In Uncategorised

Projet pilote d’établissement de normes de référence en arts visuels

(Royaume-Uni, National Visual Arts Benchmarking Pilot)

décembre 11, 201211 décembre 2012

la publication
Organismes d’arts visuels et du patrimoine

Lien d'article
http://www.audiencesuk.org/data-and-resources/resources

Basé sur 11 111 entrevues sur place au cours de l’été de 2011 avec des visiteurs de 49 galeries d’art britanniques, ce rapport jette une lumière sur une foule de caractéristiques de ces visiteurs. Même avec un nombre si élevé de réponses, le rapport met en garde contre les interprétations hâtives : « compte tenu du fait que les données ont été collectées au cours d’une période de trois mois et [que certaines galeries avaient…] de très petits échantillons, il est peu probable que l’échantillon soit représentatif de l’ensemble du public des arts visuels en Angleterre. »

Malgré cette mise en garde, le rapport fournit des données intéressantes au sujet des personnes qui ont participé au sondage. Environ la moitié d’entre elles visitaient la galerie d’art pour la première fois (45 %), 29 % avaient visité la galerie au cours des 12 mois précédents et les autres 25 % avaient visité la galerie auparavant mais non au cours de l’année précédente. Soixante-deux pour cent des répondants ont consacré entre une et deux heures et demie à la galerie.

Environ la moitié des visiteurs sont venus de l’étranger (48 %), tandis que 28 % habitaient dans la région de la galerie et 24 % dans une autre région du Royaume-Uni. La proportion élevée de visiteurs de l’étranger a été faussée par les résultats des galeries participantes de Londres, qui avaient une proportion très élevée de ces visiteurs (53 %). Les visiteurs étrangers ne représentaient que 3 % à 13 % des visiteurs des galeries des autres régions.

De nombreux répondants visitaient une galerie à cause d’un intérêt pour une exposition particulière, une présentation ou les œuvres d’un artiste en particulier (41 %), et un nombre semblable était motivé par un intérêt général pour l’art (40 %). La principale source d’information au sujet d’une galerie était une recommandation personnelle (23 % des visiteurs, ce qui était beaucoup plus élevé que toutes les autres sources d’information).

Environ trois quarts des visiteurs (77%) ont assisté seuls ou avec une autre personne (34 % ont visité seuls et 43 % en groupe de deux).

Au moins 95 % des visiteurs ont indiqué « qu’ils sont beaucoup et très enclins à recommander une visite à une galerie à leurs amis ou famille ». Les répondants ont accordé des notes très élevées à la valeur des visites, au personnel accueillant, et à « toute l’expérience » des visites de galerie. Les répondants ont accordé des notes moins élevées (bien que très positives) au stationnement ainsi qu’aux magasins, bars et cafés des galeries.

Trente-sept pour cent des répondants ont acheté une œuvre d’art contemporaine à un moment donné de leur vie, et 43 % ne l’ont pas encore fait mais envisageraient de le faire à l’avenir. Les autres 20 % ne se voient pas acheter de l’art contemporain.

Du côté des caractéristiques démographiques, 59 % des visiteurs étaient des femmes (elles forment 51 % de la population du Royaume-Uni). Le groupe d’âge le plus nombreux était les gens de 25 à 34 ans (25 % des visiteurs, alors qu’ils forment 18 % de la population). Cinq pour cent des répondants avaient une « maladie de longue durée, un handicap ou une infirmité », comparativement à 8 % de la population.

Le rapport renferme également des renseignements sur les segments de la population qui sont les plus enclins à visiter des galeries, si l’on examine les profils géo-démographiques utilisés au Royaume-Uni. Selon l’outil de profil spécifique utilisé, les visiteurs des galeries d’art avaient tendance à provenir du groupe « prospérité urbaine » (notamment les « gens de la ville scolarisés »), du groupe « plaisir, mode et amis » et du groupe « arts urbains éclectiques ». (Le rapport ne précise pas la composition de ces groupes.)

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date