In Uncategorised

La qualité de l’expérience dans les arts : document de discussion

(Quality of Experience in the Arts: A Discussion Paper)

novembre 12, 201412 novembre 2014

la publication
Participation aux arts et engagement

Lien d'article
http://www.cvan.org.uk/news/2012/9/4/measuring-quality-of-experience-in-the-visual-arts.html

Ce rapport anglais tente de proposer une conceptualisation de la qualité des expériences artistiques qui est à la fois souple (c’est-à-dire, qui convient à divers contextes, formes artistiques et degrés de familiarité du public avec les arts) et « significative dans le contexte du rôle et de la philosophie du Conseil des arts de l’Angleterre ». Les auteurs maintiennent que parallèlement à une attention accrue à l’imputabilité, une structure d’apprentissage pourrait être une composante importante des activités d’un conseil des arts. En plus de la qualité de l’expérience, un système d’évaluation de l’apprentissage pourrait tenir compte du rapport qualité/prix, de la force et de la résilience de l’organisme, et du développement des artistes.

Les auteures constatent qu’« il y a une riche littérature sur la valeur des arts, mais très peu d’études cherchent directement à conceptualiser la qualité de l’expérience des arts ». Elles se sont donc intéressées aux travaux dans des domaines comme les recherches sur les musées, le tourisme et les affaires et ont découvert des thèmes récurrents entourant les déterminants possibles de la qualité des expériences : « la pertinence, la nouveauté, un milieu accueillant, la stimulation des sens, une participation active, l’interaction sociale, une ouverture à l’interprétation et un dialogue critique ». Les auteures reconnaissent que certains de ces déterminants « vont dans des directions contraires ».

Pour les participants aux activités artistiques, certaines caractéristiques des expériences de qualité élevée comprennent « une attention élevée, un état affectif altéré, une signification personnelle, une stimulation intellectuelle, le partage d’expériences, le sentiment d’être connecté aux personnes qui livrent ou partagent l’expérience, le caractère mémorable et le désir de répéter ou de prolonger l’expérience ». La cohérence et l’authenticité ne figurent pas parmi ces éléments, puisque les auteures maintiennent qu’elles peuvent être « trop contraignantes pour s’appliquer aux arts ».

Le document conclut que « la qualité de l’expérience dépend de la psychologie de l’individu et comprend la réflexion après le contact avec une œuvre d’art ». Les auteurs ont ébauché un modèle des expériences artistiques qui comprend l’expérience artistique elle-même (qui dépend de l’environnement, des gens, de l’information, du contenu, de la qualité artistique et du contexte), la période de temps avant la prise de contact avec l’événement artistique (ce qui comprend les attentes, les motivations, les connaissances, les intérêts, la prise de conscience et les besoins) et les éléments après la rencontre comme le rappel, les conversations, l’inspiration, l’utilisation et les contacts subséquents.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date