collectif de 461 000 $ (0,3 % des revenus). Ces organismes ont attiré 2,9 millions de personnes à 4 900 spectacles, soit une moyenne de 599 personnes par représentation.
  • Opéra, théâtre musical et café-théâtre : Les revenus d’exploitation étaient de 88 millions de dollars, une augmentation de 2,9 % sur ceux de 2007. Ces organismes font état d’un déficit collectif de 283 000 $ (0,3 % de leurs revenus). Un million de personnes ont assisté à plus de 2 300 représentations montées par ces organismes, soit une assistance moyenne de 432.
  • Compagnies de danse : Les données financières des organismes de danse sans but lucratif n’ont pas été diffusées pour protéger leur confidentialité. Les quelque 2 400 spectacles de danse ont attiré 1,3 million de personnes, soit une moyenne de 541 spectateurs par représentation.
  • « Autres » organismes des arts de la scène : Les données financières des autres organismes sans but lucratif n’ont également pas été diffusées pour protéger leur confidentialité. Les quelque 3 500 représentations de ces organismes ont attiré 932 000 personnes, soit une moyenne de 269 spectateurs par représentation.

Sur une base provinciale, les organismes sans but lucratif de l’Ontario ont récolté 282 millions de dollars (42 % du total canadien). Les revenus de ceux du Québec ont totalisé 165 millions en 2008 (25 % du total canadien). En Alberta, ces organismes ont eu des revenus d’exploitation de 83 millions (12 % du total canadien), tandis que ceux de la Colombie-Britannique ont amassé 80 millions (également 12 %). Les tableaux de Statistique Canada proposent aussi des renseignements au sujet des revenus des organismes dans les autres provinces ainsi que sur les dépenses, les surplus, l’assistance et diverses autres données pour les organismes de toutes les provinces.

Pour leur part, les organismes des arts de la scène à but lucratif ont eu des revenus d’exploitation de 714 millions de dollars en 2008, soit 52 % du total du secteur et une augmentation de 5,0 % par rapport à 2007. Les bénéfices avant impôt ont totalisé 94 millions, soit une marge bénéficiaire de 13,2 %. Le secteur des arts de la scène à but lucratif du Québec est assez important, probablement à cause de la présence de groupes de cirque dans cette province. Les organismes des arts de la scène à but lucratif du Québec ont généré des revenus de 322 millions, soit 45 % des revenus d’exploitation de l’ensemble de ces organismes à but lucratif au Canada.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date