In Uncategorised

Suivi de la culture 2014

(Culture Track 2014)

mai 27, 201527 mai 2015

la publication
Danse / Participation aux arts et engagement

Lien d'article
http://www.laplacacohen.com/culturetrack/

Basé sur une enquête auprès de 4 026 Américains de 18 ans et plus, Culture Track 2014 examine la fréquentation des activités culturelles ainsi que les attitudes, les motivations et les comportements des « publics qui participent à des activités culturelles » afin de « comprendre ce qui encourage ou décourage la participation aux activités culturelles ». La taille de l’échantillon a une marge d’erreur de plus ou moins 1,6 point de pourcentage, 19 fois sur 20.

Par rapport à l’enquête semblable réalisée en 2011, l’enquête de 2014 fait état d’une augmentation du pourcentage d’Américains qui participent à de nombreuses formes artistiques (y compris quatre types de musées, les comédies musicales et la musique classique) au moins une fois par année, tout en relevant également un déclin dans certains domaines (y compris le théâtre dramatique, la danse classique, la danse moderne et l’opéra).

Le sondage a constaté une réduction de la fréquence de participation au fil des années, ce que le rapport attribue au « ralentissement économique qui perdure ». De nombreux répondants indiquent qu’ils « procédaient à une réduction générale de leurs dépenses », « ont moins d’activités de loisirs » ou « revoient l’importance du temps et de l’argent consacrés aux loisirs ».

Les répondants avaient des opinions assez englobantes quant aux activités qu’ils estiment être « culturelles » :

  • 79 % d’entre eux incluent les parcs nationaux, d’État ou municipaux.
  • 66 % incluent la diffusion d’un spectacle sur scène dans une salle de cinéma.
  • 64 % incluent l’art urbain.
  • 64 % incluent des expériences de consommation de nourriture et d’alcool.
  • 56 % incluent un film indépendant dans une salle de cinéma.
  • 51 % incluent la télévision non commerciale.

Le rapport indique que « les publics culturels sont à la recherche de divertissement et d’enseignements ». Les raisons les plus souvent invoquées pour participer à des activités culturelles comprennent les suivantes :

  • Divertissement et plaisir (93 %)
  • Temps avec les amis et la famille (83 %)
  • Élargir ses horizons (79 %)
  • Intérêt pour le domaine (77 %)
  • Se renseigner sur d’autres cultures (76 %)
  • Découvrir de nouvelles choses (73 %)

Quant aux facteurs qui ont une incidence sur la fréquentation, le rapport constate que « le contenu, la valeur et les activités sociales » jouent un rôle prépondérant. Les obstacles les plus fréquents à la participation comprennent le coût, les sujets peu intéressants et la difficulté de se rendre à une activité culturelle.

Bien qu’il semble y avoir une augmentation de la planification à l’avance, « la fidélité continue de reculer tant pour les arts visuels que les arts de la scène ». Dans les arts visuels, le pourcentage de répondants qui détiennent des adhésions à des établissements est passé de 26 % en 2011 à 15 % en 2014. Du côté des arts de la scène, le pourcentage de répondants à avoir des abonnements a diminué de 23 % en 2011 à 10 % en 2014.

Le rapport propose également des résultats de l’enquête au sujet des sources d’information utilisées pour se renseigner au sujet des activités culturelles, l’utilisation de moyens technologiques pour enrichir les expériences culturelles, les dons de charité, les perceptions des commandites ainsi qu’une ventilation de certaines différences dans les réponses selon l’âge.

Le rapport conclut que les publics « sont tout sauf passifs », qu’ils ont « l’esprit ouvert » et qu’ils « recherchent activement de nouvelles expériences ». La principale recommandation à l’intention des organismes culturels est « d’écouter ce que les publics ont à dire ».

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date