In Uncategorised

Les coopératives dans les industries créatrices

(Co-operatives in the Creative Industries)

décembre 4, 20194 décembre 2019

la publication
Ressources humaines / artistes / travailleurs culturels
éditeur

Co-operatives UK

Auteur

Dave Boyle et Kate Oakley

Lien d'article
https://www.uk.coop/resources/think-piece-co-operatives-creative-industries

Ce « document de réflexion » s’inspire de recherches sur les coopératives pour explorer leur potentiel de créer des emplois décents durables dans les industries créatives au Royaume-Uni (R.-U.). Selon les auteurs, « on entend peu parler de coopératives et d’entreprises sociales » [dans les milieux des arts et de la culture], comparativement aux modèles entrepreneuriaux que sont le travail autonome ou les entreprises émergentes.

Les chercheurs constatent que les coopératives sont sous-représentées au Royaume-Uni. L’économie britannique représente 15 % de l’économie européenne, mais ses 7 000 coopératives ne représentent que 3 % de l’ensemble des coopératives de l’Union européenne. Les chercheurs maintiennent que les coopératives artistiques et culturelles n’ont pas fait partie des discussions sur les politiques européennes, contrairement à d’autres domaines (comme les équipes sportives appartenant à leurs fans et d’autres actifs de propriété collective).

Malgré le fait que la croissance des industries créatrices ait été supérieure à celle du reste de l’économie du Royaume-Uni, des problèmes persistent dans le secteur, dont la précarité du travail, des pratiques abusives, la discrimination et « de faibles niveaux d’investissement dans les compétences ». Plus précisément, « les femmes sont grandement sous-représentées dans les industries créatives; environ 37 % des emplois dans ces secteurs sont occupés par des femmes, contrairement à 47 % des emplois dans l’ensemble de l’économie ».

Des éléments présents dans les industries créatrices font que le secteur est bien adapté aux modèles coopératifs :

  • Les activités « humaines spécialisées » – celles qui « reposent davantage sur la main-d’œuvre que sur le capital » – sont des domaines où les coopératives ont habituellement beaucoup de succès.
  • Les « capacités humaines d’écoute et de résolution créatrice de problèmes » sont « les genres de compétences nécessaires à la gestion de soi » dans un milieu de coopération.

Le rapport recommande notamment d’accroître la sensibilisation aux modèles de coopérative dans les industries créatrices, dans les établissements de formation, parmi les responsables des politiques et auprès des bailleurs de fonds. Les auteurs insistent sur la nécessité de sensibiliser les bailleurs de fonds « afin d’assurer que les coopératives des industries créatrices sont admissibles et profitent pleinement » des possibilités de financement.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date