In Uncategorised

Situation des femmes dans les industries artistiques et culturelles au Canada : Examen de la recherche

novembre 28, 201828 novembre 2018

la publication
Les femmes dans les arts
éditeur

Conseil des arts de l’Ontario

Auteur

Amanda Coles, Kate MacNeill, Jordan Beth Vincent, Caitlin Vincent avec Philippe Barré

Lien d'article
http://www.arts.on.ca/research-impact/research-publications/the-status-of-women-in-the-canadian-arts-and-cultural-industries-research-review-2010-2018

Cet examen recense plus de 250 rapports, articles et documents de sources ontariennes ou canadiennes contenant des données sur les femmes dans six secteurs d’activités artistiques et culturelles : les arts visuels, la danse, le théâtre, la littérature, la musique et les arts médiatiques/sur écran. Une de ses principales constatations est qu’il n’existe pas d’études ayant des données sur la situation des femmes dans l’ensemble des industries artistiques et culturelles et que seules des données par secteur sont actuellement disponibles.

Les auteures ont trouvé que la répartition générale des sexes dans les industries artistiques et culturelles en Ontario est égale : les femmes constituent 52 % des artistes et 51 % de la main-d’œuvre culturelle. Toutefois, en se fondant sur une analyse des sexes de neuf regroupements de professions utilisés par l’Enquête nationale auprès des ménages de 2011, les auteures arrivent aux conclusions suivantes :

  • Il y a parité des sexes dans un seul groupe professionnel : le groupe des musiciens et chanteurs est composé de 50 % de femmes et d’hommes.
  • Il y a une participation équilibrée des sexes dans quatre groupements (la participation des hommes et des femmes se situe entre 40 et 60 pour cent).
    • Arts visuels (femmes 54 %, hommes 46 %)
    • Autres interprètes de la scène (femmes 53 %, hommes 47 %)
    • Auteurs et écrivains (femmes 54 %, hommes 46 %)
    • Acteurs et comédiens (femmes 46 %, hommes 54 %)
  • La répartition des sexes est déséquilibrée dans quatre groupes :
    • Artisans (femmes 61 %, hommes 39 %)
    • Danseurs (femmes 86 %, hommes 14 %)
    • Producteurs, réalisateurs et chorégraphes (femmes 33 %, hommes 67 %)
    • Chefs d’orchestre, compositeurs et arrangeurs (femmes 35 %, hommes 65 %)

Même dans les secteurs où il y a parité ou équilibre numérique des sexes, les auteures trouvent qu’il y a souvent des différences importantes sur le plan du revenu, du leadership et de la reconnaissance professionnelle et sectorielle : « Dans tous les secteurs, les produits artistiques et créatifs des femmes reçoivent beaucoup moins de visibilité que ceux des hommes. L’(in)visibilité systémique et relative des œuvres artistiques des femmes indique que les femmes, en tant que groupe, sont désavantagées par rapport aux hommes dans l’ensemble des industries artistiques et culturelles. »

Les auteurs font remarquer que l’inégalité des sexes dans tous les secteurs artistiques n’est pas attribuable à une absence de formation ou d’études chez les femmes : « Une analyse intersectorielle des données disponibles sur le niveau d’études et la formation montre clairement que les femmes sont aussi instruites que les hommes dans les six secteurs. »

Les auteures affirment la nécessité d’avoir de nouvelles études sur les industries artistiques et culturelles, tant pour examiner les aspects de la diversité des femmes (études intersectionnelles) que pour s’affranchir de la logique binaire du genre : « nous reconnaissons également que le genre n’est pas binaire, bien que ce soit là l’encadrement prédominant des données actuelles des recherches. Notre utilisation des expressions “masculin/féminin” et “hommes/femmes” comprend tous les individus qui s’identifient en tant que tels. »

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date