In Uncategorised

Les arts : Extrait du rapport annuel de 2011 de People for Education sur les écoles publiques de l’Ontario 2011

(The Arts: From the People for Education Annual Report on Ontario’s Publicly Funded Schools 2011)

janvier 8, 20128 janvier 2012

la publication
Éducation artistique

Lien d'article
http://www.peopleforeducation.ca/document/the-arts-in-schools-2011/

Basé sur un sondage auprès de 1 027 écoles élémentaires et secondaires (21 % de toutes les écoles de l’Ontario), ce bref rapport traite de l’état des arts dans les écoles de l’Ontario. Le rapport maintient que « l’Ontario a un programme d’études approfondi des arts mais aucun financement spécifique pour les programmes ou les spécialistes artistiques ». La province assure un financement pour des améliorations de programme dans les écoles (9 650 $ par école) qui pourrait servir à la programmation artistique, mais le rapport précise que « de nombreux conseils scolaires affirment que ce financement est plutôt ajouté aux revenus généraux pour défrayer les dépenses de base comme l’entretien des bâtiments ».

Selon ce rapport, 47 % des écoles élémentaires ont un professeur de musique, un pourcentage qui « a augmenté au cours des huit dernières années, mais qui demeure néanmoins sous les 58 % déclarés en 1998, lors de l’introduction de la nouvelle formule de financement provinciale ». Si 67 % des écoles élémentaires du Grand Toronto ont des professeurs de musique spécialistes, ce pourcentage n’est que de 33 % dans les écoles élémentaires du Nord de l’Ontario et de 28 % dans celles de l’Est de l’Ontario.

Le sondage révèle que « parmi les écoles qui ont des professeurs de musique, 52 % affirment que leurs enseignants ont pris des cours de qualification additionnelle (QA) de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario, et à peine plus d’un quart signalent que leurs professeurs de musique spécialistes ont un diplôme de musique ou une formation avancée quelconque ». D’autre part, 10 % des écoles qui ont des professeurs de musique ont indiqué que leur « professeur spécialiste n’a aucune qualification particulière ». Le rapport avance que « l’enseignement de matières comme [la musique et les arts visuels] peut être difficile pour de nombreux enseignants non spécialisés » à cause des compétences et connaissances techniques que cela exige.

Le sondage révèle également que près de deux tiers des écoles élémentaires et secondaires (61 %) « misent sur les campagnes de financement pour défrayer des postes budgétaires tels que les instruments de musique, les fournitures d’art et d’autres formes d’enrichissement par les arts », tandis que « 53 % des écoles secondaires imposent des droits pour les cours d’art et 26 % le font pour des cours de musique ».

Le rapport recommande que « la province fournisse un financement spécifique et ciblé pour les programmes et spécialistes des arts dans les écoles élémentaires et secondaires », que les enseignants généralistes aient accès à des mesures de perfectionnement et autres dans les arts, et que les conseils scolaires aient l’obligation de « présenter des rapports sur leurs programmes financés par une Subvention pour l’amélioration des programmes ».

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date