In Uncategorised

Les ados, les jeux vidéo et les engagements sociaux

(Teens, Video Games, and Civics)

mars 7, 20117 mars 2011

la publication
Impact social des arts

Lien d'article
http://www.pewinternet.org/Reports/2008/Teens-Video-Games-and-Civics.aspx

Ce sondage de 1 102 jeunes Américains de 12 à 17 ans constate que 97 % des ados jouent à des jeux sur console, sur un appareil portable, sur le Web et à l’ordinateur. Deux jeux du Top 5 vidéo de 2008 étaient à base d’expériences artistiques : Guitar Hero et Dance Dance Revolution.

Le jeu est en partie une activité sociale pour les jeunes : « les ados jouent d’une foule de façons, y compris avec d’autres jeunes sur place, avec d’autres en ligne et seuls ». Le sondage constate en outre que les ados ont été en contact avec des comportements sociaux positifs et négatifs pendant qu’ils jouaient à des jeux vidéo.

Les expériences de jeu des ados sont jugées riches et variées, avec « des interactions sociales et une implication communautaire significatives ». Certains jeux vidéo comportent des « expériences de jeu civique » comme aider ou guider d’autres joueurs, se renseigner sur un problème de société, explorer un enjeu social qui intéresse le joueur, explorer des questions morales ou d’éthique, aider à prendre des décisions sur la façon de diriger une collectivité ou un pays, et organiser des groupes et des guildes ludiques. Le sondage établit un lien entre de telles expériences de jeu civique et l’engagement civique et politique des ados dans leur vie de tous les jours.

Le sondage a également constaté que les adolescents qui jouent sur place avec d’autres avaient légèrement plus tendance à participer à des activités civiques et politiques. Pour leur part, les ados qui jouent avec d’autres en ligne n’avaient pas plus tendance que les autres à s’impliquer. Il n’y avait pas de lien entre la quantité de jeux des adolescents et leur intérêt ou engagement dans plusieurs activités civiques et politiques.

En s’appuyant sur les résultats du sondage, le rapport avance qu’« il y a peu de preuves à l’appui des inquiétudes voulant que le fait de jouer des jeux vidéo encourage des comportements ou des attitudes qui minent les engagements et les comportements civiques. D’autre part, rien ne vient appuyer l’idée que les jeux vidéo sont associés, en général, avec une vie civique ou politique dynamique. »

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date