In Uncategorised

Dépenses provinciales de la Saskatchewan au titre des arts et de la culture en 2008-2009

(Provincial Government Spending on the Arts and Culture in Saskatchewan in 08/09)

juillet 26, 201126 juillet 2011

la publication
Dépenses publiques au titre de la culture

Lien d'article
http://www.artsalliance.sk.ca/?p=advocacy&id=259

Préparé pour le compte de la Saskatchewan Arts Alliance par Hill Stratégies, ce rapport reprend des données de Statistique Canada pour examiner les dépenses de l’administration provinciale de la Saskatchewan au titre de la culture en 2008-2009. Les données provinciales comprennent les dépenses de fonctionnement, les dépenses en capital et les subventions. Bien que les conclusions détaillées soient spécifiques à la Saskatchewan, les comparaisons avec les autres provinces renferment des informations sur tout le pays. On y trouve notamment des comparaisons des dépenses globales des provinces au titre de la culture, des dépenses provinciales sur les arts, des subventions pour les arts, des dépenses provinciales pour les industries culturelles et des dépenses provinciales au titre du patrimoine.

Le rapport observe que par habitant, les dépenses provinciales au titre de la culture les plus élevées se trouvent à Terre-Neuve-et-Labrador (139 $ par habitant), en Saskatchewan (132 $), à l’Île-du-Prince-Édouard (123 $) et au Québec (121 $).

Le rapport propose un examen détaillé des composantes des dépenses culturelles provinciales. Dans l’ensemble de données de Statistique Canada, « les arts » comprennent l’éducation artistique, les arts de la scène, les arts visuels et les métiers d’art (les galeries d’art sont exclues). La moyenne des dépenses provinciales au titre des arts est de 13 $. C’est à Terre-Neuve-et-Labrador que le montant consacré aux arts est le plus élevé (30 $ par habitant), suivi de l’Alberta (25 $), du Québec (24 $) et de la Nouvelle-Écosse (14 $). Les tableaux détaillés du rapport indiquent que c’est en Ontario que le financement public des arts est le plus faible (5 $ par personne), précédé de la Colombie-Britannique (7 $), du Nouveau-Brunswick (8 $), du Manitoba (9 $) et de la Saskatchewan (11 $).

Approfondissant son examen des dépenses pour les arts, le rapport démontre que la moyenne par habitant des subventions, transferts et contributions aux arts des administrations provinciales est de 10 $. Les subventions provinciales pour les arts les plus élevées sont en Alberta (23 $ par personne), au Québec (15 $), en Nouvelle-Écosse (14 $) et en Saskatchewan (10 $). Bien qu’elle ne soit pas incluse dans le rapport, une analyse de l’ensemble de données révèle que les subventions provinciales pour les arts sont inférieures à la moyenne canadienne au Manitoba (9 $), à l’Île-du-Prince-Édouard (8 $), à Terre-Neuve-et-Labrador (7 $), en Colombie-Britannique (également 7 $), en Ontario et au Nouveau-Brunswick (tous deux 5 $).

Les industries culturelles (y compris films et vidéos, publications littéraires et artistiques, radio et télédiffusion et enregistrements sonores) reçoivent en moyenne 11 $ des gouvernements provinciaux. Le rapport observe que « les 24 $ dépensés par habitant par l’administration provinciale de la Saskatchewan est le niveau le plus élevé au Canada », suivi du Québec (21 $), de l’Alberta (10 $), de l’Ontario (9 $) et de la Nouvelle-Écosse (6 $). Les tableaux détaillés démontrent que l’Île-du-Prince-Édouard a le niveau le plus faible de financement public des industries culturelles (1 $ par habitant), précédée de Terre-Neuve-et-Labrador (3 $). Ces dépenses atteignent 5 $ par habitant au Manitoba, au Nouveau-Brunswick et en Colombie-Britannique.

Les tableaux détaillés du rapport proposent également un résumé des dépenses des administrations provinciales au titre du patrimoine. La moyenne provinciale par habitant est 27 $. L’Île-du-Prince-Édouard et le Manitoba se classent premiers (46 $ par habitant), puis viennent le Nouveau-Brunswick (44 $), la Nouvelle-Écosse (43 $), Terre-Neuve-et-Labrador (42 $) et la Saskatchewan (également 42 $). La Colombie-Britannique, qui a de loin le niveau le plus faible de financement public du patrimoine (8 $ par personne), est précédée par le Québec (21 $), l’Alberta (27 $) et l’Ontario (29 $).

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date