In Uncategorised

Indicateur du vivre mieux

août 14, 201314 août 2013

la publication
Indicateurs des arts / Mieux-être / Impacts sociaux

Lien d'article
http://www.oecdbetterlifeindex.org/fr/

En maintenant que « votre vie ne se résume pas aux froids chiffres du [produit intérieur brut] et autres statistiques économiques » qui ne décrivent pas bon nombre des facteurs qui influencent la vie des gens, ce rapport comparatif international tente de fournir « une meilleure compréhension de ce qui est à l’origine du vivre mieux des personnes et nations et de ce qui doit être fait pour améliorer la situation de l’ensemble de la population ».

Le rapport estime que vivre mieux repose sur les onze critères suivants :

  • Engagement civique
  • Liens sociaux
  • Éducation
  • Environnement
  • Santé
  • Logement
  • Revenu
  • Emploi
  • Satisfaction
  • Sécurité
  • Équilibre travail-vie

L’indicateur global est composé de 24 indicateurs détaillés regroupés en 11 critères. Un seul de ces 24 indicateurs comprend des éléments culturels. « Temps consacré aux loisirs et à soi » par des personnes travaillant à temps plein, faisant partie du critère « Équilibre travail-vie », mesure le temps de sommeil ainsi qu’une vaste gamme d’activités de loisirs. Sur cet indicateur, le Canada se classe sous la moyenne des 34 pays. Les Canadiens qui travaillent à temps plein consacrent 14,25 heures par jour aux loisirs et à soi, alors que la moyenne est de 14,87 heures. La définition de l’indicateur Temps consacré aux loisirs et à soi précise que : « Les loisirs comprennent une vaste gamme d’activités à l’intérieur et à l’extérieur comme la marche, les randonnées, les sports, les activités culturelles et de divertissement, passer du temps avec des amis et la famille, faire du bénévolat, faire des sommes, jouer des jeux, regarder la télévision, utiliser un ordinateur, faire du jardinage, etc. Les activités de soins personnels comprennent dormir (mais non faire un somme), manger et boire et autres services personnels, médicaux ou du ménage (hygiène, visites chez un médecin ou le coiffeur, etc.) consommés par le répondant. »

L’Organisation pour la coopération et le développement économique, qui a mis au point l’Indicateur de vivre mieux, n’a pas attribué de classement général aux pays. Cela étant dit, on peut conclure d’après les graphiques sur le site de l’Indicateur que le Canada se classe parmi les premiers avec l’Australie, la Norvège, la Suède et la Suisse. Le Canada se classe particulièrement bien sur le plan de la sécurité, du logement, de la santé et du revenu. Les résultats du Canada sont relativement peu élevés sur le critère de l’équilibre travail-vie, en grande partie à cause du classement inférieur à la moyenne sur le plan du temps consacré aux loisirs et à soi.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date