In Uncategorised

Des laboratoires de réflexion sur l’accessibilité

(Accessibility Labs)

octobre 20, 202120 octobre 2021

la publication
Les pratiques artistiques des personnes sourdes et handicapées
éditeur

Theatre Passe Muraille

Lien d'article
https://www.passemuraille.ca/accessibilitylabs/

Dans l’optique où « rendre le théâtre accessible améliore le travail et contribue à des expériences plus passionnantes »[1], le Theatre Passe Muraille (TPM) de Toronto a expérimenté de nombreuses méthodes pour favoriser l’accessibilité dans le cadre d’ateliers qui se sont déroulés plusieurs mois avant l’entrée en scène des œuvres visées. L’initiative Accessibility Labs du TPM explorait « de quelle manière ces méthodes pouvaient s’intégrer de façon plus intrinsèque aux processus artistiques ». Le sommaire du projet présenté en ligne indique que chaque atelier d’une semaine se consacrait uniquement à l’accessibilité, permettant ainsi aux artistes de « créer des œuvres plus innovantes, harmonisées sur le plan esthétique et accessibles ».

TPM a créé une série de sept vidéos documentaires pour présenter ses observations au sujet des défis, notamment en ce qui a trait à l’accessibilité aux spectacles de danse pour les membres du public sourds ou aveugles. Pour ce faire, le TPM y proposait d’intégrer la culture sourde et l’American Sign Language (ASL) dans le récit et la mise en scène d’un nouvel opéra, de même que de fournir un service d’interprétation en ASL grâce à l’ajout de réalité augmentée sur divers appareils. Par souci de concision, ce sommaire offre des exemples tirés de deux des sept vidéos.

La quatrième vidéo présente des discussions sur les possibilités de collaboration entre deux artistes sourde et entendante sans recourir à l’interprétation en ASL, tout particulièrement dans un contexte de budget limité. Les artistes ont admis d’entrée de jeu qu’il n’était pas simple de trouver les meilleures solutions de communication entre elles. Or, les défis peuvent aussi être enrichissants. Leurs difficultés de communications initiales leur ont donné l’idée d’écrire un texte sur les façons avec lesquelles une personne entendante peut communiquer dans la vraie vie avec une personne sourde sans l’aide d’un interprète ASL. En fin de compte, la persévérance a été la clé de leurs progrès artistiques.

Le septième épisode explore le développement d’un spectacle virtuel dans lequel deux artistes handicapées jouaient des rôles créatifs clés (écriture dramatique et interprétation, et conception des décors et des costumes). La conceptrice des décors et des costumes ne pouvant pas se présenter au théâtre, la collaboration s’est poursuivie avec la plupart des artistes sur place et la conceptrice qui contribuait en mode virtuel. Pour contrer la tendance qu’ont les gens à tisser des liens plus facilement avec les personnes physiquement sur place, l’équipe technique du TPM a veillé à offrir une tribune forte à la conceptrice, à l’aide de microphones, d’un grand écran et de haut-parleurs. Il était tout de même parfois difficile de ne pas oublier de coopérer pleinement avec la personne à l’écran. Puisque la pièce de théâtre devait être filmée et diffusée en ligne, l’équipe a dû modifier sa façon de présenter le récit et les éléments visuels.

[1] Les citations présentées dans ce segment ont été traduites librement.

Nouvelles ressources
catégories
Ressources par date